eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Le Marais > Sorties, Le Marais > Fêtes, festivals, évènements, Le Marais > Journées du Patrimoine dans Le Marais > Journées du Patrimoine 2019 dans le Marais : Le programme dans le 4e (...)

Journées du Patrimoine 2019 dans le Marais : Le programme dans le 4e arrondissement

Dernière mise à jour : vendredi 16 août 2019, par Jean

Découvrez sur cette page le programme des Journées du Patrimoine 2019 dans le 4ème arrondissement de Paris.

Depuis plus de 30 éditions, les Journées européennes du Patrimoine sont fidèles à leur vocation originelle de sensibilisation au patrimoine sous toutes ses formes et aux métiers qui lui sont liés.
Ne manquez pas les Journées européennes du Patrimoine 2019 dans le 4e arrondissement de Paris ! Le Marais participe activement à cette grande manifestation culturelle, avec une vingtaine de lieux ouverts au public. Outre des bibliothèques, des églises et des hôtels, plusieurs circuits permettront de découvrir les patrimoines cachés d’un quartier décidément étonnant...

A LIRE AUSSI :
Journées du Patrimoine : Tout le programme à Paris
Journées du Patrimoine : Le thème de l’édition 2019
Journées du Patrimoine : Nos coups de coeur à Paris
Journées du Patrimoine : Le programme pour enfants à Paris
Journées du Patrimoine à Paris : Le programme par arrondissement
Journées du Patrimoine : Le programme de la RATP
Journées du Patrimoine : Le programme de la SNCF
Journées du Patrimoine : Le programme en Ile-de-France
Journées du Patrimoine : Les lieux qui y participent pour la première fois

LE PROGRAMME DANS LE 4EME

Ancienne société des Cendres
Visite guidée de l’ancienne Société des Cendres du Marais
À l’occasion des Journées européennes du patrimoine 2019, nous vous invitons à venir découvrir l’écomusée de la Société des Cendres du Marais à travers une visite guidée ce samedi 21 septembre.
La Société des Cendres du Marais - Renaissance d’un patrimoine industriel au coeur de Paris.A l’occasion des Journées européennes du patrimoine 2019, nous organisons deux visites entièrement guidées au sein de notre magasin Uniqlo Le Marais afin de vous faire découvrir l’ancienne Société des Cendres. La première visite débutera à 10h pour finir à 11h, qui sera suivi d’une deuxième de 11h à 12h.La Société des Cendres, ancienne fonderie de récupération de métaux précieux et de fonte de lingot d’or a fait l’objet en 2014, d’une réhabilitation destinée à la création d’un équipement public, comprenant un écomusée dans deux espaces des « patrimoniaux ». À l’issue d’un inventaire de 160 objets restés sur site lors de sa fermeture, une sélection est mise en scène sous forme d’installation autour des grandes meules, restées intactes depuis 1859. Cet ensemble est complété par des films et une installation sonore qui retracent le processus industriel des Cendres dans l’un des plus beaux sites du XIXe siècle situé au cœur du Marais.
samedi 21 septembre - 10h00 à 11h00
samedi 21 septembre - 11h00 à 12h00
39 rue des Francs-Bourgeois 75004 Paris

Bibliothèque Forney – Hôtel de Sens
Découverte d’une bibliothèque partrimoniale
Présentation de documents emblématiques des collections
samedi 21 septembre - 11h00 à 18h00
dimanche 22 septembre - 11h00 à 18h00
1 rue du Figuier 75004 Paris

Bibliothèque Forney – Hôtel de Sens
Exposition de maquettes et d’affiches de Raymond Savignac
A la découverte de la bibliothèque Forney-Hôtel de Sens
samedi 21 septembre - 11h00 à 18h00
dimanche 22 septembre - 11h00 à 18h00
1 rue du Figuier 75004 Paris

Bibliothèque Forney – Hôtel de Sens
A la découverte de la bibliothèque Forney et de l’Hôtel de Sens
Visite libre de la bibliothèque
samedi 21 septembre - 11h00 à 18h00
dimanche 22 septembre - 11h00 à 18h00
1 rue du Figuier 75004 Paris

Bibliothèque Forney – Hôtel de Sens
Installation du street artist Codex Urbanus
A la découverte de la bibliothèque Forney-Hôtel de Sens
samedi 21 septembre - 11h00 à 18h00
dimanche 22 septembre - 11h00 à 18h00
1 rue du Figuier 75004 Paris

Bibliothèque Forney – Hôtel de Sens
Visites commentées extérieures de l’Hôtel de Sens par l’Association de sauvegarde du paris historique
A la découverte de la bibliothèque Forney-Hôtel de Sens
dimanche 22 septembre - 11h00 à 18h00
1 rue du Figuier 75004 Paris

Bibliothèque historique de la Ville de Paris
Visite de la Bibliothèque historique et de l’hôtel Lamoignon
Découvrez la Bibliothèque historique de la Ville de Paris et l’hôtel particulier des XVIe et XVIIe siècles qu’elle occupe. Les coulisses de la bibliothèque seront exceptionnellement ouvertes.
La Bibliothèque historique de la Ville de Paris vous dévoile en avant-première sa salle de lecture rénovée à l’occasion des 50 ans de son installation dans l’hôtel Lamoignon ! Sous les poutres peintes du XVIe siècle, le décor et le mobilier ont été repeints et repensés. Dans les vitrines de l’accueil, une sélection de vues de Paris aux XVIIIe et XIXe siècles vous fera voyager dans le passé de la capitale. Livres anciens, journaux et cartes seront à votre disposition pour poursuivre votre exploration. Vous pourrez également accéder à des endroits habituellement fermés au public, et peut-être regarder le Marais depuis la tourelle du bâtiment...
samedi 21 septembre - 10h00 à 18h00
dimanche 22 septembre - 10h00 à 18h00
24 rue Pavée 75004 Paris

Bibliothèque nationale de France - Site de l’Arsenal
Conférence sur "La famille d’Argenson et les arts"
La famille d’Argenson et les arts_ (avec vente de livres) de 14h30 à 16h00, sur le site de l’Arsenal, accès par la rue Sully. Cette conférence est suivie d’une visite commentée de l’exposition et du salon de Musique, à partir de 16h,40 personnes par groupe, gratuit, sur réservation (auprès du service des réservations).
samedi 21 septembre - 14h30 à 16h00
1 rue Sully 75004 Paris

Bibliothèque nationale de France - Site de l’Arsenal
Visite de la bibliothèque de l’Arsenal
Visite libre de la bibliothèque de l’Arsenal ponctuée par des points de médiation, assurés par le personnels de l’Arsenal.
Dernier accès à 18h15 sur le site de l’Arsenal.
dimanche 22 septembre - 10h00 à 19h00
1 rue Sully 75004 Paris

Bibliothèque nationale de France - Site de l’Arsenal
Ateliers de restauration autour du livre et de la reliure
Ateliers de restauration autour du livre et de la reliure (restauration ouvrages papiers et cuirs, et démonstration de couture d’un manuscrit médiéval).Proposition d’un atelier pratique de restauration : reliure. Dernier accès 18h15, sur le site de l’Arsenal.
dimanche 22 septembre - 10h00 à 19h00
1 rue Sully 75004 Paris

Bibliothèque nationale de France - Site de l’Arsenal
Ateliers de restauration autour de la couture
Ateliers de restauration, avec démonstration et pratique autour de la couture, et démonstration sur les archives de la Bastille, dans le petit salon de Sully. Dernier accès 18h15 sur le site de l’Arsenal.
dimanche 22 septembre - 10h00 à 19h00
1 rue Sully 75004 Paris

Bibliothèque nationale de France - Site de l’Arsenal
Exposition au Grand Salon Sully, dernier accès 18h15 sur le site de l’Arsenal.
dimanche 22 septembre - 10h00 à 19h00
1 rue Sully 75004 Paris

Bibliothèque nationale de France - Site de l’Arsenal
Visite libre du Salon de Musique, dernier accès 18h15 sur le site de l’Arsenal.
dimanche 22 septembre - 10h00 à 19h00
1 rue Sully 75004 Paris

Bibliothèque nationale de France - Site de l’Arsenal
Ouvrages sous vitrines
Présentation d’ouvrages sous vitrines, dernier accès 18h15, sur le site de l’Arsenal.
dimanche 22 septembre - 10h00 à 19h00
1 rue Sully 75004 Paris

Bibliothèque nationale de France - Site de l’Arsenal
Visite libre de la salle à manger Nodier, dernier accès 18h15 sur le site de l’Arsenal.
dimanche 22 septembre - 10h00 à 19h00
1 rue Sully 75004 Paris

Bibliothèque nationale de France - Site de l’Arsenal
Exposition à l’Arsenal
Accès libre à l’exposition, dernier accès à 18h15, sur le site de l’Arsenal.
dimanche 22 septembre - 10h00 à 19h00
1 rue Sully 75004 Paris

Bibliothèque nationale de France - Site de l’Arsenal
Visite d’une salle de lecture : une présentation de vieux fichiers sur les tables, et utilisation du poste de la Présidence de salle pour montrer le portail des Métiers du Livre. Dernier accès à 18h15 sur le site de l’Arsenal.
dimanche 22 septembre - 10h00 à 19h00
1 rue Sully 75004 Paris

Bibliothèque nationale de France - Site de l’Arsenal
Présentation, sous vitrines, d’outils, matériaux, et de réalisations récentes de l’atelier dans la même pièce, le petit salon de Sully. Derniers accès 18h15 sur le site de l’Arsenal.
dimanche 22 septembre - 10h00 à 19h00
1 rue Sully 75004 Paris

Bibliothèque nationale de France - Site de l’Arsenal
Visite de l’appartement de la Meilleraye et cabinet des femmes fortes, sur le site de l’Arsenal, dernier accès 18h15.
dimanche 22 septembre - 11h00 à 19h00
1 rue Sully 75004 Paris

Bibliothèque polonaise de Paris - Musée Adam Mickiewicz - Salon Chopin - Musée Biegas
Visite des trois musées de la Bibliothèque Polonaise de Paris
Visite libre du musée Adam-Mickiewicz, du salon Chopin et du musée Boleslas-Biegas. Le Musée Adam Mickiewicz présente la vie et l’œuvre d’Adam Mickiewicz (1798-1855), le plus grand poète romantique polonais. Il a été créé par son fils Władysław en 1903. Mickiewicz est aux Polonais ce que Goethe est aux Allemands : symbole de l’identité nationale et de l’unité culturelle. Émigré politique, pèlerin de la liberté, il a passé une grande partie de sa vie à Paris où il noua d’illustres amitiés et professa avec éclat au Collège de France. Pour les Européens d’aujourd’hui, Mickiewicz est parmi les premiers visionnaires de l’Europe unie. Le Salon Chopin est le seul lieu en France consacré au plus grand compositeur polonais, Frédéric Chopin (1810 – 1849). Exilé à Paris en 1831, Chopin y résidera jusqu’à sa mort. Il y sera le pianiste légendaire du Salon Pleyel, le compositeur des célèbres polonaises, mazurkas, ballades et valses, et aussi le pédagogue le plus admiré de Paris, capitale européenne du romantisme. Le Musée Boleslas Biegas, inauguré par la SHLP avec le soutien de MM. Guido Biazzi et Claude Kechichian, présente un choix des collections provenant du legs Boleslas Biegas (1877 – 1954), artiste sculpteur, peintre et auteur dramatique d’origine polonaise, lié au mouvement de la Sécession viennoise, qui depuis 1901 vécût à Paris entouré par des amis du milieu symboliste du cercle de « La Plume ». Dans ce musée sont présentées les œuvres de Biegas, dont les sculptures furent plus cotées que celles de Rodin, aussi celles d’autres artistes polonais du XIXe et XXe siècles.
samedi 21 septembre - 14h00 à 19h00
6 quai d’Orléans 75004 Paris

Bibliothèque polonaise de Paris - Musée Adam Mickiewicz - Salon Chopin - Musée Biegas
Visite libre de l’exposition annuelle Messieurs les dandys polonais de Paris
Messieurs les dandys polonais de Paris
Le dandysme est un phénomène social et littéraire qui apparaît au XIXe siècle, importé d’Angleterre. Il trouve sa source dans un contexte social et culturel bien particulier : une forte industrialisation portée par de nombreuses innovations scientifiques et techniques, la domination de la bourgeoisie industrielle et capitaliste, le déclin des valeurs aristocratiques en France et la monarchie parlementaire en Angleterre. Dans un monde de la réussite matérielle et de l’accomplissement individuel, le dandy aspire à créer une nouvelle aristocratie, fondée sur le talent et le mérite personnel et non plus sur les privilèges dus à la naissance.
samedi 21 septembre - 14h00 à 19h00
6 quai d’Orléans 75004 Paris

Bibliothèque polonaise de Paris - Musée Adam Mickiewicz - Salon Chopin - Musée Biegas
Visite libre de l’exposition temporaire
Konstanty Brandel et ses phantasmagories
L’exposition des estampes de Konstanty Brandel (1880-1970) est une nouvelle présentation des riches collections de la Bibliothèque Polonaise. L’artiste, qui arrive en 1903 à Paris, passe en France presque toute sa vie. Il étudie ici la gravure, devenant un des premiers rénovateurs de l’estampe polonaise. Il demeurera aussi sans cesse une grande figure de la colonie artistique polonaise. Dans notre exposition, nous vous proposons de découvrir les estampes où Brandel explore les secrets de l’âme, des passions et des pulsions. L’amour, la jeunesse, la mythologie sont ses sujets de prédilection. Immergeons-nous dans son univers fantastique où vivent les Silènes, les bacchantes, les sphinx, les femmes fatales.
samedi 21 septembre - 14h00 à 19h00
6 quai d’Orléans 75004 Paris

Bibliothèque polonaise de Paris - Musée Adam Mickiewicz - Salon Chopin - Musée Biegas
Aux frontières du goût : origines du dandysme.
Conférence de Massimiliano Mocchia di Coggiola, illustrateur, écrivain, historien de l’art et de la mode, redacteur de DANDY et ARBITER.
samedi 21 septembre - 15h30 à 16h30
6 quai d’Orléans 75004 Paris

Bibliothèque polonaise de Paris - Musée Adam Mickiewicz - Salon Chopin - Musée Biegas
Visite guidée par Xavier Deryng, maître de conférences à l’Université de Rennes
samedi 21 septembre - 17h00 à 18h00
6 quai d’Orléans 75004 Paris

Brasserie Bofinger
Visite de la Brasserie Bofinger
Fondée en 1864 par l’aubergiste alsacien Frédéric Bofinger, originaire de Colmar, elle sera la première brasserie parisienne à servir la bière à la pression, en 1870.Une partie du décor d’origine daterait de 1880. Après l’agrandissement de la brasserie en 1919, englobant trois boutiques avoisinantes, le décor a été refait de 1919 à 1921 par l’architecte Legay et le décorateur Mitgen, avec une coupole ovale ornée de motifs floraux. Le vitrail, au premier étage, montrant Gambrinus, Roi de la bière, est signé par les maîtres-verriers G. Neret et E. Royer ; les statues de hérons en céramique sont l’œuvre du sculpteur Jérôme Massier. Après un nouvel agrandissement en 1930, une salle réalisée en 1931 à l’occasion de l’Exposition coloniale a été décorée de tableaux montrant des paysages alsaciens, réalisés par le peintre Jean-Jacques Waltz, dit Hansi, également auteur de l’enseigne de l’établissement. Les urinoirs, dont les montants sont ornés de têtes de dauphins, sont également à signaler. La devanture de l’établissement a été refaite en 1982, en chêne, à l’identique de celle de 1919.Grande brasserie à la "française" fondée en 1864 par Frédéric Bofinger comportant des éléments d’architecture originaux : escalier à large révolution, coupole fleurie, marqueterie de Charles Spindler évoquant le mariage de l’Ami Fritz, luminaires tulipes, vases en céramique du niçois Jérôme Mastier. Remaniée en 1919 (agrandissement), le décor a été refait (1919-1921) par l’architecte Legey et le décorateur Mitgen, avec une coupole ovale ornée de motifs floraux. Après un nouvel agrandissement en 1930, une salle réalisée en 1931 à l’occasion de l’Exposition coloniale a été décorée de tableaux montrant des paysages alsaciens, réalisés par le peintre Jean-Jacques Waltz, dit Hansi, également auteur de l’enseigne de l’établissement. Les urinoirs, dont les montants sont ornés de têtes de dauphins, sont également à signaler. La devanture de l’établissement a été refaite en 1982, en chêne, à l’identique de celle de 1919.
samedi 21 septembre - 16h00 à 18h00
dimanche 22 septembre - 09h00 à 11h00
dimanche 22 septembre - 16h00 à 18h00
5-7 rue de la Bastille 75004 Paris

Crypte archéologique de l’île de la Cité
Visite guidée de la crypte archéologique et de l’exposition
Exposition hommage à Notre-Dame
Sous le parvis de Notre-Dame, des vestiges archéologiques évoquent l’histoire de l’île de la Cité, de l’Antiquité au XIXe siècle. Suite à l’incendie de la cathédrale, le site accueille une présentation d’oeuvres en hommage à Notre-Dame. La visite propose de redécouvrir à travers elles et grâce à des restitutions 3D, l’histoire millénaire de ce monument emblématique.
samedi 21 septembre - 13h00 à 14h30
samedi 21 septembre - 15h30 à 17h00
dimanche 22 septembre - 13h00 à 14h30
dimanche 22 septembre - 15h30 à 17h00
7 parvis Notre-Dame - Place Jean-Paul-II 75004 Paris

Crypte archéologique de l’île de la Cité
Promenade "Notre-Dame au fil des siècles"
Venez découvrir l’histoire de Notre-Dame et ses transformations au fil des siècles
Au départ du parvis Notre-Dame, la promenade propose d’explorer les alentours de la cathédrale pour mieux décrypter ensemble les traces de son histoire et de ses transformations au fil des siècles.
samedi 21 septembre - 13h30 à 15h00
samedi 21 septembre - 15h00 à 16h30
dimanche 22 septembre - 13h30 à 15h00
dimanche 22 septembre - 15h00 à 16h30
7 parvis Notre-Dame - Place Jean-Paul-II 75004 Paris

Crypte archéologique de l’île de la Cité
Contes et légendes autour de Notre-Dame Sur l’île de la Cité, Notre-Dame de Paris continue de veiller. Elle nous conte des récits singuliers ! Sur l’île de la Cité, Notre-Dame de Paris continue de veiller. Elle nous conte des récits singuliers : une fée musicienne chantant pour les chimères, des lutins cachés sous les escaliers, un enfant funambule, un serrurier berné...La cathédrale n’a pas dit son dernier mot ! Dès 5 ans
samedi 21 septembre - 13h30 à 14h30
samedi 21 septembre - 14h30 à 15h30
samedi 21 septembre - 16h00 à 17h00
7 parvis Notre-Dame - Place Jean-Paul-II 75004 Paris

Église luthérienne et cloître des Billettes
Visite libre de l’église
samedi 21 septembre - 14h00 à 18h00
24 rue des Archives 75004 Paris

Église luthérienne et cloître des Billettes
Concert
samedi 21 septembre - 15h45 à 16h45
24 rue des Archives 75004 Paris

Église luthérienne et cloître des Billettes
Marathon des orgues de Paris
Parcours de découverte de trois orgues parisiens
Circuit de découverte de trois orgues de Paris de 14h30 à 18h :Première étape : 14h30-15h15 : orgue de l’église St-Paul St-Louis, 99 rue St-Antoine Paris (4ème)Deuxième étape : 15h45-16h30 : orgue de l’église réformée des Billettes, 24 rue des Archives Paris (4ème)Troisième étape : 17h-17h45 : orgue de l’église réformée de l’Oratoire du Louvre, 145 rue St-Honoré Paris (1er)
samedi 21 septembre - 15h45 à 16h30
24 rue des Archives 75004 Paris

Église Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux
Visite commentée de l’église des Blancs-Manteaux, ses oeuvres d’art et son équipement liturgique.
samedi 21 septembre - 15h30 à 17h00
dimanche 22 septembre - 15h30 à 17h00
12 rue des Blancs-Manteaux 75004 Paris

Église Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux
Visite commentée des orgues des Blancs-Manteaux
L’organiste titulaire des Blancs-Manteaux vous présente l’orgue de l’église des Blancs-Manteaux et vous fait découvrir les sonorités de cet instrument d’exception, construit pour jouer la musique de Bach.
samedi 21 septembre - 16h30 à 18h00
dimanche 22 septembre - 16h30 à 18h00
12 rue des Blancs-Manteaux 75004 Paris

Église Saint-Gervais-Saint-Protais
Visites guidées de l’église Saint-Gervais
Accueil et visites guidées à la demande par les laïcs, religieux et religieuses des Fraternités de Jérusalem
La première mention de St Gervais remonte au Ve siècle, ce qui en fait un des lieux de culte le plus ancien de la rive droite de Paris. L’église actuelle gothique remonte, pour sa partie la plus anciennes (le clocher) à la fin du XVe siècle. Sa reconstruction a été commencée en 1496 en commençant par les bas-côtés nord puis la chapelle de la Vierge (1517) qui conserve une impressionnante clé pendante à sa voûte. A cause des guerres des religions, le chantier a été interrompu de 1578 à 1600.La nef a été achevée au XVIIe siècle et en particulier la façade classique dont la première pierre a été posée par Louis XIII en 1613.L’intérieur de l’église comporte de nombreuses oeuvres d’art de première qualité.
samedi 21 septembre - 14h00 à 18h00
dimanche 22 septembre - 14h00 à 18h00
Place Saint-Gervais 75004 Paris

Église Saint-Louis-en-l’Île
Visite commentant l’histoire, l’architecture ainsi que les nombreuses œuvres d’art que conserve cette église construite au XVIIe siècle, en même temps que l’île Saint-Louis
samedi 21 septembre - 15h00 à 16h00
19 bis rue Saint-Louis-en-l’Ile 75004 Paris

Église Saint-Merry
Visite commentée
samedi 21 septembre - 14h00 à 15h00
dimanche 22 septembre - 17h45 à 18h45
76 rue de la Verrerie - 78 rue Saint-Martin 75004 Paris

Église Saint-Merry
Concert
Moment musical
samedi 21 septembre - 19h30 à 20h30
dimanche 22 septembre - 16h00 à 17h00
76 rue de la Verrerie - 78 rue Saint-Martin 75004 Paris

Église Saint-Paul-Saint-Louis
Visite commentée
Le groupe d’accueil assurera des visites de l’église.
samedi 21 septembre - 14h00 à 18h00
dimanche 22 septembre - 14h00 à 18h00
99 rue Saint-Antoine 75004 Paris

Église Saint-Paul-Saint-Louis
Visite de l’église
samedi 21 septembre - 14h00 à 18h00
dimanche 22 septembre - 14h00 à 18h00
99 rue Saint-Antoine 75004 Paris

Église Saint-Paul-Saint-Louis
Marathon des orgues de Paris
Circuit de découverte de trois orgues de Paris de 14h30 à 18h :Première étape :14h30-15h15 : orgue de l’église St-Paul St-Louis, 99 rue St-Antoine Paris (4ème)Deuxième étape : 15h45-16h30 : orgue de l’église réformée des Billettes, 24 rue des Archives Paris (4ème)Troisième étape : 17h-17h45 : orgue de l’église réformée de l’Oratoire du Louvre, 145 rue St-Honoré Paris (1er)
samedi 21 septembre - 14h30 à 15h15
99 rue Saint-Antoine 75004 Paris

Garde républicaine - Quartier des Célestins
Visite de la Garde républicaine
Ouverture des portes du quartier des Célestins, lieu emblématique de la Garde républicaine.
samedi 21 septembre - 09h00 à 18h00
dimanche 22 septembre - 09h00 à 18h00
18 boulevard Henri-IV 75004 Paris

Hôtel d’Albret
Conférence : "Restaurer en hauteur : l’église de la Trinité"
Conférence sur la passionnante restauration de l’église de la Trinité, le plus haut échafaudage de Paris. Cette église du XIX° siècle présente d’importantes fissures et une altération de la pierre préoccupante, due notamment à la pollution. Ce chantier hors normes, dont l’investissement se situe entre 10 et 15 millions d’euros, est le plus important du plan pour le patrimoine cultuel parisien. Le chantier débutera en 2020 pour une période de 4 ans.
vendredi 20 septembre - 18h00 à 19h00
31 rue des Francs-Bourgeois 75004 Paris

Hôtel d’Aumont - Tribunal administratif de Paris
Visite commentée de cet hôtel particulier du XVIIe siècle.
Présentation de l’Hôtel d’Aumont : Au début XVe siècle, on trouvait sur l’emplacement actuel du tribunal administratif de Paris une propriété à l’enseigne du Dé appartenant aux Cousinot, famille de magistrats. Mais c’est en 1644 que Michel-Antoine Scarron, conseiller du roi et oncle du poète Paul Scarron, trouvant le bâtiment qu’il avait acquis en 1619 trop vétuste, le fait abattre et le remplace par l’hôtel actuel construit sur les plans de Le Vau. La construction en est achevée en 1648 et c’est en cette année que le gendre de Michel-Antoine Scarron, le duc d’Aumont commence à l’habiter. Devenu maréchal de France, il fait l’acquisition de l’hôtel en 1656, l’agrandit et fait transformer le corps de logis principal. À l’issue de ces travaux en 1660, l’ensemble de la propriété comprend quatre bâtiments autour d’une cour d’honneur : un sur la rue, ses deux ailes et, au fond, le corps de logis principal. Les deux ailes sont composées d’un rez-de-chaussée à quatre arcades avec combles. Ces ailes, comme la façade du bâtiment sur rue, sont ornées de guirlandes et de mascarons assez massifs et épais. Côté jardin, le corps de logis principal a une longueur triple de celle du côté de la cour et comporte dix sept travées de fenêtres. La façade de ce côté est ornée d’écharpes, de guirlandes, de mascarons, de balcons de fer forgé au monogramme A.D., Antoine d’Aumont. Les salons intérieurs sont décorés de peintures, œuvres de Simon Vouet et de Le Brun. Il subsiste le salon Le Brun occupé aujourd’hui par la salle de lecture de la bibliothèque et qui comporte la voussure sculptée du plafond ainsi que les huit peintures encastrées représentant l’apothéose de Romulus. La « salle aux poutres » tient son nom du plafond à poutres et solives peintes qui a été retrouvé en 1949 sous les stucs qui le masquaient et qui est vraisemblablement antérieur à la construction de l’hôtel. Des aménagements postérieurs, du début du XVIIIe siècle, subsiste « le Cabinet neuf » qui est actuellement le bureau du président du tribunal. Cette pièce a pu être restaurée à l’identique grâce aux dessins des boiseries retrouvés sur les murs. On peut voir encore une petite pièce appelée l’« oratoire » dont les boiseries ont été retrouvées sous les couches de peinture. L’hôtel appartient à la famille d’Aumont jusqu’en 1756. Plusieurs propriétaires se succèdent alors : Charles Sandrié, entrepreneur des bâtiments du roi, Pierre Terray, maître des requêtes de 1743 à 1749, puis procureur général de la Cour des aides jusqu’en 1780. L’hôtel sera vendu par ses héritiers en 1795. De 1802 à 1824, le bâtiment est loué pour être la mairie du 9e arrondissement de l’époque. Entre 1824 et 1859, l’hôtel d’Aumont est occupé par l’Institution Petit qui héberge des internes du lycée Charlemagne. Les aménagements intérieurs sont alors fortement modifiés pour installer des dortoirs, des réfectoires et des salles d’études. L’hôtel subit de nouvelles transformations lorsqu’il devient la propriété de la Pharmacie centrale de France en 1859, le jardin disparaît alors sous les hangars, appentis, échoppes qui abritent des laboratoires, des salles d’emballage et d’expédition, les salons lambrissés sont transformés en bureaux et magasins. En 1938, l’hôtel d’Aumont est racheté par la Ville de Paris qui le remet en état et obtient son classement. Le tribunal administratif s’y installe en 1959. Il dispose actuellement de trois salles d’audiences dont deux sont accessibles par le perron au fond de la cour à gauche, cependant que la troisième est de plain-pied sur la cour et accessible aux handicapés.
Présentation du Tribunal administratif de Paris : Il est difficile de comprendre la spécificité du tribunal administratif de Paris sans revenir sur l’histoire de l’institution à laquelle il a succédé, le Conseil de Préfecture de la Seine. Comme les autres Conseils de Préfecture, celui de la Seine a été créé par la loi du 28 pluviôse an VIII. Si cette identité de structure a subsisté pendant près de soixante ans, le décret du 17 mars 1863 devait marquer la spécificité du Conseil de Préfecture de la Seine. En effet, alors que tous les autres Conseils de Préfecture continuaient à être, au moins en droit, présidés par le préfet de chaque département, ce décret a doté le Conseil de Préfecture de la Seine d’un Président : apparaissait ainsi, à Paris, une structure qui ne sera reprise pour les autres Conseils de Préfecture qu’en 1926. En outre, dès 1863, le Conseil de Préfecture de la Seine sera subdivisé en sections. L’organisation de ce Conseil telle qu’elle a été définie en 1863 était suffisamment novatrice et marquée par la volonté de constituer une juridiction administrative de premier degré indépendante pour être reprise dans ses grandes lignes par le tribunal administratif de Paris lors de sa création en 1953.Les membres du Conseil de Préfecture de la Seine faisaient partie d’un corps particulier, titulaire d’un grade à peu près équivalent à celui de président d’un Conseil de Préfecture de province. À partir du décret du 6 septembre 1926, un mouvement d’intégration progressive de ce corps spécifique et de celui des autres membres des conseils de préfecture est initié, mais il faudra attendre 1963 pour aboutir à un statut unique. La loi du 28 pluviôse an VIII avait fixé le nombre des membres du Conseil de Préfecture de la Seine à cinq. Ce chiffre a par la suite fortement varié : en 1863, sept membres dont le président ; en 1926, le président, deux présidents de section et dix conseillers dont quatre commissaires du gouvernement ; en 1954, le président, trois présidents de section, huit conseillers-rapporteurs et six commissaires du gouvernement, soit un total de dix-huit magistrats ; en 1966, le président, le vice-président, sept présidents de section, sept vice-présidents de section et vingt-neuf conseillers. Actuellement, le tribunal compte un président, un vice-président, six présidents de section (depuis la réduction du nombre de sections en raison de la création du Tribunal administratif de Melun), douze vice-présidents de section et soixante cinq conseillers, dont dix-huit exerçant les fonctions de rapporteurs public ( ex- commissaires du gouvernement). Lors de sa création, le Tribunal administratif de Paris était compétent pour le département de la Seine. Sans changer de ressort géographique, il est devenu, du fait de la réforme de la région parisienne en 1964, un tribunal interdépartemental (Paris, Hauts-de-Seine, Val de Marne, Seine-Saint-Denis). Puis son ressort géographique a été amputé du département du Val-de-Marne avec la création du tribunal administratif de Melun en 1996, puis du département de la Seine-Saint-Denis avec la création du tribunal administratif de Cergy-Pontoise en 2000, et enfin du département des Hauts-de-Seine avec le transfert du contentieux de ce département vers le tribunal administratif de Versailles depuis le 1er septembre 2004. Il est donc redevenu un tribunal unidépartemental, son ressort comportant le seul département de Paris.
samedi 21 septembre - 14h00 à 17h00
dimanche 22 septembre - 14h00 à 17h00
7 rue de Jouy 75004 Paris

Hôtel de Beauvais - Cour administrative d’appel de Paris
Visite commentée de l’Hôtel de Beauvais
L’emblématique et magnifique Hôtel de Beauvais a été construit à partir de 1654 par Antoine Le Pautre (1621-1679), premier architecte du Roi, à l’emplacement de l’ancienne maison de ville de l’Abbaye de Chaâlis, dont subsiste notamment une remarquable salle gothique du XIIIe siècle. Catherine de Beauvais, dite Cateau la Borgnesse, première femme de chambre de la reine Anne d’Autriche, fut choisie par celle-ci, selon les mœurs de l’époque, pour « déniaiser » le jeune Louis XIV. En récompense de ce service rendu à la Couronne, elle obtint l’argent nécessaire pour se faire construire ce splendide hôtel en plein cœur du Marais. La configuration très irrégulière du terrain, qui est un polygone à dix-sept côtés, amena Antoine Le Pautre à concevoir un édifice d’une architecture puissamment originale, tout en trompe-l’œil et en fausses symétries, organisé autour d’une cour d’honneur semi-ovale d’une forme unique au monde. C’est à l’Hôtel de Beauvais, inauguré à cette occasion, que Louis XIV et Marie-Thérèse d’Autriche furent accueillis à Paris par la Reine mère, entourée de Mazarin et de toute la Cour, le jour de leur entrée solennelle dans la capitale au retour de leur mariage (26 août 1660). Parmi les titres de gloire de cet hôtel figure aussi celui d’avoir hébergé, à l’époque où il était occupé par l’Ambassade de Bavière, le jeune Mozart, alors âgé de 7 ans seulement mais déjà fort célèbre comme enfant prodige, lors du premier séjour de l’illustre compositeur à Paris, de novembre 1763 à avril 1764. C’est là que Mozart, qui y résida en famille, composa les premières œuvres éditées de son vivant. L’Hôtel de Beauvais, classé au tritre des monuments historiques, abrite, depuis sa complète restauration achevée en 2003, la Cour administrative d’appel de Paris.
samedi 21 septembre - 10h00 à 17h00
dimanche 22 septembre - 10h00 à 17h00
68 rue François-Miron 75004 Paris

Hôtel de Ville de Paris
Ateliers et exposition du patrimoine parisien à l’hôtel de Ville
Venez découvrir toute la richesse du patrimoine de la ville de Paris à travers une exposition, des stands et des animations tout au long du week-end des journées du patrimoine. Vous pourrez vous exercer à la taille de pierres, dialoguer avec des conservateurs, historiens, ingénieurs qui partagerons leur passion pour le patrimoine parisien.
samedi 21 septembre - 10h00 à 18h00
dimanche 22 septembre - 10h00 à 18h00
3 rue Lobau 75004 Paris

Hôtel de Ville de Paris
Visite libre des Salons de l’Hôtel de Ville de Paris
L’Hôtel de Ville de Paris ouvre à la visite ses salons de réception, la Salle du Conseil de Paris, la Bibliothèque de l’Hôtel de Ville, le bureau de la Maire et les Salons du premier, avec une exposition "La mode qui s’engage" montée en lien avec Les Canaux, la Maison des économies solidaires. En résonance avec le thème de cette année "Art et divertissement", des ateliers citoyens seront proposés, ainsi que le savoir faire et le talent des artisans de l’Hôtel de Ville, avec les ateliers des fleuristes, serruriers, tapissiers, couturières, horlogers, parquetteurs, peintres, lustriers...
samedi 21 septembre - 10h00 à 18h00
dimanche 22 septembre - 10h00 à 18h00
3 rue Lobau 75004 Paris

Lafayette Anticipations, Fondation d’entreprise Galeries Lafayette
Parcours artistique au cœur du Marais
Découverte des installations artistiques dans les passages du Marais, du BHV à Lafayette Anticipations.
samedi 21 septembre - 09h30 à 12h00
dimanche 22 septembre - 09h30 à 12h00
9 rue du Plâtre 75004 Paris

Maison d’Ourscamp
Visite commentée de la maison d’Ourscamp, fondée au XIIIe siècle avec son cellier gothique et reconstruite au XVIe siècle
La maison d’Ourscamp (dite aussi maison de l’Ours) est reconstruite à la fin du XVIe siècle, sans doute vers 1585, sur un terrain reçu en donation, en 1248, par les moines cisterciens de l’abbaye Notre-Dame d’Ourscamp, située près de Noyon. La maison primitive des cisterciens est leur « maison de ville » toute en pierre, avec un cellier d’environ 200 m², une salle à piliers en rez-de-chaussée et plusieurs étages. Elle est occupée par les moines qui y stockent les récoltes produites à l’abbaye pour les revendre sur les marchés parisiens. La maison actuelle, construite vers 1585, se compose d’un corps principal avec façade marquée de chaînages de pierre, percée de grandes fenêtres à meneaux et d’ouvertures plus petites. À l’arrière, deux petites ailes en retour abritent les escaliers à balustres rampants, encadrant une petite cour à pans de bois agrémentée de deux privés en encorbellement. Elle compte deux étages et un comble à deux niveaux sous une toiture à la française, très lourde. Les deux lucarnes qui ouvrent le premier niveau de comble portent des frontons sculptés dans le style du XVIe siècle. À la Révolution, l’abbaye est expropriée, la maison est vendue et des petits commerces vont se succéder dans les lieux. La maison connait de nombreux transformations et ajouts au cours des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles. Durant la première moitié du XXe siècle la dégradation du bâtiment perdure et la maison se retrouve intégrée dans l’îlot insalubre 16, recensé au début du XXe siècle et voué à la démolition. En octobre 1961, la menace se précise. Paris historique, récemment créé, prend position contre cette mesure et propose d’y installer son siège. Quelques mois plus tard la bataille est gagnée, la ville revient sur sa décision de détruire l’îlot 16 et accepte la restauration des maisons anciennes. La maison d’Ourscamp, jugée en trop mauvais état, est laissée à l’association qui accepte de prendre à sa charge sa restauration.
samedi 21 septembre - 11h00 à 18h00
dimanche 22 septembre - 11h00 à 18h00
44-46 rue François-Miron 75004 Paris

Maison dite de Marie Touchet
Visite commentée extérieure de la maison dite de Marie Touchet, du XVIe siècle.
Cette maison fut, si l’on en croit la légende, l’habitation parisienne de Marie Touchet qui devint, à 17 ans, la maîtresse de Charles IX.2e cour - Façade milieu XVIe à pan de bois avec étroits pilastres de bois cannelés, à petits chapiteaux corinthiens, s’élèvant sur toute la hauteur du bâtiment et encadrant les fenêtres ou décorant l’emplacement entre les deux niveaux. Les bandeaux qui séparent les étages sont eux-mêmes en bois ornés de motifs végétaux. Rare exemple de l’architecture de la première Renaissance à Paris, cette maison de pierres et de briques de couleur est construite au début du XVIe siècle. Divisée par deux cours, présentant de beaux chapiteaux dans le goût de la Renaissance dans la première, des façades en pans de bois décorés dans la seconde, cette maison a été rachetée et restaurée par la Ville de Paris à la fin du XIXe siècle. Il est invisible de la rue et accessible seulement pendant les Journées européennes du patrimoine.
samedi 21 septembre - 10h00 à 13h00
samedi 21 septembre - 14h00 à 18h00
22 bis rue du Pont Louis-Philippe 75004 Paris

Mémorial de la Shoah
Exposition d’archives
Expositions de photographies, lettres, objets personnels En confiant au Mémorial de la Shoah les dernières traces de leurs parents et amis déportés, les familles transmettent aux générations futures les documents indispensables pour préserver l’histoire et la mémoire des déportés Juifs de France. Photographies, lettres, objets personnels sont exposés pour les Journées européennes du patrimoine.
samedi 21 septembre - 10h00 à 18h00
dimanche 22 septembre - 10h00 à 18h00
17 rue Geoffroy-l’Asnier 75004 Paris

Mémorial de la Shoah
Carte Blanche "Histoires d’archives"
Présentation d’archives par Denis Peschanski, historien
Le Mémorial de la Shoah enrichit continuellement ses archives, sa photothèque et sa bibliothèque : les journées du patrimoine sont l’occasion de présenter les pièces les plus emblématiques entrées récemment dans ses collections. Lors de cette carte blanche à Denis Peschanski, l’historien commente des pièces choisies parmi les nouvelles entrées dans le fonds des archives et de la bibliothèque du Mémorial et nous les présente en présence de celles qui les conservent ou les ont rassemblés. En présence de Lior Lalieu-Smadja, responsable du service photothèque, Mémorial de la Shoah, Ariel Sion, responsable du service bibliothèque, Mémorial de la Shoah, Karen Taieb, responsable du service des archives, Mémorial de la Shoah.
dimanche 22 septembre - 14h00 à 15h30
17 rue Geoffroy-l’Asnier 75004 Paris

Mémorial de la Shoah
Visite guidée du Mémorial de la Shoah
Visite guidée de l’institution et de l’exposition permanente
dimanche 22 septembre - 15h00 à 16h00
17 rue Geoffroy-l’Asnier 75004 Paris

Mémorial de la Shoah
Sur les traces de la présence juive ancienne dans le quartier du Marais Parcours dans le quartier dit du Pletzl, via notamment la rue des Deux-Ponts, la rue des Hospitalières-Saint-Gervais et la synagogue de la rue Pavée.
Point de départ de cette visite sur le parvis du Mémorial de la Shoah pour une présentation du site, et notamment du Mur des Noms et du Mur des Justes, puis parcours dans le quartier dit du Pletzl, via notamment la rue des Deux-Ponts, la rue des Hospitalières-Saint-Gervais et la synagogue de la rue Pavée.
dimanche 22 septembre - 16h00 à 17h00
17 rue Geoffroy-l’Asnier 75004 Paris

Mémorial des Martyrs de la Déportation
Visite en langue des signes française du mémorial des martyrs de la Déportation
Venez découvrir le mémorial des martyrs de la Déportation, lieu de mémoires et œuvre architecturale singulière, lors d’une visite en langue des signes française
Découverte inédite. A l’occasion des Journées européennes du patrimoine et suivant le souhait de rendre l’histoire portée par ce lieu accessible à tous, le mémorial des martyrs de la Déportation vous propose une visite inédite en langue des signes française. Accompagné par un médiateur et un interprète en LSF, le public pourra découvrir cette oeuvre architecturale singulière qui invite à la méditation, au recueillement et à l’hommage. Voulu par l’association le Réseau du souvenir et imaginé par l’architecte Georges-Henri Pingusson, le mémorial des martyrs de la Déportation invite à étudier les singularités des différentes déportations, à comprendre l’indicible enfer de l’univers concentrationnaire. Dédié au souvenir des déportés de France, ce lieu de mémoire permet de revenir sur l’un des éléments de l’organisation répressive allemande sur le territoire français et de comprendre les processus de construction mémorielle de la Seconde Guerre mondiale.
samedi 21 septembre - 11h00 à 12h30
Square de l’Île-de-France
7 quai de l’Archevêché 75004 Paris

Mémorial des Martyrs de la Déportation
Visite guidée du mémorial des martyrs de la Déportation
Visites guidées en français et en anglais du mémorial des martyrs de la Déportation
A l’occasion des Journées européennes du patrimoine, venez découvrir le mémorial des martyrs de la Déportation. Lieu à l’architecture exceptionnelle et complexe, lieu de mémoire de la Seconde Guerre mondiale, la visite guidée permet de saisir la Déportation dans sa diversité, d’étudier un des éléments de l’organisation répressive allemande sur le territoire français et d’évoquer les processus de construction des mémoires de la Seconde Guerre mondiale.
Visites guidées en entrée libre | Durée 1h30
En français à 14h
En anglais à 16h
samedi 21 septembre - 14h00 à 15h30
samedi 21 septembre - 16h00 à 17h30
dimanche 22 septembre - 14h00 à 15h30
dimanche 22 septembre - 16h00 à 17h30
Square de l’Île-de-France
7 quai de l’Archevêché 75004 Paris

Mémorial des Martyrs de la Déportation
Hommage à Charlotte Delbo | Lecture spectacle
Lecture théâtralisée "Hommage à Charlotte Delbo", un puissant hommage rendu à cette figure de la Résistance, au mémorial des martyrs de la Déportation
À l’occasion des Journées européennes du patrimoine, le mémorial des martyrs de la Déportation accueille la lecture théâtralisée "Hommage à Charlotte Delbo".
samedi 21 septembre - 20h00 à 22h00
Square de l’Île-de-France
7 quai de l’Archevêché 75004 Paris

Palais du tribunal de commerce de Paris
Visite commentée du tribunal de commerce de Paris
Histoire de l’édifice, personnages célèbres, visite des salles d’audience décorées dans le style de l’Empire, être juge consulaire aujourd’hui.
Visites commentées du tribunal de commerce de Paris par des juges conférenciers
Venez découvrir l’histoire de cet édifice bâti entre 1860 et 1865 sous le règne de l’empereur Napoléon III. La visite commentée de 45 minutes inclut les salles d’audience décorées dans l’esprit des arts décoratifs et du style de l’Empire, les couloirs de la Présidence où sont gravés les noms de tous les juges depuis 1564, première année de fonctionnement du tribunal de commerce de Paris. Seront également abordés durant la visite : les activités du tribunal, le rôle et les missions des juges consulaires et leur contribution à l’économie de la Capitale et nationale.
samedi 21 septembre - 10h00 à 17h00
dimanche 22 septembre - 10h00 à 17h00
1 quai de Corse 75004 Paris

Pavillon de l’Arsenal
La Petite Ceinture, architectures & paysage
Pour les 150 ans de l’achèvement de la construction de la Petite Ceinture rendez-vous pour une promenade commentée afin de découvrir les architectures édifiées le long des voies ferrées
Pour célébrer les 150 ans de l’achèvement de la construction de la Petite Ceinture, le Pavillon de l’Arsenal édite un mini guide pour découvrir le paysage et les architectures édifiées le long des voies ferrées de 1860 à aujourd’hui. Rendez-vous les samedi 21 et dimanche 22 septembre avec son auteur, la journaliste Catherine Pierre, pour une promenade commentée de 1,5 km du parc André Citroën au parc Georges Brassens, le guide à la main. Construite autour de Paris sous le Second Empire (1852-1869), la ligne de chemin de fer de Petite Ceinture a transporté des voyageurs jusqu’en 1934 et des marchandises jusqu’en 1976.Ce tronçon de 1,5 km parcourant le 15e arrondissement desservait notamment les usines Citroën (aujourd’hui parc André-Citroën), les ateliers de maintenance du métro de Vaugirard et les abattoirs de Vaugirard (actuel parc Georges- Brassens). L’aménagement réalisé aujourd’hui par la Ville de Paris pour rendre ce site accessible à la promenade préserve à la fois le patrimoine ferroviaire et la biodiversité grâce à la végétation qui s’est installée spontanément sur les talus, le ballast, les ponts et les murets. Ce parcours, majoritairement situé en balcon sur le paysage, propose de découvrir la grande diversité des bâtiments édifiés le long des voies, de 1860 à aujourd’hui. Une trace architecturale de l’évolution de ce quartier au passé maraîcher, qui laissa place aux implantations artisanales puis industrielles, aux immeubles haussmanniens de logements, puis à des opérations d’habitat privées ou publiques, jusqu’à son orientation récente vers le secteur tertiaire (ministère des Armées, tour Olivier-de-Serres).
samedi 21 septembre - 15h00 à 16h00
dimanche 22 septembre - 15h00 à 16h00
21 boulevard Morland 75004 Paris

Place de la Bastille, à l’angle de la rue Saint-Antoine
Parcours biodiversité dans le quartier du Marais Cheminement de la Bastille à St Gervais, à la découverte de la faune et la flore.
De la place de la Bastille à la Seine, des quais hauts, à l’église St Gervais, la nature est bien présente. Nous la révèlerons sous ses différentes formes, au gré des circulations et de l’histoire.
Le changement climatique nous incite à intégrer le vivant dans nos activités urbaines. Des habitants témoigneront de leur implication pour préserver et développer cela, à leur manière, devant chez eux.
L’architecture, l’art des jardins, et des illustrations musicales ponctueront le circuit, pour qu’écologie rime avec plaisir et culture.
samedi 21 septembre - 10h00 à 11h00
Place de la Bastille 75004 Paris

Préfecture de police - caserne de la cité
Concert populaire dans la cour de la Préfecture de police de Paris
Venez chanter avec nous, les airs populaires de Paris !
À la Libération, les chanteurs ambulants munis d’une autorisation délivrée par la Préfecture de police, chantaient, parfois accompagnés d’un orchestre, dans les rues de Paris. Ils vendaient également les partitions des succès du jour, communément appelés les petits formats.Venez revivre cette tradition française populaire en chantant avec l’Orchestre des gardiens de la paix, des petits formats vous seront distribués !
samedi 21 septembre - 18h00 à 19h00
3 rue de Lutèce / Place Louis-Lépine 75005 Paris

Square de la tour Saint-Jacques
Parcours biodiversité dans le quartier du Marais Cheminement du square de la Tour Saint-Jacques au Clos des Blancs Manteaux, à la découverte de faune et de la flore. Biodiversité et culture dans le 4e arrondissement de Paris
De la Tour Saint Jacques à Beaubourg ; de Saint Martin aux Blancs Manteaux, la nature est bien présente. Nous la révèlerons sous ses différentes formes, au gré des circulations et de l’histoire. Le changement climatique nous incite à intégrer le vivant dans nos activités urbaines. Des habitants témoigneront de leur implication pour préserver et développer cela, à leur manière, devant chez eux. L’architecture, l’art des jardins, et des illustrations musicales ponctueront le circuit, pour qu’écologie rime avec plaisir et culture.
dimanche 22 septembre - 10h00 à 11h00
39 rue de Rivoli 75004 Paris

Temple du Marais
Visite guidée du Temple
Visite du monument, présentation de l’action de diaconie de la paroisse
Visite historique guidée du monument, ancienne chapelle du couvent de la visitation devenue temple protestant après la révolution. Réponses aux questions sur la foi protestante. Présentation des actions de partage et d’entraide de la paroisse : la paroisse du Temple du Marais a toujours mis le partage et l’entraide au centre de son action de diaconie : maraudes, aide, accompagnement social, participation au CASP... De plus, historiquement le lieu a été celui des visitandines, un ordre de service, et c’est le lieu de naissance des Diaconesses. Une tradition perdure...
samedi 21 septembre - 10h00 à 18h00
17 rue Saint-Antoine 75004 Paris

Temple du Marais
Visite libre du temple
Présentation des actions de partage et d’entraide de la paroisse : la paroisse du Temple du Marais a toujours mis le partage et l’entraide au centre de son action de diaconie : maraudes, aide, accompagnement social, participation au CASP... De plus, historiquement le lieu a été celui des visitandines, un ordre de service, et c’est le lieu de naissance des Diaconesses. Une tradition perdure...
samedi 21 septembre - 10h00 à 18h00
17 rue Saint-Antoine 75004 Paris

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.