eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Montpellier Shopping Visiter la France Strasbourg Bruxelles Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > 2e arrondissement de Paris > Lieux clés Paris 2e > Bienvenue à la BNF Richelieu > Joel-Peter Witkin

Joel-Peter Witkin

Dernière mise à jour : lundi 6 mai 2019, par Expositions

Présentation de l’artiste

Voir Présentations d’Artistes de A à Z

Joel-Peter Witkin, est un artiste américain dont l’œuvre fleure bon et fortement les interdits.

Il pourrait être un photographe.

Mais la prise de vue n’est pour lui qu’une étape de son projet de création, qu’il aura certes longuement mûri et préparé à force de croquis, au crayon ou au fusain, d’esquisses, et d’études méticuleuses, sur le placement des objets, des éclairages, par exemple, mais l’artiste poursuivra encore son labeur par des rehauts de peintures, des grattages, des bains, toutes sortes de manipulations techniques impliquant des actions physiques ou des spécificités chimiques des supports employés.

Si la photographie est un genre qui accueille volontiers le multiple, ici l’œuvre est en général unique.

Joel-Peter Witkin immerge sa création et son univers dans un système très étendu de prestigieuses références : mythologies, grands thèmes de la peinture, vanités, tout ce qui nous « monstre » nous-mêmes sous les aspects les plus rares, marginaux et extrêmes, ou surprend nos parts de beautés et de laideurs.

Et bien entendu l’histoire sainte, car les divinités ne seront jamais bien loin. Tout cela est puissamment électrisé et traversé par les deux thèmes fondateurs, l’Éros et le Sacré.

Son œuvre privilégie plutôt une photographie d’intérieur et montre des modèles peu communs, engagés au fil de ses rencontres, amicales ou de curiosité, des personnages qui pourraient paraître n’être que des vedettes d’un Freak Show par leurs apparences ou leurs goûts exposés. Ils sont humains aussi.

Les épreuves de Witkin sont somptueuses et en nombre très limité. Ses méthodes de tirage, souvent audacieuses, donnent moins à voir un sujet que la matière de la photographie.

Admirable Lectrice (2011), tirage aux sels d’argent, rehauts de peinture, grattage. Le boa a-t-il mué ? S’est-il promené sur le tirage encore humide ? S’agit-il de traces de lombrics ? Que sont ces 5 livres délicatement reliés qui pèsent avec presse-livres sur la tête du modèle ?

Witkin est aujourd’hui à l’apogée de sa carrière de photographe et d’artiste. Né à New York en 1939, il vit et travaille à Albuquerque (Nouveau-Mexique).

Présentation de l’exposition à la BnF Richelieu

Pour mieux appréhender la nature d’une telle exposition, que nous ne recommandions pas aux enfants, il importait de savoir que l’un des deux Enfers de la Bibliothèque nationale est justement logé au département des Estampes, sur le site Richelieu.

L’Enfer est le terme imagé et courant qui désigne à la fois le secteur et le classement des ouvrages et œuvres conservés dans une bibliothèque, et dont on tient « à protéger le public non averti, non érudit, insuffisamment mature ».

Une forme radicale de censure, qui limite très strictement le public auquel ils sont destinés, mais qui souvent aussi, hélas, décuple a contrario notre curiosité à les consulter. Simple réflexe de saine transgression qui peut nous mener à l’âge adulte, ou parfois à la déchéance...

Des dessins et des gravures d’autres grands artistes aux tenaces odeurs de soufre, puisqu’on vous précisait qu’il s’agissait de l’Enfer, étaient aussi convoqués, présents, ou imités, ou même transmis, Goya, ou Michel Ange et sa Léda étaient embarqués, Félicien Rops (1833-1898) avec sa Diabologie, avant le sabbat, ou son Agonie, pointe sèche et héliogravure, James Ensor, Claude Mellan (1598-1688), Cornelius Galle I (1576-1650), Cornelis Bos, et pour finir ce Mexique, patrie du plus furieux baroque, et qui n’en sera jamais bien loin.

Je vous souhaite de ne pas avoir mémorisé tous ces noms. Ils sont en Enfer, je vous rappelle, et ce serait bien imprudent !

Il règnait dans cette exposition, d’une œuvre réellement très singulière, un calme et un recueillement qui surprenaient aussi. Une ambiance de pieuse recherche, davantage qu’une curiosité. Vanités ? Nous passions. Respectons-nous.

Nous insistons encore et toujours sur le fait que des images restent susceptibles de heurter certaines sensibilités.

Joel-Peter Witkin. Enfer ou Ciel, qu’importe ! Du 27 mars 2012 au 1er juillet 2012, à la BnF, site Richelieu / Galerie Mansart.


***

Vous retrouvez comme chaque année dans LES GRANDES EXPOSITIONS 2016 à Paris de A à Z les différentes expositions annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans CALENDRIER 2016 des grandes expositions à Paris ces mêmes expositions sont classées par dates.

Dans la série Toutes les expositions 2016 dans les plus grands musées de Paris... lire également :
Au musée du Louvre, au Centre Pompidou, au Grand Palais, au musée d’Orsay, au musée d’Art moderne de la Ville de Paris, au Jeu de Paume, au Palais de Tokyo, à la Bibliothèque nationale de France, au musée du Quai Branly, au musée des Arts décoratifs, à la Fondation Cartier pour l’art contemporain.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez être amenés à apporter à ces programmes.

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences, car on ne se refait pas : Paris Expos Hebdo : Nouveautés, Conseils, Derniers Jours.

Contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer. Nous établissons, au fur et à mesure de leur publication, notre sélection des catalogues d’expositions 2016 de Paris, comme nous l’avons fait les années précédentes : 2015, 2014, 2013, 2012.

Vous pouvez consulter quelques dizaines de présentations d’artistes, classées de A à Z.

Nous vous proposons aussi une sélection de musées et d’expositions dans les villes françaises suivantes, que nous nous efforçons de tenir assez régulièrement à jour :
Angoulême - Arles - Avignon - Bordeaux - Dijon - Grenoble - Ile-de-France - Lens - Lille - Lyon - Marseille - Metz - Montpellier - Nantes - Nice - Ornans - Rennes - Rodez - Rouen, Le Havre - Saint-Étienne - Strasbourg - Toulouse - Tours

Et juste des musées et expositions temporaires pour quelques villes étrangères : Amsterdam, Berlin, Bâle, Bruxelles, Genève, Londres, Madrid, Milan, et Venise.

André Balbo

sources : visite, BnF Richelieu, Joel-Peter Witkin