.evous
.evous > Paris > Shopping à Paris

Ventes aux enchères, estimations, adjucation : Comment ça marche en 10 questions

Les ventes aux enchères, c’est bien beau, mais comment ça marche ? Est-ce que n’importe qui peut y participer ? Est-ce qu’il faut savoir maîtriser des signes complexes pour se faire comprendre du commissaire priseur ? Est-ce que les prix sont fixés à la tête du client ? Vous aurez toutes les réponses à ces questions et plus encore dans ce guide Evous des ventes aux enchères.


Est-ce ouvert à tous ?
Par principe, tout particulier peut acheter. Les ventes publiques sont ouvertes et accessibles à tous et chacun a le droit d’enchérir, selon ses moyens.

Comment participer aux enchères ?
D’abord, informez-vous, afin de connaître le calendrier des ventes à Paris. La Gazette Drouot est un hebdomadaire qui vous aidera considérablement à repérer les objets qui manquent à votre collection et à noter les dates des prochaines ventes près de chez vous.
Ensuite, rendez-vous à l’exposition de la vacation à laquelle vous souhaitez assister et qui se déroule en général la veille et le matin de celle-ci.
Vous en saurez plus sur cette vacation et les objets mis en vente en vous procurant le catalogue
Bien informé sur l’objet désiré et présent en salle de vente en temps et en heure, il ne reste plus qu’à enchérir.

Comment sont fixés les prix ?
Les prix sont fixés en accord entre le vendeur et le commissaire priseur. L’estimation d’une œuvre ou d’un objet est donnée par une personne habilitée dans une société de ventes volontaires, une étude ou par Drouot-Estimations. Elle dépend de plusieurs facteurs, les prix du marché, l’état de l’objet, la signature, éventuelle restauration, la rareté de l’objet... Une réquisition de vente est alors signée. Il s’agit d’un mandat entre le vendeur et le commissaire priseur. Il annonce l’estimation de l’objet, son descriptif, son numéro dans le catalogue et les frais convenus.
La mise à prix se situe à environ la moitié de l’estimation.
Le prix de réserve fix en accord avec le vendeur, est le prix en dessous duquel le commissaire priseur n’a pas autorisation de vente. Si un objet n’est pas vendu lors d’une vacation, il pourra l’être plus tard.

Comment enchérir ?
Une enchère est une offre d’une somme supérieure à la mise à prix ou aux offres précédentes.
En général, c’est le commissaire priseur qui donne les enchères, elles sont toujours proportionnelle à la mise à prix de départ. Pour enchérir, on peut lever le doigt, porter une enchère à haute voix. En cas d’absence, il est possible de passer un ordre d’achat.
En général, un lot est vendu en moins d’une minute. Il faut donc être réactif.
Le marteau tombe, le commissaire priseur a prononcé le mot adjugé : La vente est maintenant officielle.

Qu’est-ce qu’une folle enchère ?
On parle d’une folle enchère quand l’acheteur se retrouve dans l’incapacité d’honorer une vente qu’il a remporté. L’objet sera alors remis en vente, mais s’il n’atteint pas le prix de l’adjudication précédente, l’auteur de la folle enchère devra régler la différence.

Comment payer le prix d’adjudication ?
Le paiement se fait comptant.
Le crieur circule au milieu du public pendant la vente, annonce les enchères portées et remet les bulletins. ces derniers sont remis par le crieur lors de l’adjudication. Ils permettent, après paiement, de prendre possession de votre achat. Attention : le bulletin est votre unique preuve d’achat, il ne faut donc pas le perdre !
Le paiement se fait en espèces, par virement ou par chèque. Dans le dernier cas, si l’acheteur n’est pas connu du commissaire-priseur ou de l’expert, l’objet peut n’être délivré qu’après encaissement.

Quel est le montant des frais annexes ?
Les frais sont établis par les sociétés de ventes volontaires. Ils sont à la charge de l’acheteur et fixés à un taux allant de 9 à 20 %, dégressif en fonction de l’enchère, en sus du prix d’adjudication (plus la TVA sur les frais à 19,6 %, à l’exception des livres qui supportent un taux de 5,5 %). Dans le cadre d’une vente judiciaire, les frais sont de 14,352 %.

Quelles garanties ?
Légalement, les acheteurs d’une vente aux enchère bénéficient d’une garantie de dix ans quant à l’authenticité de l’objet acquis.

Peut-on se rétracter ?
Non. Pour ce qui est des ventes aux enchères classiques, une fois l’objet vendu, il doit être payé. Si l’acheteur est dans l’impossibilité de le faire on parle alors de "folle enchère" (voir plus haut). Dans le cas d’une vente aux enchères immobilière, une directive européenne prévoit d’accorder fin 2013 un droit de rétractation de 14 jours calendaires sans justification.

Qu’est-ce qu’une vente aux enchères immobilière ?
Organisées par les notaires à la Chambre des Notaires de Paris, les ventes aux enchères immobilières, dites "à la bougie", vous permettent de vendre ou d’acheter tous types de biens immobiliers quelles que soient leur importance, leur localisation géographique en France, leur nature et le droit qui s’y rattache. Les ventes aux enchères immobilières obéissent à des règles différentes des ventes aux enchères de meubles ou objets d’art. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de paris.notaires


VOIR AUSSI

Les grandes Maisons de ventes aux enchères à Paris
Ventes aux enchères, estimations, adjucation : Comment ça marche en 10 questions
L’histoire et les anecdotes sur l’hôtel Drouot
Où trouver les meilleurs antiquaires à Paris
Salons des antiquaires à Paris : Le calendrier 2013
L’agenda des Brocantes et vide-greniers à Paris
Comment acheter une antiquité ?

Informations pratiques
Adresse, horaires, numéro de téléphone, liens...

Pour aller plus loin
lundi 29 juillet 2019,    Morgan