Paris eVous
Accueil La semaine Sortir à Paris Pour enfants Musées Visiter Paris Fooding Shopping Loisirs Sports A la parisienne Pratique

Accueil > Paris > Vivre à Paris > Questions de société > Solidarités à Paris > Attentats à Paris : Les manifestations 2016

Attentats à Paris : Les manifestations 2016

Dernière mise à jour : mercredi 3 février 2016, par Jean

Suite aux attentats perpétrés à Paris le 13 novembre 2015, les manifestations de soutien ont été interdites par la préfecture jusqu’au 19 novembre. Pourtant, les appels à se rassembler et s’unir contre le terrorisme se multiplient.

Une manifestation aura-t-elle lieu à Paris, suite aux attentats du 13 novembre 2015 ? Tout le monde a encore en tête l’immense rassemblement populaire et patriote du 11 janvier qui avait rassemblé 1,5 million de Français dans les rues de la Capitale, après les tueries à Charlie Hebdo ainsi qu’à l’Hyper Cacher.

Mais, alors que les appels à se rassembler se multiplient sur les réseaux sociaux, la préfecture de police de Paris a publié un arrêté officiel qui interdit les manifestations dans la capitale. "Considérant que les rassemblements de personnes sur la voie publique sont de nature à constituer, dans un contexte de menace élevée, une cible potentielle pour des actes terroristes, les manifestations sont interdites à Paris et dans les départements des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne du 14 novembre à 12h au 19 novembre 2015 à 12h." En revanche, les gens peuvent se recueillir devant le Bataclan ou à proximité des autres lieux visés par les terroristes.

  • A défaut, une autre manifestation, moins risquée, a été lancée pour samedi 14 novembre via Facebook : Une lumière, une bougie à chaque fenêtre. "Dans le deuil, face à l’horreur et au chagrin, montrons une nouvelle fois que nous sommes toujours debout et solidaires. Commémorons les morts, envoyons nos pensées et notre soutien aux blessés et aux proches. Dès que la nuit tombe, allumons une bougie à nos fenêtres."
  • Une "marche blanche" devait avoir lieu jeudi 19 novembre. "Suite aux terribles événements des attaques terroristes à Paris du vendredi 13 novembre, faisant plus de 120 morts, une marche blanche nationale à Paris sera organisée dans les jours à venir..."
  • La grande mosquée de Paris a appelé "tous les citoyens de confession musulmane et leurs amis" à venir exprimer vendredi 20 novembre à 14h "leur profond attachement à Paris, à sa diversité et aux valeurs de la République". Ce rassemblement devait avoir lieu à l’issue de la prière du vendredi sur la place du Puits de l’Ermite, en présence du recteur de la grande mosquée et d’Anne Hidalgo. Il a depuis été annulé.
  • Des artistes ont signé une tribune dans le Huffington Post dans laquelle ils enjoignent les Français à sortir le 20 novembre à 21h20, pour marquer la fin de la première semaine après les attentats. Ces célébrités appellent à faire "du bruit et de la lumière pour qu’ils comprennent qu’ils ont perdu". Une façon d’entrer en résistance.
  • Un hommage national aux victimes de l’attentat du 13 novembre a eu lieu le vendredi 27 novembre, à 10h30 aux Invalides. La cérémonie a été présidée par François Hollande.
  • Sur Facebook toujours, un appel est lancé pour un "assemblement avec les musulmans de France pour la paix et l’union nationale". Le rendez-vous est donné dimanche 6 décembre, à 15h, place de la République (heure et lieu à confirmer). "Parce qu’on ne peut pas se taire face à ces actes insoutenables d’une extrême barbarie, il est temps d’unir nos voix pour porter un message fort : celui de l’amour et de la paix, et pour nous tenir debout, nous musulmans de France, aux côtés des amis et familles des victimes, et pour l’unité nationale avant tout. Les temps sont graves, l’heure est à l’union. Le terrorisme n’a ni religion ni nationalité."
  • Le dimanche 10 janvier 2016, la mairie de Paris organise place de la République un moment de recueillement, en commémoration des attentats survenus à Paris un an plus tôt. Un "arbre du souvenir" sera planté au centre de la place, en présence de 1000 personnes, dont des familles de victimes et des blessées. Johnny Hallyday, seul avec un guitariste, interprètera la chanson Un dimanche de janvier.
  • Un grand concert devait être organisé en janvier 2016, dans une grande salle de spectacles parisiennes...

A LIRE AUSSI :
Attentats à Paris : Les lieux les plus à risque
Attaque terroriste : les gestes qui peuvent sauver
Attentat à Paris : numéro vert, infos trafic, fermetures et annulations
Où donner son sang à Paris ?
Plan Vigipirate : Comment ça marche ?
Alerte à la bombe à Paris : Que faire ?
Un colis suspect dans le métro : Que faire ?

Mettez en avant votre événement sur www.evous.fr !