.evous
> > > > >

’L’Antiquité rêvée’, la prochaine grande exposition du Louvre

Présentée au Louvre, dans le Hall Napoléon, du 2 décembre 2010 au 14 février 2011, L’Antiquité rêvée s’intéresse aux innovations et résistances du XVIIIe siècle. Une exposition autant historique que culturelle à ne pas rater.

Alors que l’art du XVIIIe siècle est souvent perçu comme une marche progressive du petit goût rocaille vers un grand goût classique, cette exposition met en lumière les différentes expériences qui en ont renouvelé les formes et les thèmes artistiques.
Cent cinquante œuvres – peintures, sculptures, dessins, gravures, arts décoratifs – réunies au sein de l’exposition illustrent les processus d’innovation, d’émulation, voire de résistance à l’antique dans l’Europe du XVIIIe siècle.

Dès les années 1720-1730, les vestiges archéologiques nouvellement exhumés provoquent des débats dans les académies et les cercles intellectuels européens. Tous les domaines artistiques sont gagnés par ce rêve d’une régénération par l’antique.
À partir des années 1750-1760, des courants contraires tempèrent cet engouement. Sous l’influence des œuvres du Bernin et de Pierre de Cortone, de Tiepolo et de Solimena se dessine une tendance "néobaroque". Gandolfi, Fragonard, mais aussi Goya ou l’architecte de Wailly l’illustrent à travers l’Europe.
Enfin, le dernier quart du siècle voit s’affirmer un langage plus universel qui se radicalise sous l’égide de valeurs héroïques. De sculptures en projets d’architectures, de toiles monumentales en grands marbres, la société européenne, à la veille de l’embrasement révolutionnaire, manifeste ainsi ses aspirations nouvelles.

L’Antiquité rêvée - innovations et résistances au XVIIIe siècle
Du 02/12/2010 au 14/02/2011
Musée du Louvre, Hall Napoléon, sous la pyramide

99 rue de Rivoli, 75001 Paris

Adresse

Ouverture tous les jours, sauf le mardi. De 9 h à 18 h. Nocturnes jusqu’à 22 h les mercredi et vendredi.

Horaires

Mots-clés