eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Bordeaux Lyon Marseille Nantes Toulouse Guides France Musique Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Astuces, idées et inspirations > Santé, Bien-être > Médecine, santé générale > Acné, adolescent, maladie de peau

Acné, adolescent, maladie de peau

Dernière mise à jour : vendredi 31 mars 2017, par Denis

L’acné fait partie des trois affections de la peau les plus répandues aux États-Unis, au Royaume-Uni et en France. L’acné se caractérise par des boutons ou une hyperséborrhée, et par une peau souvent grasse, il ne faut pas la confondre avec d’autres maladies de la peau telles que le psoriasis ou le vitiligo.

L’acné est une affection fréquente des glandes sébacées de la peau, qui se traduit, par des points noirs ou points blancs, des boutons, des papules et des kystes de grande taille, rouges et douloureux. Environ 85 % des jeunes de 12 à 24 ans en souffrent, mais aussi des adultes.
En général, l’acné commence à l’adolescence et prend fin dans la tranche des 20-25 ans, selon les individus. Cette pathologie très répandue chez les jeunes est relative aux hormones et aux types de peau, caractérisée par une hyperséborrhée avec des bactéries qui provoquent l’inflammation de la glande sébacée, la bactérie prolifèrent et provoque le bouton dans le follicule.
Les zones riches en follicules pilo sébacés sont notamment : le visage et particulièrement le nez, le menton, le dos, voir le menton et le cou.
Apparaissent alors, points blancs qui sont les comédons, ou bien les points noirs, et les fameux boutons rouges.

La quantité et la durée varient selon les peaux sachant que la peau grasse est la plus sujette à cette maladie. Ces lésions superficielles d’acné laissent parfois des cicatrices, voilà pourquoi il est important de commencer les soins le plus tôt possible. D’autant que l’adolescent est psychologiquement perturbé par ces lésions et peut éventuellement subir un mal être à cause de son acné.
Un soin hygiénique quotidien est nécessaire pour éliminer l’excès de sébum. Des produits antibactériens sont disponibles en pharmacie, mais il convient très clairement de consulter d’abord un dermatologue. Ceci afin de diagnostiquer le type de lésion, de peau et proposer le plus adéquat au profil et d’évaluer ou non un traitement médicamenteux, voir un traitement local.

Crème, lotion, savons spéciaux anti sébum, pommade, gel … une grande quantité de produits existe en pharmacie et parapharmacie, mais parfois des traitements plus lourds sont à prévoir en cas d’acné sévère pour éviter des cicatrices, comme par exemple : traitement laser, antibiotiques, ou l’isotrétinoïne. Il faut surtout éviter de toucher ou de percer soi-même, et choisir une bonne alimentation. Les adolescents sont assez sensibles à l’acné et au paraître, à l’esthétique, il faut les aider à comprendre et à se soigner sans stress et avec compréhension d’une étape naturelle de la vie.
Surtout ne pas prendre des médicaments sans l’avis d’un médecin. Il y a en effet différents problèmes de peau (vitiligo, eczéma, psoriais, acné...) il faut être très vigilant sur le produit que l’on met notamment sur son visage.

Ne pas confondre acné et vitiligo : Le vitiligo se manifeste par l’apparition de zones de peau dépigmentée plus ou moins importantes, principalement sur le visage, les pieds, les mains, les articulations et les parties génitales. Les bordures de ces zones présentent la particularité d’être plus colorées que la peau normalement pigmentée. Sa manifestation peut se limiter à une dyschromie (décoloration) partielle ou évoluer vers une dépigmentation totale.

Pratique

- Société canadienne de l’acné et de la rosacée

La Société canadienne de l’acné et de la rosacée est un organisme national sans but lucratif nouvellement créé et dirigé par des dermatologues canadiens. Elle offre de l’espoir et du soutien aux personnes atteintes, en fournissant de l’information impartiale, fiable et à jour sur l’acné et la rosacée et en sensibilisant le public à ces affections.
sherlockcom@telus.net
https://www.acneaction.ca/

- L’AFPSSU : Association pour la santé de l’enfant dans son parcours de vie

Riche en information et en adresses pour les enfants, les pré-ados, les adolescents, et aussi pour les moins jeunes, comme par exemple le BAPU : bureau d’aide psychologique universitaire est un lieu d’accueil et d’écoute. Il est dédié aux étudiants qui rencontrent des difficultés psychologiques ou psychiques, qu’elles soient passagères ou structurelles. Agréée par l’éducation nationale.
242 boulevard Voltaire 75011 Paris
http://www.afpssu.com/

- L’AFV (Association Française du Vitiligo)

Ces objectifs s’inscrivent dans une dynamique d’échanges nationaux et internationaux entre les associations s’occupant du Vitiligo, à travers le monde. Aujourd’hui l’Association Française du Vitiligo est à l’écoute des malades et de leur famille, elle est présente dans les congrès de dermatologie, et elle invite, à son tour, des spécialistes, des chercheurs et praticiens français et étrangers dans ce domaine.
https://www.afvitiligo.com/
11 rue de Clichy - 75009 Paris
Message au T.01 45 26 15 55 avec vos coordonnées pour être rappelé dans la semaine. Permanence téléphonique assurée tous les mercredis après-midi de 14h à 17h par les bénévoles de l’association.

Adresse

L’AFPSSU - 242 boulevard Voltaire 75011 Paris


Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.