evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Paris > Transports à Paris > Actualité des transports à Paris > Politique : le Tramway T3 fera-t-il bouger les lignes ?

Politique : le Tramway T3 fera-t-il bouger les lignes ?

vendredi 6 octobre 2017, par André Balbo

Écolos et UMP veulent tous pousser la ligne T3 du tramway et ses nouvelles rames accessibles jusqu’à la porte Maillot !

Pour les écologistes, c’est très clair. Dès le lancement de la concertation (17 janvier) et de l’enquête publique sur la troisième phase des travaux du tramway (qui l’amènera de la porte de la Chapelle jusqu’à la porte d’Asnières), leurs élus (EELV), et les élus apparentés, tiennent à le pousser plus loin. Jusqu’à la porte Maillot. Exprimant là, pour leurs raisons propres, la même volonté que le gouvernement et que… l’UMP.

Certains s’obnubilent sur les Hauts-de-Seine et La Défense, d’autres sur une boucle qui ne portera ce nom que quand elle sera… bouclée, et libérerait un potentiel « transport » pour les populations du Nord-Est de Paris et de sa petite couronne.

Pour les socialistes et le MMC, c’est encore autre chose. Cette ceinture doit progresser cran à cran….

Il faut dire que cette concertation sur le T3 lancée par le Stif, la Ville et la Région, est tombée à un moment bien particulier, où les Verts venaient tout juste d’exprimer (le 14 janvier) quelques vives critiques à l’encontre du président Jean-Paul Huchon, sur fond de transports, déjà, et à propos du Grand Paris.

En effet, le vice-président écologiste de la région Ile-de-France, Jean-Vincent Placé (EELV), qui se trouve être le chargé des transports, accusait alors le président PS Huchon de « capituler » devant l’État pour les projets de transports dans la région.

« Je suis pour la négociation, je ne suis pas pour la capitulation, ni pour la précipitation. Je souhaite que l’on continue la négociation, qu’elle ne se fasse pas dans un petit club du mercredi avec dix types, et que Jean-Paul Huchon ait le souci de respecter sa majorité ».

Placé fut même accusé par l’UMP de faire capoter un « accord historique pour les transports franciliens », ce à quoi Jean-Vincent Placé rétorqua que ce n’était « pas un blocage des Verts, mais un blocage très massif de la majorité » au conseil régional.

Le n°2 des écolos a déploré que la Société du Grand Paris (SGP), chargée par l’Etat de réaliser une double boucle de métro automatique autour de Paris, « renationalise les transports franciliens », « un argument qui n’intéresse plus grand monde, et surtout pas M. Huchon ».

Concernant la ligne T3 du tramway, la concertation publique a été lancée. Elle durera jusqu’au 17 février. Une analyse de cette phase sera effectuée et fera l’objet d’un débat, puis d’une enquête publique.

Participez à la concertation sur le prolongement du T3 jusqu’à la Porte d’Asnières et donnez votre avis

Les travaux du T3 sur la portion porte de la Chapelle / porte d’Asnières, sont prévus en 2014.

André Balbo

sources : Paris.fr, LCP Assemblée nationale, Stif, Le Parisien

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.