Paris eVous
Accueil Concerts Expositions Salons Enfants Sports Visiter Paris Fooding Shopping Loisirs Sortir à Paris

Accueil > Paris > Visiter Paris > Escapades autour de Paris > Beaux jardins et parcs lointains d’Ile-de-France : comment y accéder sans (...)

Beaux jardins et parcs lointains d’Ile-de-France : comment y accéder sans voiture depuis Paris ?

Dernière mise à jour : mardi 28 juin 2016, par Benoît, Flavien

Accéder à un parc via le RER puis le bus voire en prenant le vélo... Long mais le jeu en vaut la chandelle. Certes, à l’image des jardins de Bagatelle, de Versailles ou de Saint-Germain-en-Laye, certains des plus beaux domaines d’Ile-de-France sont accessibles rapidement, depuis Paris, via le métro ou le RER. Pour les découvrir, cliquez ici. Pour les autres, les magnifiques Fontainebleau ou Vaux-le-Vicomte ? Il faut donc s’armer de patience dans les transports en voguant de correspondance en correspondance ou en finissant votre route à vélo. Une grande escapade mais une belle journée au vert en perspective. Notre guide.

Pour les domaines uniquement accessibles en voiture, c’est sur ce lien.

TRAJETS TRAIN+BUS

Fontainebleau (Seine-et-Marne)
Inutile de présenter le château de Fontainebleau, l’un des trois mythiques châteaux de roi d’Ile-de-France avec Versailles et les Tuileries. À l’image du château, les jardins, classés au patrimoine mondial de l’Unesco, sont typiques de la Renaissance. Mêlant modèles italiens et inspirations françaises, le parc de Fontainebleau éblouit par sa majesté mais tranche avec l’aspect très classique de Versailles. Celui-ci laisse plus de place au romantisme avec un jardin anglais, une orangerie... Bref, une vraie diversité des ambiances.
=> Transilien ligne R arrêt Melun puis bus optile 34 (20 minutes) arrêt château.

Vaux-le-Vicomte (Seine-et-Marne)
Le jardin de Vaux-Le-Vicomte offre un magnifique aperçu de la maîtrise d’André Le Nôtre, l’homme qui a imaginé les jardins de Versailles et... de Vaux-le-Vicomte. Il s’agit là d’un des plus beaux exemples de jardin à la française avec arabesques, eaux dormantes et jaillissantes, plantations d’encadrement... Le tout ordonné sur une perspective s’étalant sur 3km.
=> Transilien ligne R arrêt Melun puis taxi, navette ChateauBus (week-end) ou vélo (6 km).

Champs-sur-Marne (Seine-et-Marne)
Longtemps fermé au public pour cause de restauration, le château de Champs-sur-Marne ouvre à nouveau ses portes le 29 juin 2013. Une bonne occasion de découvrir le parc, lui d’ores et déjà accessible et gratuit. Les jardins du domaine national de Champs-sur-Marne sont une énième illustration de la majesté des jardins à la française. Sous les yeux des visiteurs : parterres de broderies, bosquets, arbustes finement taillés, fontaine jaillissante...
=> RER A arrêt Noisiel puis 20 minutes de marche, 5-10 minutes de vélo ou 5 minutes de bus ligne 220 arrêt mairie de Champs.

L’Haÿ-les-Roses (Val-de-Marne)
Pour les passionnés de fleurs et surtout de roses ! Un cadre bucolique où les couleurs vives, du jaune au rouge en passant évidemment par le vert et le rose, se cotôient en harmonie. L’intégralité de la roserie du conseil général du Val-de-Marne a été inscrite à l’inventaire des monuments historiques. Créé en 1899 par le collectionneur rhodologue Jules Gravereaux, agrandi en 1910 par l’architecte paysagiste Edouard André, cet espace vert est vu comme celui qui a donné naissance à un nouveau style de jardin : la roseraie. À découvrir !
La Roseraie du Val-de-Marne à L’Haÿ-les-Roses
=> RER B arrêt Bourg-la-Reine puis bus 172 arrêt Sous-Prefecture - Eglise de l’Hay-Les-Roses.

La Courneuve (Seine-Saint-Denis)
L’immense parc départemental Georges-Valbon s’étend sur 5 communes : La Courneuve, donc, mais aussi Saint-Denis, Stains, Dugny et Garges-Les-Gonesses. Ce domaine se distingue avant tout par sa taille (415 hectares !) puisqu’il s’agit du 3e plus grand parc d’Ile-de-France après ceux de Boulogne et de Vincennes, tous deux intégrés au territoire de Paris. Ici nul jardin à la française mais des prairies sauvages, des lacs, des jeux, des équipements sportifs... À noter : plus de 140 espèces d’oiseaux (Grèbes Castagneux, Poules d’eau, Rousserolles…) passent par le domaine au cours de leur migration.
=> RER B arrêt La Courneuve - Aubervilliers puis bus 249 arrêt Cimetière de La Courneuve.

Ecouen (Val d’Oise)
Le parc du château d’Ecouen est là encore typique de l’architecture française de la Renaissance. Parfait pour un début de balade qui vous amène ensuite sur les versants ouest et sud-ouest de la butte. La forêt de chênes s’étend sur 105 hectares du massif.
=> Transilien ligne H arrêt Écouen - Ézanville puis bus 269 arrêt Mairie/Eglise ou à pied en 20 minutes ou en vélo en 10 minutes.

Cergy (Val d’Oise)
Avec la base de loisirs des étangs de Cergy, vous visez un tout autre type d’espace vert. Moins romantique mais idéal pour des activités sportives et autres pique-niques loin de Paris. Le cadre n’en reste pas moins agréable pour autant avec 6 étangs sur les 250 hectares de la base de loisirs.
=> RER A arrêt Cergy - Préfecture puis bus 48 arrêt Base de Loisirs.

TRAJETS TRAIN+VÉLO

Asnières-sur-Oise (Val d’Oise)
Le parc de l’Abbaye de Royaumont s’est vu accorder le label "jardin remarquable" par le ministère de la Culture. Des canaux cisterciens découpent ce paisible espace. À savoir : un jardin d’inspiration médiévale dit "des neuf carrés" accueille régulièrement de nouvelles collections de plantes.
=> Transilien ligne H arrêt Viarmes puis 17 minutes en vélo.

L’Isle-Adam (Val d’Oise)
Si le lieu n’est pas aussi régulièrement entretenu que les jardins de Versailles, le parc du château de Stors offre une belle illustration du jardin à la française. Avec en bonus une ancienne carrière transformée en grotte. À noter : le lieu a reçu en 2007 le label "Arbres remarquables de France".
=> Transilien ligne H arrêt Valmondois puis 11 minutes en vélo ou 28 minutes à pied.

Rambouillet (Yvelines)
Le domaine national de Rambouillet fait partie, avec son château, des monuments nationaux. Il s’agit d’un immense espace de nature où les champs et prairies alternent avec les espaces boisés. Un conseil : utilisez le vélo pour vous y rendre... et surtout pour vous y balader, histoire de profiter d’un vériable bain de nature.
=> Transilien ligne N arrêt Rambouillet puis 15 minutes à pied ou 7 minutes en vélo.

Rocquencourt (Yvelines)
L’arboretum de Chèvreloup, c’est tout simplement la plus importante collection d’arbres en Europe ! Le site appartient au muséum national d’histoire naturelle (MNHN) et regroupe sur 205 hectares tilleuls, érables, épicéas, pins... En tout plus de 2.500 espèces et variétés d’arbres. Le site est situé au nord du domaine national de Versailles.
=> Transilien ligne L arrêt Vaucresson puis 17 minutes en vélo.

Marly-le-Roi (Yvelines)
Un conseil : pour vous rendre au domaine national de Marly-le-Roi à vélo, assurez-vous que vous disposez d’une forme suffisante pour escalader quelques montées pentues ! À l’intérieur du domaine, profitez d’un vaste jardin à l’esprit royal où se nichent notamment deux imposantes statues représentant Amphitrite et Neptune.
=> Transilien ligne L arrêt Marly-le-Roi puis 10 minutes à pied ou 5 minutes en vélo.

Verrières-le-Buisson (Essonne)
L’arboretum municipal Roger de Vilmorin est une ancienne réserve naturelle régionale. L’intérêt ? La richesse de la faune et de la flore de ce vaste espace boisé (2 hectares).
=> RER B ou RER C arrêt Massy - Verrières puis 12 minutes en vélo ou 28 minutes à pied.

Provins (Seine-et-Marne)
Trois hectares pour 300 variétés de roses ! La roseraie de Provins est d’un divin romantisme. À savoir : un salon de thé plutôt chic et en plein air vous attend dans l’enceinte du parc.
=> Transilien ligne P arrêt Provins puis 18 minutes à pied ou 8 minutes en vélo.

Moret-sur-Loing (Seine-et-Marne)
Le jardin de gros bois est plutôt destiné aux passionnés de jardinage. Il s’agit d’un espace bucolique entretenu par un particulier. L’espace n’est donc pas ouvert à l’année mais uniquement lors d’événements tels que les Rendez-vous au jardin des 1er et 2 juin 2013.
=> Transilien ligne R arrêt Moret Veneux-les-Sablons puis 18 minutes de marche ou 6 minutes de vélo.

Savigny-le-Temple (Seine-et-Marne)
L’écomusée de Savigny-le-Temple est une ancienne propriété royale, donnée en 1149 par Louis VII aux Templiers. L’intérêt de cet espace de nature ? Un verger qui a pour vocation la conservation des fruits à pépins traditionnels de l’est de l’Ile-de-France.
=> RER D arrêt Cesson puis 15-20 minutes de marche ou 5-10 minutes de vélo.

LIRE AUSSI : Les parcs et jardins facilement accessibles depuis Paris en train ou en RER
Voir également les parcs et jardins accessibles depuis Paris en voiture