.evous
> > >

PASSING BY. Installation de Noël, mairie du 4e

Installation de Julien de Casabianca, quand la poésie se mêle au quotidien. Un cadeau original et nouveau, pour un regard sur la ville. A découvrir sur les fenêtres de la place Baudoyer

Cette installation cinématographique a été inaugurée lundi 3 décembre 2012 en présence de Charlotte Rampling, marraine de l’illumination.
Place Baudoyer, on peut observer des écrans installés sur les fenêtres de la mairie du 4e. Ils diffusent des images prises dans 22 pays d’Europe. Il s’agit donc en quelque sorte des illuminations nouvelles et originales de Noël 2012 devant la mairie du 4e.

Quarante quatre films qui durent chacun plus d’une heure, manque juste un petit barnum ou une bâche pour se protéger de la pluie et autres flocons de saison, pour admirer et contempler ces petites oeuvres sympathiques teintées de musicalité.

S’émancipant des modes narratifs classiques, Julien de Casabianca tente d’en conserver la tension des récits pour construire des œuvres sensibles d’impression et de ressentir, sortes de ciné-poèmes du réel.

Julien de Casabianca est cinéaste et plasticien. Gao Xingjan, prix Nobel de littérature, lui a écrit un vidéodanse dont le pianiste Yaron Herman a créé la bande originale. En 2012, l’Université des arts de Tokyo l’a invité pour une master-class consacrée à Passing By, et le plasticien Kohei Nawa l’a choisi pour inaugurer son cycle de projections à la résidence Sandwich de Kyoto.

En prime un petit sponsor méconnu et discret, j’ai nommé MacDo, vous connaissez ? non bien sûr... encore la polémique qui va en prendre un coup.


PASSING BY *english trailer par LaboratoiredelaCreation

Sans acteur, sans scénario et mise en scène, PASSING BY a été tourné dans les rues de 42 villes dans 22 pays d’Europe, ce film évolue aux frontières de la fiction. Ces instants de vie projetés sur cette multitude d’écrans fascinent, ils rendent l’ordinaire, extraordinaire.

Un documentaire de Julien de Casabianca aux frontières de la fiction en utilisant uniquement des images du réél, de la magie de l’ordinaire.
Saisir simplement l’instant, un coup de chapeau poétique ! A voir ça vaut largement le détour ! Jacques Prévert est peut-être passé par là... et Julien de Casabianca, lui, ça c’est sûr.

Rendez-vous devant la Mairie du 4e

2 Place Baudoyer 75004 Paris

Adresse

Mots-clés