eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Bordeaux Nantes Toulouse Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Astuces, idées et inspirations > Idées de voyages > Road Trip en Grèce : 10j à la cool ! > Jour 8 : Les Thermopyles et les Météores

Jour 8 : Les Thermopyles et les Météores

Dernière mise à jour : mercredi 31 janvier 2018, par Hedge

Suggestions d’hôtels proches des Météores
Feuille de route
Suite du voyage

Toujours cette vue sur le Péloponnèse de l’autre côté du golf, magnifique !

Hop ! Comme d’habitude maintenant, petit-déj au bord de l’eau....
Les pécheurs... l’eau bleue et calme... les pécheurs.... l’eau bleue et calme... les... ohhhh allez en route !!!

Nous allons gérer la journée autrement, il y a de la route aujourd’hui !!!!

Le restaurant sur une jettée a Galaxidi © Hedge / www.hedge.fr

Je vous propose de déjeuner tôt, selon l’heure à laquelle vous vous êtes levés bien sûr ;-D, dans le joli port de Galaxidi, votre guide vous racontera sûrement son histoire...
Allez au bout du quai et déjeunez au bout du ponton, les baigneurs seront certainement au rendez-vous, avec les canards..
Allez vous baigner aussi si vous avez envie, vous ne pourrez plus vous baigner dans la mer avant demain soir !!

Trainez pas trop hein !

A Itéa, continuez par la route vers le nord Amfissa, Lamia...
Vous renouez avec les routes de montagne, magnifique dans ces défilés !!

Un peu avant Lamia vous verrez des panneaux pour le site des Thermopyles (la route était en travaux quand j’y suis passé), en fait quand vous rejoignez une grosse route c’est à 200 mètres à droite.

Les sources chaudes des thermopyles © Hedge / www.hedge.fr

Je vous propose un premier arrêt aux sources chaudes naturelles de Loutra Thermopylon, c’est probablement de ces thermes que provient le nom Thermopyles ?
Prenez de l’eau pour vous rincer (il y a normalement une fontaine pour refaire le plein d’eau près du mémorial des Thermopyles), laissez la voiture devant la cascade en béton qui a été construite pour les établissements thermaux (à l’abandon lors de mon passage) des gens vont sous cette cascade, attention les rochers sont très glissants !
Empruntez le chemin de terre qui longe les thermes et le canal, et vous arriverez aux sources naturelles !
Pincez-vous le nez, attention aux moustiques et si vous avez le courage faite trempette dans ces eaux chaudes, attention encore une fois aux algues sur les rochers...


Hop dans la voiture pour un saut de puce , si le grillage du terrain vague qui sert aussi de parking est ouvert, passez par la c’est un raccourci, sinon reprenez la route et garez vous en face du monument à l’effigie de Léonidas, que nous retrouvons après Sparte.

La statue de Léonidas aux Thermopyles © Hedge / www.hedge.fr

Nous sommes ici sur les lieux de ses exploits, de son héroïque sacrifice.
Faites attention à la petite butte de terre, recouverte d’arbres, au bout du parking : ce sont les vestiges historiques, les ruine du fortin où sont morts, jusqu’au dernier, les 300 Spartiates.
Traversez la route, le panneau à côté du monument ainsi que votre guide vous raconteront mieux que moi ces 3 jours de combats qui ont marqué l’histoire. Et la guerre qui a commencé ici se finira longtemps après, à Marathon, donnant naissance à la célèbre course... nous irons plus tard.
Grimpez sur le fortin et faites-en le tour, imaginez, à l’époque vous étiez pratiquement sur la plage, regardez devant les fameux trois défilés, "les trois portes" qu’ont défendu tour à tour les Grecs avant d’être trahis...
Imaginez-vous sur ce petit bout de roche, encerclés par l’ennemi...

Un musée est en construction il est peut être ouvert maintenant !
 ;-D

Allez, des kilomètres nous attendent, ce n’est pas forcement la plus belle partie du voyage... La route que nous allons faire maintenant, permet d’apprécier, en souvenirs, les jolies routes que nous avons empruntées dans le Péloponnèse et celles que nous ferons demain !

La route ne présente pas de difficulté particulière si ce n’est les incessants changements de limite de vitesses qui font que l’on ne sait plus à quelle vitesse on est censé rouler lorsque l’on aperçoit un radar dont on ne sait pas si il fonctionne, et puis l’habitude qu’ont les Grecs de transformer cette 2 voies en 4 voies, en roulant à moitié sur ce que nous identifions comme la bande d’arrêt d’urgence...

Vous voilà à Kalampaka ou Kalambaka....
Si vous arrivez tard sous la pluie et que vous êtes fatigué ruez-vous dans un hôtel, sinon arrêtez-vous dans un petit restaurant un peu "chalet de chasse" sur les bords, peu envahi par les touristes mais la nourriture y est parfaite (les souvlaki !!) et il doit certainement avoir des chambres à louer à vous indiquer !!

Suite du voyage

Suggestion d’Hôtels à Kalampaka - Kastraki :
Meteora Hotel, 5 étoiles, à Kalampaka, avec vue sur les Météores
Divani Meteora Hotel, 4 étoiles, à Kalampaka, avec vue
Archontiko Mesohori, 4 étoiles, à Kastraki, avec vue
Dellas Hotel, 3 étoiles, à Kastraki, avec vue, permet de partir à pied escalader les météores pour les fans d’escalade
Odysseon Hotel, 3 étoiles, à Kalampaka
Tsikeli Hotel, 3 étoiles, à Kastraki
Pyrgos Adrachti Hotel, 3 étoiles, à Kastraki
Monastiri Guesthouse, Maison d’hôtes à Kalampaka

En images

Adresse

Kalambaka, Grèce

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.