eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Montpellier Shopping Visiter la France Strasbourg Bruxelles Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 7e > Lieux Clés, Paris 7e > Maison de l’Amérique Latine > Lola Álvarez Bravo

Lola Álvarez Bravo

Dernière mise à jour : lundi 6 mai 2019, par Expositions

Exposition, du 23 septembre au 12 décembre 2015, à la Maison de l’Amérique latine, des photographies de Lola.

Présentation de l’artiste

Voir Présentations d’Artistes de A à Z

Lola Álvarez Bravo (1903-1993), née Dolores Martinez de Anda de riches parents du Jalisco (Mexique), fut, brièvement, de 1928 à 1934, l’épouse du grand photographe (et poète) mexicain Manuel Álvarez Bravo, qui l’initie à la photographie.

Femme + photographe + Mexicaine, elle fut aussi l’amie et la confidente de l’artiste Frida Kahlo, sa contemporaine, dont elle a bien saisi la chaleur, la douleur et la profonde détresse.

Enfin, elle fut la première photographe du Mexique, dans des années où la vie des femmes n’était vraiment pas simple, et un personnage-clé de la renaissance post-révolutionnaire.

Sa carrière professionnelle fut principalement consacrée au travail documentaire, notamment pour quelques agences gouvernementales. Lola fut aussi la portraitiste des plus grands artistes des années qui suivirent la Révolution.

Lola Álvarez Bravo, Pêcheurs de requins (Acapulco), 1950. Collection fondation Televisa © Center for Creative Photography (CCP), University of Arizona, Tucson.

Elle laissa à sa mort un riche corpus de photographies très personnelles réalisées des années 1920 aux années 1980.

Le style philosophique, formidable mais distant de son mari l’influença certainement un temps, comme par ailleurs le strict formalisme de Weston et Modotti.

Ses œuvres les plus célèbres sont centrées sur les populations rurales, et le monde ouvrier. Elles se rattachent au réalisme nationaliste et à l’indigenismo de ses plus proches amis dans le monde de l’art, dont Frida Kahlo et Diego Rivera.

Frida Kahlo, par Lola Álvarez Bravo

L’exposition

La Maison de l’Amérique latine exposait, pour la première fois en France, 75 photographies de Lola Álvarez Bravo, dont l’important fond est conservé aujourd’hui au Center for creative photography à l’université d’Arizona, Tucson.

Lola Álvarez, Photographies / Mexique, du 23 septembre au 12 décembre 2015, à la Maison de l’Amérique latine, 217, boulevard Saint Germain, 75007 Paris, 01 49 54 75 00. www.mal217.org. La Galerie d’exposition est ouverte du lundi au vendredi de 10 à 20h, et le samedi de 14 à 18h. Métro Solférino ou Rue du Bac. RER Musée d’Orsay. Bus 63, 68, 69, 73, 83, 84, 94. Parking Bac / Montalembert.


***

Vous retrouvez comme chaque année dans LES GRANDES EXPOSITIONS 2016 à Paris de A à Z les différentes expositions annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans CALENDRIER 2016 des grandes expositions à Paris ces mêmes expositions sont classées par dates.

Dans la série Toutes les expositions 2016 dans les plus grands musées de Paris... lire également :
Au musée du Louvre, au Centre Pompidou, au Grand Palais, au musée d’Orsay, au musée d’Art moderne de la Ville de Paris, au Jeu de Paume, au Palais de Tokyo, à la Bibliothèque nationale de France, au musée du Quai Branly, au musée des Arts décoratifs, à la Fondation Cartier pour l’art contemporain.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez être amenés à apporter à ces programmes.

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences, car on ne se refait pas : LA SEMAINE des expositions et musées : que faire à Paris du....

Contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer. Nous établissons, au fur et à mesure de leur publication, notre sélection des catalogues d’expositions 2016 de Paris, comme nous l’avons fait les années précédentes : 2015, 2014, 2013, 2012.

Vous pouvez consulter quelques dizaines de présentations d’artistes, classées de A à Z.

Nous vous proposons aussi une sélection de musées et d’expositions dans les villes françaises suivantes, que nous nous efforçons de tenir assez régulièrement à jour :
Angoulême - Arles - Avignon - Bordeaux - Dijon - Grenoble - Ile-de-France - Lens - Lille - Lyon - Marseille - Metz - Montpellier - Nantes - Nice - Ornans - Rennes - Rodez - Rouen, Le Havre - Saint-Étienne - Strasbourg - Toulouse - Tours

Et juste des musées et expositions temporaires pour quelques villes étrangères : Amsterdam, Berlin, Bâle, Bruxelles, Genève, Londres, Madrid, Milan, et Venise.

André Balbo

sources : Maison de l’Amérique latine