eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Montpellier Shopping Visiter la France Strasbourg Bruxelles Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 18e > Lieux clés Paris 18e > Musée de Montmartre > La résurrection programmée du Musée de Montmartre

La résurrection programmée du Musée de Montmartre

Dernière mise à jour : mercredi 29 juin 2011, par Franck Beaumont

Un projet ambitieux se confirme pour le petit musée de Montmartre dont l’avenir s’annonçait très sombre faute de moyens.

Installé dans trois hôtels particuliers de la rue Cortot, dont l’hôtel Demarne et l’hôtel Rosimond (maison du XVIIe siècle ayant appartenu au comédien Rosimond ami et comédien de la troupe de Molière), le musée de Montmartre présente un intérêt patrimonial majeur. Typique de l’architecture montmartroise et entouré de trois magnifiques jardins qui offrent des points de vue uniques sur la Vigne de Montmartre, cet ensemble architectural et paysager participe à l’ambiance si pittoresque de Montmartre. Rappelons enfin que nombre d’artistes ont vécu à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle dans la maison de Rosimond, qui était alors un hôtel : Suzanne Valadon, Maurice Utrillo, Auguste Renoir, Raoul Dufy pour ne citer qu’eux. Il eut été vraiment dommage que ce lieu chargé d’histoire disparaisse faute de moyens.

Le Conseil de Paris a retenu comme opérateur la société de M. Kléber Rossillon, gestionnaire et animateur de plusieurs sites patrimoniaux en France. Avec un investissement global de 12 millions d’euros, les bâtiments retrouveront d’ici trois ans leur éclat d’antan. La société en question a par ailleurs conclu une convention avec l’association du Vieux Montmartre (la plus ancienne du 18e arrondissement), gestionnaire du Musée jusque-là. Les collections classées Musée de France seront donc sauvées et valorisées à travers une nouvelle scénographie et de nouveaux espaces d’exposition dans l’Hôtel Demarne. Le nouveau parcours sera achevé dans son intégralité au printemps 2014. Il offrira une visite libre avec audioguide, des visites guidées et des visites conférences.

Voici le nouveau projet muséal :

La visite commencera par un film rappelant l’histoire de Montmartre, du martyre de l’évêque Saint Denis au siège de la Commune, et simultanément la mise en lumière de la maquette Folmer de Montmartre (1955) racontera son évolution urbanistique.

Après avoir traversé le jardin, le visiteur découvrira dans le musée la collection photographique de la société du Vieux Montmartre, et notamment le reportage qu’elle a commandé en 1886. Elle introduit le cadre de la vie montmartroise. Le visiteur retrouvera la vie quotidienne de la Butte à la fin du XIXe siècle et les différents « petits métiers », aujourd’hui souvent disparus à partir d’objets, de gravures, lithographies, dessins de presse, cartes postales.

La vie nocturne sera évoquée un peu plus loin : le Cabaret du Chat Noir de Rodolphe Salis sera partiellement restitué avec son théâtre d’ombres ; le Moulin rouge, l’Elysée Montmartre, le Trianon, le Bal Tabarin, le Cabaret des Quat’Zarts... seront présentés à travers la collection d’affiches du musée : Jules Chéret, Grün, Willette, Steinlen, Depaquit, Toulouse- Lautrec...
Le musée mettra en exergue la « Bohème montmartroise », les artistes qui ont fait la Butte et surtout les locataires du 12-14 rue Cortot : Renoir, Suzanne Valadon, son fils Maurice Utrillo, son second mari André Utter, le néo-impressionniste Maximilien Luce, le peintre Camoin, l’écrivain pamphlétaire Léon Bloy, Emile Bernard, André Antoine, fondateur du Théâtre Libre, les frères Dufy (Raoul et Jean), Francisque Poulbot, « père des gosses de Montmartre »... Sans oublier le peintre graveur Galanis, le peintre du cirque Edmond Heuzé, Pierre Reverdy, poète précurseur du surréalisme et fondateur de la Revue Nord Sud...

Enfin une thématique nouvelle sera proposée au visiteur : Montmartre et le cinéma. L’enrichissement des collections sera poursuivi et dynamisé par l’Association du Vieux Montmartre.

Sources : Mairie du 18e arrondissement.

Adresse

12 rue Cortot