evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 7e > Actualités, Paris 7e > Sorties, Paris 7e > Expositions, Paris 7e > Évènements et expositions au Musée du Quai Branly > DERNIERS JOURS au Quai Branly, de l’exposition Indiens des Plaines : 5 (...)

DERNIERS JOURS au Quai Branly, de l’exposition Indiens des Plaines : 5 siècles d’esthétique et de traditions

vendredi 6 octobre 2017, par André Balbo

Du 8 avril au 20 juillet 2014, 133 objets et œuvres d’art révèlent au musée du Quai Branly la continuité et les évolutions de l’esthétique des Indiens des plaines d’Amérique du Nord du XVIe au XXe siècle.

Pour la première fois en France 133 objets et œuvres d’art offrent un panorama presque continu des traditions esthétiques de ces civilisations du XVIe au XXe siècle.

Parmi ces témoignages, une robe peinte magnifique d’un artiste anonyme inoka (Illinois) de la haute vallée du Mississippi, à l’est des Grandes Plaines, que des voyageurs français rapporteront en Europe, et qui fait aujourd’hui partie de la collection du musée du quai Branly.

Coiffe à plumes, vers 1865, Artistes lakotas oglalas (sioux tetons), Dakota du Nord ou du Sud

Malgré les bouleversements culturels fondamentaux que connurent ces populations, leurs artistes ne cessèrent jamais de créer des œuvres remarquables par leur inventivité et leur qualité technique, qui témoignent d’une relation profonde et dynamique avec la Terre et le Ciel, le monde naturel et l’univers spirituel. "Elles transcendent les frontières culturelles et frappent par leur beauté, leur mystère et leur expressivité."

La culture des Plaines s’étend des provinces canadiennes de la Saskatchewan jusqu’au Texas, et du bassin du Mississippi jusqu’aux Montagnes Rocheuses. Un cadre géographique exceptionnel par sa splendeur et sa rigueur, dont la beauté a certainement profondément marqué ces peuples, qu’ils soient semi-nomades vivant dans des tipis, ou sédentaires pratiquant chasse, pèche et agriculture.

Après l’introduction du cheval par les Espagnols, le nomadisme allait se généraliser et multiplier un temps le fier chasseur de bisons que nous avons tous en tête.

Bonnet, population Sauk, vers 1780, région des Grands Lacs.

Une première partie montre quelques œuvres contemporaines d’artistes amérindiens, puis les objets respectent la chronologie, dévoilant ces formes qui se répèteront, même quand elles disparaissent un temps.

L’expression indienne est segmentée en 7 grandes parties : le renouveau artistique (1965-2014) ; Communautés et diaspora (1910-1965) ; Peuples anciens ; la vie dans les Grandes Plaines (1700-1820) ; l’épanouissement d’une culture (1820-1860) ; la mort du bison (1860-1880) ; dans les vestiges des terres ancestrales (1880-1910).

Voir l’ensemble exceptionnel de 5 peaux peintes allant de la première moitié du XVIIIe à la fin du XIXe, alignant leurs motifs tour à tour abstraits ou figuratifs.

Manteau d’homme, artiste oto-missouri, vers 1895, Oklahoma. Étoffe de laine, perle de verre, ruban de soie, sequins métalliques, boutons de cuivre.

Des extraits de films présentent les stéréotypes dont les Indiens furent longtemps affublés, jusqu’à ce que les mouvements de jeunes radicaux américains bousculent un peu cela dans les années 1970.

Cette exposition devrait passionner les enfants et répondre (en partie...) à leurs innombrables interrogations sur les Indiens.

Indiens des Plaines, du 8 avril au 20 juillet 2014, au musée du Quai Branly, galerie Jardin, 37 quai Branly ou 218 rue de l’Université 75007 Paris. 01 56 61 70 00, et www.quaibranly.fr. Ouvert les mardi, mercredi et dimanche de 11 à 19h, les jeudi, vendredi et samedi de 11 à 21h. Fermé le lundi. Métro Alma-Marceau, Iéna, École militaire.

***

Vous retrouverez dans l’article 2014 à Paris : LES GRANDES EXPOSITIONS de A à Z les différentes expositions annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans CALENDRIER 2014 des grandes expositions à Paris, ces mêmes expositions sont classées par dates.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez apporter à ces programmes.

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences, car on ne se refait pas : LA SEMAINE des expositions, musées, et galeries : que faire à Paris du....

Enfin, contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer.

Nous avons établi notre sélection, avec Paris 2014 : LES MEILLEURS CATALOGUES d’expositions de Paris.

Celui de cette exposition en fait partie.

En grande nouveauté, car Paris, sans la province, ne serait vraiment pas grand chose... et est loin de nous être suffisant, nous vous proposons dorénavant une vue panoramique des Expositions et Festivals en province ? 2014. Expositions et Festivals en PROVINCE de A à Z. Ou encore CALENDRIER 2014 des Expositions et Festivals en PROVINCE

Avec des déclinaisons présentant davantage de détails par villes. dans les villes suivantes :
- Angoulême
- Arles
- Avignon
- Bordeaux
- Dijon
- Grenoble
- Ile-de-France
- Lens
- Lille
- Lyon
- Marseille
- Metz
- Montpellier
- Nantes
- Nice
- Ornans
- Rennes
- Rodez
- Rouen, Le Havre
- Saint-Étienne
- Strasbourg
- Toulouse
- Tours

Et juste quelques expositions 2014 pour Bruxelles et Londres, Genève, Bâle...

André Balbo

sources : Quai Branly, Wikipédia

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.