eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Montpellier Shopping Visiter la France Strasbourg Bruxelles Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 13e > Guide Paris 13e > Se promener, Paris 13e > La Halle Freyssinet

La Halle Freyssinet

Dernière mise à jour : mercredi 25 septembre 2013, par Franck Beaumont, Morgan

La Halle Freyssinet est un élément fort de l’ancien paysage industriel du 13e arrondissement. Moins emblématique que les Grands Moulins de Paris, l’usine Sudac, ou les Frigos, elle fut longtemps menacée de destruction lors des aménagements de la ZAC rive gauche (nouveau quartier Tolbiac-Masséna).

En mars 2013, Fleur Pellerin annonçait la création du plus grand incubateur à Start-up du monde à Paris. En septembre de la même année, la ministre de l’Innovation et de l’Économie numérique dévoilait les détails de ce projet unique : 25 000 m2 occupés par 1000 jeunes entreprises innovantes. La Halle Freyssinet est désignée comme site hôte, ce qui assure sa conservation et lui donne une seconde jeunesse.

Construite entre 1927 et 1929, ce gigantesque vaisseau (310 m de long, sur 72 m de large) est l’oeuvre de l’ingénieur Eugène Freyssinet (1879-1962). Elle se compose de trois nefs couvertes de voûtes cylindriques en voile mince de béton armé. Ces nefs sont éclairées par des lanterneaux disposés sur toute la longueur du bâtiment ; les piliers qui portent les voûtes ont été dessinés en fonction du jeu des charges. A l’extérieur, les auvents courbes font onduler les longues façades sud et nord : épais de seulement 5 centimètres, ils courent en porte-à-faux sur une portée de 10,25 m, véritable prouesse doublée d’une belle recherche esthétique. Freyssinet fut mondialement connu pour ses mises en oeuvre du béton, assez révolutionnaire, dont le béton précontraint dont il est l’inventeur.

La halle Freyssinet avait été construite pour les Messageries d’Austerlitz (la gare est toute proche). A partir de 1970, elle sert de transit pour les colis (22.000 par jour !) du Sernam (service national de messageries), et ce jusqu’en 2006. Enclavée dans le projet de la ZAC Paris Rive Gauche alors en pleine gestation, son avenir est très incertain. On lance un concours d’architecture pour y accueillir le nouveau Tribunal de Grande Instance, qui doit déménager de l’ile de la Cité. Echec, ce tribunal sera finalement implanté prochainement dans le nouveau quartier des Batignolles (17e arrondissement).

Propriété de la SNCF, la halle a été confiée pour 5 ans à une société d’événementiel. Des travaux conservatoires ont été faits pour permettre d’accueillir le public. Régulièrement, des expositions d’art contemporain et des défilés lors des Fashion Weeks y sont organisées.

La Halle Freyssinet est donc accessible au public. Elle est visible depuis l’avenue de France et la rue du Chevaleret. Son accès se fait par le boulevard Vincent Auriol.

Contact de la société d’événementiel : event@halle-freyssinet.com

Pour découvrir le quartier Tolbiac-Masséna avec un guide-conférencier et tout savoir sur cette visite, cliquez ICI.

Franck Beaumont

Source : Architecture industrielle Paris & alentours, Parigramme.

Adresse

57 boulevard Vincent Auriol

Messages