.evous
> > >

Affectations au lycée : l’académie de Paris vous répond !

Début juillet, vous nous avez posé quelques questions sur les affectations des élèves parisiens de 3e en lycée pour l’année 2012-2013. Une conseillère de l’académie de Paris y a répondu rapidement au téléphone. Pour des conseils personnalisés, sachez que les conseillers de l’académie parisienne, quoique très sollicités, répondent durant tout l’été du lundi au vendredi de 9h à 16h au 01.44.62.43.99 jusqu’au 7 septembre 2012 inclus.

elo : Pour les dossiers d’affectation qui passeront à la commission du 29 août, quand recevra-t-on une réponse ?

Académie de Paris : Nous n’avons pas la possibilité de communiquer une date. La réponse interviendra probablement dès le lendemain mais cela reste à confirmer.

Jean-Pierre : Je réside dans le 11e arrondissement et j’ai inscrit mon fils dans un collège privé hors de Paris. Le collège nous a donné un dossier d’affectation au lycée comportant 4 voeux. Nous en avons mis 3 : le lycée Arago, le lycée Turgot et le lycée Diderot. Or le 10 juillet, on nous a informés que mon fils a été affecté au lycée Bergson, lycée de très mauvaise réputation alors que nous n’avons jamais mis ce vœu dans le dossier mais aujourd’hui j’ai découvert qu’il apparaît au quatrième rang sur Internet. Pourquoi ? Et comment empêcher cette affectation ?

Académie de Paris : Il ne restait probablement plus de place dans les 3 lycées souhaités. Les affectations se font en fonction des choix mais aussi en fonction des places disponibles.

La rédaction d’Evous : pour compléter la réponse de la conseillère de l’académie en ce qui concerne la démarche à suivre pour empêcher cette affectation... Le fascicule d’information qui a probablement été remis à votre enfant au collège stipule : "Il n’y a aucune possibilité de révision d’affectation lorsqu’un élève a obtenu l’un de ses 6 vœux." Votre situation apparaît assez trouble puisqu’il vous faut prouver que vous n’avez pas choisi le lycée Bergson. Nous vous conseillons de joindre le 01.44.62.43.99 pour une réponse réellement personnalisée.

Carole (dont le fils, bon élève, se retrouve dans un lycée éloigné de son domicile et de mauvaise réputation alors que ses camarades, moins bons élèves, sont mieux lotis) : pourquoi les résultats n’ont-ils pas plus d’importance dans les attributions ?

Académie de Paris : Ne connaissant pas le détail des points attribués à cet élève, il est difficile de répondre à cette question. Il n’avait peut-être pas le même nombre de points que ces camarades. En sachant que d’autres critères rentrent en ligne de compte (ndlr : la zone géographique 600 points, la qualité de boursier 300 points, la présence d’une sœur ou d’un frère dans le lycée 30 points, contre 600 points pour les résultats scolaires) : c’est peut-être la raison.


Affectations dans les lycées de Paris : vos questions, les réponses d’un expert (article du 10 juillet 2012)

Hier, les élèves de 3e qui ne connaissaient pas encore leur lycée pour l’année 2012-2013 ont reçu leur affectation. Une annonce qui provoque toujours soulagement ou déception, selon le résultat. Vous avez des questions ? C’est à vous...

Le questions-réponses. Posez vos questions sur un thème d’actualité, nous cherchons un expert pour y répondre ! Même si nous sommes logiquement contraints à sélectionner les interrogations les plus pertinentes... Pour poser une question, cliquez ici. Rendez-vous la semaine prochaine ou dans une dizaine de jours pour les réponses...

Affectation, le contexte. Depuis ce lundi 9 juillet, les élèves rentrant en lycée général ou technologique ont tous obtenu une affectation. C’était du moins l’objectif affiché par le rectorat de Paris. Les affectations ont été décidées à l’aide de l’application informatique Affelnet, le système le plus simple et clair selon le rectorat. Chaque famille pouvait formuler 6 choix parmi les 104 lycées publics parisiens. L’affectation était ensuite actée à l’aide de 4 critères : la zone géographique (600 points), les résultats scolaires (600 points), la qualité de boursier (300 points), la présence ou non d’une sœur ou d’un frère dans le lycée (30 points). Lors de la première phase d’affectation, selon le rectorat, 90% des 10.598 élèves affectés ont obtenu l’un de leurs 3 premiers choix. Cependant, toute méthode a ses limites. Un témoignage est parvenu à la rédaction d’Evous.fr : un bon élève se retrouve dans un lycée éloigné de son domicile et souffrant d’une mauvaise réputation. Il s’agissait de son dernier choix. Or des camarades de classe, moins studieux, sont bien mieux lotis. Et vous ?

Mots-clés