eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Bordeaux Nantes Toulouse Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 6e > Guide, Paris 6e > Se restaurer, Paris 6e > Bars et Cafés, Paris 6e > Les Deux Magots, café mythique de Saint Germain des Prés

Les Deux Magots, café mythique de Saint Germain des Prés

Dernière mise à jour : vendredi 21 septembre 2018, par Expositions, Pauline

C’est l’un des nombreux et célèbres cafés du quartier Saint Germain, dans le 6ème arrondissement de Paris.

« Les Deux Magots » sont en fait des figurines chinoises provenant de l’enseigne d’un magasin de lingerie situé au même emplacement et qui se trouvent aujourd’hui dans la salle du café. On les appelait les "magots" en référence à une pièce de théâtre à succès "Les Deux Magots de la Chine", car les soieries vendues dans le magasin qu’elles ornaient étaient en provenance d’Asie.

En 1884, le magasin est remplacé par un café spécialiste en liqueurs, vite fréquenté par les écrivains comme Verlaine, Rimbaud ou Mallarmé. Au fil des siècles, le lieu continue d’accueillir les artistes, notamment les surréalistes sous l’égide d’André Breton ou existentialistes, sous celle de Sartre. On y a vu défiler, parmi de nombreux autres, Elsa Triolet, André Gide, Jean Giraudoux, Picasso, Aragon, Gide, Fernand Léger, Prévert, Hemingway (qui préférait toutefois le Harry’s Bar de la rue Daunou) ou Simone de Beauvoir.

En 1933, un groupe d’amis surréalistes apprennent à la terrasse du café que le prix Goncourt, décerné au restaurant Drouant dans le 2ème arrondissement, est allé à André Malraux pour La Condition humaine. Jugeant ce prix trop académique, ils décident de créer leur propre prix littéraire, le Prix des Deux Magots.

Aujourd’hui, on y trouve une ambiance de brasserie et une terrasse en été, qu’il faudra conquérir de haute lutte pour grignoter une salade ou « un croque ». Sur ces banquettes, beaucoup minaudent « à la parisienne »... Le service a conservé un petit côté traditionnel et original. Le chocolat est préparé à l’ancienne, à partir de tablettes fondues dans du lait, et le café, comme autrefois, est amené dans de vrais pots apportés fumants à table. On peut aussi y boire de l’absinthe... Les garçons portent un rondin noir et un tablier blanc, et le service est fait sur un plateau.

A LIRE AUSSI :
Les plus vieux restaurants, brasseries, cafés et salons de thé de la capitale
Où boire de l’absinthe à Paris ?
Bars Brasserie de la Capitale

Adresse

6 place Saint-Germain-des-Prés 75006 Paris

Horaires

Ouvert tous les jours de 7h30 à 1h

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.