evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Paris > Visiter Paris > Découvrez le Paris insolite ! > Greeters : découvrir Paris et sa banlieue gratuitement avec un (...)

Greeters : découvrir Paris et sa banlieue gratuitement avec un habitant

lundi 16 septembre 2013, par Benoît

Vous passez quelques jours à Paris ou vous venez d’emménager dans la région francilienne et vous aimeriez connaître un peu mieux votre quartier, votre ville et les environs ? Alors partez en expédition avec un autochtone… un "greeter" ! Au menu, pas de visite thématique sur catalogue mais Paris ou sa région telles qu’elles sont vues et vécues par ses habitants.

LIRE AUSSI : Retrouvez ici notre rubrique Visiter Paris et ici les moyens les plus insolites de découvrir ou redécouvrir la capitale.

QUI SONT LES "GREETERS" ?

Le logo de Global Greeter NetworkDans la langue de Shakespeare, accueillir se dit "to greet". D’où le terme de "greeter". C’est à New York qu’est né ce système d’entraide local. Lynn Brooks, une New-yorkaise, a créé Big Apple Greeter en 1992 avec pour objectif de montrer aux touristes et nouveaux arrivants le vrai New York. Depuis l’origine du concept, tout "greeter" est bénévole !

OÙ TROUVE-T-ON DES "GREETERS" EN ILE-DE-FRANCE ?

Les "greeters" se développent aujourd’hui partout dans le monde et plus récemment en France. On les retrouve notamment à Nantes, à Marseille, dans le Nord… mais aussi en Ile-de-France. C’est Paris qui a lancé le mouvement dans la région, en 2007, avec l’association Parisien d’un jour. Plus récemment, les départements de Seine-Saint-Denis, des Hauts-de-Seine ou de Seine-et-Marne, tous via leurs offices de tourisme ou avec l’aide de Parisien d’un jour, ont développé le phénomène. Certaines villes ont aussi noué le même type de partenariat avec France Greeters, comme Versailles et Boulogne.

QUEL TYPE DE VISITE ?

Des touristes à La DéfenseLe tête à tête vous fait peur ? Pas d’inquiétude. En général, les Greeters organisent une visite pour un petit groupe de une… à 6 personnes. La balade dure environ 2-3 heures. Avant de contacter le "greeter" le plus proche de chez vous, n’oubliez pas de préciser où vous habitez, éventuellement où vous travaillez, voire vos passions… L’accueillant bénévole pourra ainsi éventuellement adapter la balade selon votre profil et vos goûts. Les visites sont bien évidemment aussi ouvertes aux touristes passant plusieurs jours en région parisienne.

À Paris, l’association Parisien d’un jour ne possède pas de catalogue de balade. Vous ne commandez pas une visite guidée. Comme le souligne l’association, l’idée est de découvrir la ville telle que la présente ses habitants : "Laissez-vous surprendre par le Paris de nos bénévoles".

UNE BALADE CULTURELLE ?

Des touristes à VersaillesDans un style légèrement différent des "greeters", et en l’échange cette fois d’une participation financière, l’association Les Promenades urbaines propose de voir Paris et la région francilienne sous un angle différent grâce à des balades thématiques. Exemple : le parcours de l’eau "Du bassin de la Villette à Paris Nord-Est : canal de l’Ourcq, canal Saint-Denis, des voies d’eau en mutation" samedi 28 septembre 2013. Les rendez-vous Douce Banlieue proposent quant à eux, tout au long de l’année, de découvrir le nord-est de Paris et la Seine-Saint-Denis. Exemples : "Au cœur du marché de Château-Rouge" samedi 21 septembre 2013 pour un voyage dans le "petit Mali" ou "Coubron, dernier village de Seine-Saint-Denis" vendredi 27 septembre.

(Article du 21 décembre 2011, mis à jour le 16 septembre 2013.)

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.