eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Montpellier Shopping Visiter la France Strasbourg Bruxelles Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 11e > Actualités Paris 11e > Vie de quartier, Paris 11e > Vie citoyenne, Paris 11e > Le Maire de Paris commémore le martyr de Charonne de 1962

Le Maire de Paris commémore le martyr de Charonne de 1962

Dernière mise à jour : jeudi 9 février 2012, par Denis

En présence de Bertrand Delanoë et des représentants politiques et syndicales, la commémoration se produira mercredi 8 février 2012 à 11h45, devant la station de métro Charonne.

Cette projection-débat est relative au drame du 8 février 1962, lorsqu’au cours de la dispersion d’une manifestation contre les attentats de l’OAS (Organisation de l’Armée Secrète), la police française chargea les manifestants devant le métro Charonne. Un bilan historiquement lourd dans cette deuxième moitié du XXe siècle, puisqu’il y eut 9 morts.

Le maire de Paris, Bertrand Delanoë, participera ce mercredi 8 février aux
commémorations organisées en souvenir de la répression meurtrière de militants pacifistes par la police devant le métro Charonne, le 8 février 1962.
Il y a cinquante ans, la police française dispersait dans le sang quelques milliers de manifestants, coupables d’avoir voulu protester contre les attentats de l’OAS, et de réclamer la paix après quatre années de guerre en Algérie.

Réunis notamment à l’initiative de plusieurs partis politiques et d’organisations syndicales, les manifestants ont été chargés par la police devant le métro Charonne. Neuf d’entre eux ont trouvé la mort et de nombreux autres ont été blessés, au cours de cette opération de répression sanglante menée sous l’autorité du Préfet de Paris Maurice Papon.
Les manifestants essayèrent de se réfugier dans la bouche de métro Charonne, c’est là que 8 personnes trouvèrent la mort et un neuvième à l’hôpital à la suite de ses blessures.

Rappelons à ce titre que Maurice Papon décédé en février 2007, a été condamné en 1998 pour complicité de crimes contre l’humanité pour des actes commis également en tant que préfet de Gironde, c’était en 1942 et 1944...
Il a été impliqué également dans la répression sanglante de la manifestation du 17 octobre 1961 organisée par le FLN.

Retrouvez dès maintenant l’exposition, la nouvelle bande dessinée, et la futur projection qui relate ce triste événement à la bibliothèque Faidherbe.

Adresse

Angle boulevard Voltaire et rue de Charonne 75011 Paris

Horaires

Mercredi 8 février 2012 à 11h45