.evous
> > > >

Présidentielle 2022 : Eric Zemmour candidat ?

Le journaliste et polémiste Eric Zemmour sera-t-il candidat à l’élection présidentielle de 2022 ? Certains l’espèrent, d’autres le redoutent.

Zemmour président ? Depuis plusieurs mois déjà, le journaliste laisse planer le doute sur ses ambitions électorales. Ses soutiens s’organisent, ouvrent un site web (jesignepourzemmour.fr), placardent des affiches dans les villes. L’auteur du Suicide français les laisse faire. Sans jamais se prononcer clairement, il multiplie néanmoins les déclarations dignes d’un candidat en campagne. "Je n’aurais jamais pu me regarder dans une glace si je n’avais pas défendu ce que je pense être juste. (...) Je ne suis pas là pour jouer", a-t-il ainsi lâché dans le magazine Valeurs Actuelles.

Crédité d’un potentiel électoral de 18% selon un sondage Ifop réalisé en juin 2021, Eric Zemmour inquiète. A droite comme à gauche. "Être éditorialiste et se comporter comme un candidat à la présidentielle, ce n’est pas loyal", a commenté une Marine Le Pen légitimement préoccupée de voir surgir un concurrent sur son propre terrain idéologique. "Pour nous, c’est un danger plus qu’une solution", s’alarme également Damien Abad, le président du groupe LR à l’Assemblée nationale.
De l’autre côté de l’échiquier politique, les principaux responsables ne verraient pas forcément d’un mauvais œil l’entrée en campagne d’un nouveau candidat susceptible de fractionner un peu plus la droite. Certains médias d’extrême gauche, au contraire, ne l’entendent pas de cette oreille. Désireux de torpiller l’hypothétique candidature Zemmour, Mediapart n’a ainsi pas tardé à publier une grande enquête dénonçant "le comportement du polémiste avec les femmes". Une mise en accusation que d’autres organes de gauche (Libération, Télérama, Nouvel Obs...) se sont évidemment empressés de relayer.

Imperturbable, le journaliste trace son chemin. Il connait la violence de l’arène politique et sait que ses principaux handicaps se trouvent ailleurs. Est-il en effet en mesure de réunir les fameuses 500 signatures ? Aura-t-il les soutiens financiers et logistiques nécessaires à une campagne présidentielle ? Enfin, quid de ses activités médiatiques qui ont fait sa popularité ? Celui qui fait les beaux jours de CNews, intervient également sur Paris Première, tout en signant de fréquents articles dans Le Figaro, ne pourra assurément plus bénéficier de la même liberté de temps de parole une fois sa candidature annoncée...

Présidentielle 2022 : Tous les candidats à l’élection
Élection présidentielle de 2022 : Les dates
Présidentielle 2022 : Les sondages
Comment s’inscrire sur les listes électorales ?