Paris eVous
Accueil Nuit Blanche Concerts Expositions Salons Enfants Sports Visiter Paris Fooding Shopping Loisirs Sortir à Paris

Accueil > Paris > Vivre à Paris > Droits, police et justice > Nicolas Comte, d’Unité-SGP police, rend publique sa lettre à Brice (...)

Nicolas Comte, d’Unité-SGP police, rend publique sa lettre à Brice Hortefeux

Dernière mise à jour : mardi 10 mai 2011, par Expositions

Pour commencer, il faut savoir que Unité-SGP Police est le syndicat majoritaire de la police française, et Nicolas Comte son secrétaire général.

Le 9 septembre, Nicolas Comte transmet à la presse la lettre qu’il a adressée à son ministre de tutelle dans le contexte que l’on connaît où le débat sur la sécurité devient omniprésent dans le pays et fait l’objet de polémiques et d’exagérations.

Dans ce courrier, il met en cause les économies budgétaires et il proteste contre les baisses d’effectifs de policiers qui rendent, selon lui, leur mission de plus en plus impossible.

« Sur l’ensemble de la France, les services de police vivent en sous-effectifs. Au rythme de la déflation engagée, plus de 10 à 15% des effectifs feront défaut en 2012 », écrit-il. Est-ce de l’humour ? Veut-il en plus de ses sujets corporatistes et plus largement de société, signifier que Sarkozy ne pourra pas compter sur leur vote en 2012 ?

Nicolas Comte dénonce également des mesures qui aboutissent à des situations "ubuesques" dont des pénuries d’essence par exemple.

"Cette situation inadmissible atteint l’insupportable et le mécontentement laisse peu à peu la place à la colère et à la démotivation. Du gardien de la paix au commissaire, le constat est identique : la police n’a plus les moyens de sa mission", a-t-il très fermement écrit.

Afin de dénouer cette situation, le secrétaire général de l’Unité-SGP Police suggère à Brice Hortefeux d’ouvrir une « large concertation », un Grenelle de la police, en quelque sorte.

André Balbo

Source : Le Point

Mettez en avant votre événement sur www.evous.fr !