.evous
> > > > >

Pierre Desproges entre enfin à la Comédie française

Le spectacle « La seule certitude que j’ai, c’est d’être dans le doute », que Christian Gonon a su tirer de « Le Doute m’habite » de Pierre Desproges est interprété deux semaines au Théâtre du Vieux-Colombier début mai.

Au cours de sa tournée à travers toute la France, il a rencontré succès sur succès.

Pierre Desproges cultivait un art du rire éphémère très personnel, et certains de ses mots traînent encore dans nos mémoires, troublants, bien campés sur les sables mouvants de l’absurde. Ces textes ont de la grandeur, de la classe, leur langue est châtiée… en général.

Christian Gonon est habité par le personnage qu’il ressuscite. On rira une heure durant, avec possibilité de pleurer parfois aussi sur deux trois trucs, la maladie, les chauffeurs de taxis racistes, les supporters de foot, et les autres…

Christian Gonon, sociétaire de la Comédie française réalise là une vraie création théâtrale avec des textes sublimes très habilement cousus.

La seule certitude que j’ai, c’est d’être dans le doute. Mise en scène d’Alain Lenglet et Marc Fayet avec Christian Gonon. Comédie française, Théâtre du Vieux-Colombier du 5 au 19 mai. Durée 1h15. Métro Odéon.

André Balbo

Source : Les Échos

21, rue du Vieux-Colombier 75006 Paris

Adresse

Mots-clés