.evous
  

Les Thermes de Cluny

Les thermes gallo-romains de Cluny, bâtis entre le Ier et le IIIe siècle, constituent l’un des témoignages les plus spectaculaires de l’architecture antique que nous ayons en France.

Dernière mise à jour : mardi 17 avril 2012,    par: Expositions

Lutèce se partageait alors en deux ensembles urbains, l’un dans la Cité, l’autre sur la rive gauche de la Seine et la montagne Sainte-Geneviève. C’est là que se regroupèrent villas et monuments grandioses : le Forum sous la rue Soufflot, les Arènes rue Monge, les Thermes du Sud rue Gay-Lussac, les Thermes de l’Est sous le Collège de France, et les Thermes du Nord, dits de Cluny.

Leur état de conservation est exceptionnel. Il faut pourtant retenir que les actuels vestiges ne représentent même pas le tiers de l’ensemble bâti.

Les thermes étaient formés de différents espaces, destinés au public ou aux services, et de souterrains. Le frigidarium (salle froide) est englobé par le musée avec sa voûte de 15m de haut. Un caldarium à l’ouest borde le boulevard Saint-Michel et un autre, au sud, est à l’angle du boulevard Saint-Michel et de la rue du Sommerard, tous deux en partie ruinées depuis le XVIIIe siècle.

Le frigidarium conserve des traces de mosaïques, marbre ou peinture. Le fragment de mosaïque exposé, « un Amour chevauchant un dauphin », pourrait en constituer le dernier vestige.

6, place Paul Painlevé 75005 Paris

Adresse

Tous les jours, sauf le mardi, de 9h15 à 17h45.

Horaires

Mots-clés