Paris eVous
Accueil Concerts Expositions Salons Enfants Sports Visiter Paris Fooding Shopping Loisirs Sortir à Paris

Accueil > Paris > Se déplacer à Paris > Voitures à Paris > Autolib’ à Paris > Autolib’ et Autoliberté : la réaction de Paris

Autolib’ et Autoliberté : la réaction de Paris

Dernière mise à jour : mardi 8 décembre 2009, par Adele

A quelques jours du lancement de l’appel d’offre du service de véhicules électriques en libre service par le syndicat mixte « Autolib’ », la Ville de Paris apprend que la société Europcar l’assigne devant le tribunal de grande instance pour l’utilisation de la marque « Autolib’ » .

À travers un communiqué, la Ville de Paris a exprimé sa surprise, "car les services proposés par le loueur de voitures Europcar sous le nom « Autoliberté » différent largement de la délégation de service public que la Ville de Paris, la Région Île-de-France et 28 communes de la métropole francilienne travaillent à mettre en place au sein du syndicat mixte « Autolib’ ».
En effet, la société Europcar propose, sous cette dénomination, un abonnement à un service classique de location de voiture à essence.
Le projet « Autolib’ », quant à lui, prévoit la mise à disposition en libre-service, 7 jours sur 7 et 24h/24h de véhicules
électriques en trace directe
. La notion de trace directe recouvre la possibilité de rendre le véhicule à un point différent de celui où on l’a emprunté, sur le modèle, bien connu aujourd’hui, du service « Vélib’ ».

Le parallèle est d’ailleurs évident entre les dénominations « Vélib’ » et « Autolib’ » comme entre les services proposés, et identifié comme tel dans l’esprit du public. La Ville de Paris a d’ailleurs déposé la marque « Autolib’ » depuis le 25 février 2008, et aucune objection n’avait été soulevée à ce moment-là.
La Ville de Paris fera valoir ces éléments devant la juridiction appelée à se prononcer sur ce recours."

Mettez en avant votre événement sur www.evous.fr !