eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Bordeaux Nantes Toulouse Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Astuces, idées et inspirations > Et vous ? > Le foot expliqué aux filles

Le foot expliqué aux filles

Dernière mise à jour : dimanche 4 novembre 2012, par Adele

Pendant un mois, tout va tourner autour du Foot, alors pour être dans le coup, autant comprendre le but du jeu !

Pour commencer, la Coupe du Monde 2010 a lieu en Afrique du Sud du 11 juin au 11 juillet 2010.

Le foot se joue sur un terrain de gazon de 120 mètres de long et 90 mètres de large sur lequel s’affrontent deux équipes de 11 joueurs (plus trois remplaçants) autour d’un ballon rond.

Il est interdit de toucher le ballon avec les mains ou les bras.

Le but est d’envoyer le ballon dans le but de l’équipe adverse. L’équipe qui marque le plus de but gagne !

Un match se déroule en deux mi-temps de 45 minutes, séparées par une pause de 15 minutes. Si au terme de ces deux mi-temps les équipes sont à égalité, elles jouent alors les prolongations : ce sont deux nouvelles mi-temps de 15 minutes. S’il y a encore égalité, c’est l’épreuve des tirs au but qui les départagera : 5 joueurs de chaque équipe tirent à tour de rôle du point de penalty.

Vocabulaires indispensables
- Un pénalty : sanction prise à l’encontre d’une équipe suite à une faute grave commise par l’un de ses membres dans la surface de réparation de l’équipe adverse.
La faute est sanctionnée par un tir de l’équipe adverse (forcément) face au gardien de but seul.
- Les fautes : Selon la nature de la faute commise par un joueur ou le lieu de sortie du terrain de la balle, l’arbitre peut siffler :
- une rentrée de touche : une des procédures de la reprise de jeu. Explication : lorsque le ballon est sorti du terrain par l’équipe A, l’équipe B, la remet en jeu à l’endroit où le ballon s’est échappé. Un but ne peut être marqué directement sur rentrée de touche, même avec rebond.
- un coup de pied de coin ou corner : Le coup de pied de coin est une manière de reprendre le jeu. Le ballon est placé dans l’arc de cercle du coin le plus proche où il est sorti.
Un but peut être marqué directement sur coup de pied de coin, mais uniquement contre l’équipe adverse !
- Les coups francs : ils sont accordés pour sanctionner les fautes et comportements antisportifs*. Tout coup franc direct doit être exécuté à l’endroit où la faute a été commise.
- un coup franc indirect est accordé à l’équipe adverse du joueur qui commet l’une des quatre fautes suivantes : tacler un adversaire pour s’emparer du ballon en touchant l’adversaire avant de jouer le ballon, tenir un adversaire, cracher sur un adversaire, toucher délibérément le ballon des mains (excepté le gardien de but dans sa propre surface de réparation !)
- un coup franc direct est accordé à l’équipe adverse du joueur qui de l’avis de l’arbitre commet, par "inadvertance" l’une de ses six fautes : donner ou essayer de donner un coup de pied à l’adversaire, faire ou essayer de faire un croche-pied à l’adversaire, sauter sur un adversaire, charger un adversaire, frapper ou essayer de frapper un adversaire, bousculer un adversaire.
- un carton jaune et, à la deuxième faute grave commise par le même joueur, un carton rouge, avec exclusion immédiate du joueur.

Et les chiffres sur le maillot ?
Les footballeurs portent sur leur maillot le numéro qui correspond au rôle qui leur est dévolu :
1, le gardien de but,
2 et 3, les deux défenseurs latéraux,
4, le stoppeur au milieu de la défense,
5, le défenseur prêt à relancer l’attaque,
8 (milieu), 6 et 10 (les demis), les trois milieux de terrain, qui sont défensifs ou offensifs ; ils établissent le lien entre attaque et défense,
7, l’ailier droit, 9, l’avant-centre, 11, l’ailier gauche : ce sont les trois attaquants.

Les techniques du footballeur

Le dribble : le joueur tape par petits coups dans le ballon et trompe ainsi l’adversaire sur la direction qu’il va lui donner. Rusé !

Le tacle : le joueur lance le pied en avant afin de prendre le ballon à un adversaire. Interdit de " tacler " par derrière.

La bicyclette : technique très spectaculaire qui permet d’envoyer le ballon en l’air dans la direction opposée à celle de la progression du footballeur, qui décrit un renversement du corps en arrière, son dos étant presque parallèle au terrain.

Le jeu de tête : envoi du ballon avec la tête. On peut dire aussi "faire une tête" !

Un peu d’histoire pour épater !
Les origines du football remonteraient à l’antiquité, période pendant laquelle des jeux de balle étaient pratiqués puis aux alentours de 200ans avant Jésus-Christ, les chinois mettent au point un exercice militaire qui demande de l’adresse et ressemblant de loin aux prémices du football.
A l’origine, dans beaucoup de pays et notamment en Gaule était pratiqué un sport très violent ne devant respecté que très peu de règle car il y avait une balle en jeu mais il n’existait aucune limite concernant le nombre de joueurs, le type de coups, la durée du jeu, etc...
Le football fût même interdit et puni par une semaine de prison par la reine d’Angleterre I au 12ème siècle.

Il faut attendre le 19ème siècle pour voir le véritable football inventé et cela eut lieu lors d’une réunion qui se déroula le 26 octobre 1863 et qui réunissa les onze écoles londoniennes qui pratiquait le football ce qui permit d’uniformiser les règles.

La première compétition officielle du football moderne est la coupe d’Angleterre organisée en 1871 et le championnat débute le 8 septembre 1888. Source : explic.com

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.