eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Bordeaux Nantes Toulouse Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Paris > Vivre à Paris > Politique, Paris > Municipales 2020 à Paris > Municipales à Paris : Les candidats Les Républicains

Municipales à Paris : Les candidats Les Républicains

Dernière mise à jour : jeudi 29 mars 2018, par Benoît

En attendant le second débat télévisé mettant aux prises les cinq candidats à la primaire UMP, partagez votre avis sur l’identité de celui ou celle qui doit être l’heureux(se) élu(e). En lice : la favorite Nathalie Kosciusko-Morizet, le challenger Pierre-Yves Bournazel, le maire du 1er Jean-François Legaret, le proche de Christine Boutin Franck Margain et l’entrepreneur Chenva Tieu. Et échangez sur la qualité des candidats ou de la primaire en commentaires...

Cliquez ici pour découvrir le profil des candidats à la primaire UMP, le calendrier de l’élection et le mode d’emploi du vote.


Fin 2012, vous votiez... François Fillon (retrouvez ci-dessous notre article du 23 novembre 2012).

L’ex-Premier ministre était le favori des lecteurs d’Évous.fr pour mener l’UMP aux municipales 2014 à la fin de l’année 2012. À près de 36%. À noter : vous étiez nombreux à souhaiter une candidature UDI de renom : Jean-Louis Borloo ou Chantal Jouanno. Flash-back...

(Archive du 23 novembre 2012) L’imbroglio à l’UMP depuis l’élection du président du parti dimanche a une conséquence indirecte à Paris : relancer l’éventualité d’une candidature François Fillon dans la capitale. Pourquoi ? Car si l’ancien Premier ministre a toujours écarté la possibilité d’être candidat à Paris, c’est parce qu’il avait un plan d’attaque clair et établi : député de Paris puis président de l’UMP en 2012, leader de l’opposition lors des élections de 2014, sans se présenter aux municipales, candidat aux primaires à droite en vue de la présidentielle en 2016. Quelle que soit l’issue de la médiation d’Alain Juppé, François Fillon a perdu de son crédit politique. Une élection à la mairie de Paris pourrait le relancer...

A Paris, le terrain est en effet (très) favorable à François Fillon. Député parisien depuis juin dernier, il devance largement Jean-Louis Borloo, leader de l’UDI mais soutenu par certains cadors parisiens de l’UMP, dans le dernier sondage publié sur le sujet, le 19 octobre. Selon l’étude TNS Sofres-CQFD-iTélé, 40% des sondés estiment que le leader de l’UDI ferait un bon candidat, contre 60% pour Français Fillon. Lors du scrutin interne de l’UMP, à Paris intra-muros, François Fillon a d’ailleurs raflé 58,50% des voix face à Jean-François Copé. Rachida Dati rassemble elle… contre son nom, 60% des sondés par TNS Sofres estimant qu’elle ferait une mauvaise candidate.

Les autres candidats potentiels ? Pour se limiter à ceux qui pensent ouvertement à une candidature, citons Claude Goasguen à l’UMP et Chantal Jouanno, désormais passée à l’UDI. Mais ces deux personnalités s’effaceraient probablement en cas de candidature de… Jean-Louis Borloo. Dernière éventualité : le député de Paris Pierre Lellouche a laissé entendre fin septembre qu’il pourrait se présenter à des primaires ouvertes à Paris. Et vous, qui vous semble être le meilleur candidat ? Votez !

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.