eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Montpellier Shopping Visiter la France Strasbourg Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 8e > Actualités Paris 8e > Sorties dans Paris 8e > Expositions, Paris 8e > Évènements au Petit Palais > DERNIERS JOURS. Exposition Baccarat, légende du cristal devenue américaine, (...)

DERNIERS JOURS. Exposition Baccarat, légende du cristal devenue américaine, au Petit Palais

Dernière mise à jour : mercredi 15 juin 2016, par Expositions

Du 15 octobre 2014 au 4 janvier 2015, Baccarat fête ses 250 ans par l’exposition de pièces de cristal d’apparat au Petit Palais.

Ce fut le 16 octobre 1764, que Louis XV autorisait l’évêque de Metz, Louis-Joseph de Montmorency-Laval à établir une verrerie à Baccarat, village lorrain entouré de profondes forêts dont le bois serait capable d’alimenter les fours...

À l’occasion de ce 250e anniversaire, le Petit Palais expose dans ses Grandes Galeries les chefs d’œuvre, étonnants témoignages de la virtuosité des artisans de Baccarat, la plus illustre manufacture de cristal au monde.

La dernière rétrospective en France dédiée à Baccarat eut lieu... pour son bicentenaire, en 1964, aux Arts décoratifs.

Cette exposition présente les créations conçues pour les grandes expositions parisiennes de 1823, puis de 1855 à 1937, au cours desquelles la manufacture conquiert une notoriété internationale.

C’est également à la faveur de ces rendez-vous internationaux que Baccarat attire par son éclat les commandes des grands de ce monde.

Le visiteur découvre sur le parcours d’exposition les pièces assemblées selon leurs affinités stylistiques ou leur contexte de création.

Vase "du Négus". Exposition internationale de l’Est de la France. Cristal clé soufflé-moulé à godrons, monture en bronze doré. Baccarat. Collection patrimoniale.

Un choix exceptionnel de près de 500 pièces historiques est présenté, provenant en majorité de la collection privée de la manufacture lorraine et complété d’emprunts prestigieux au musée d’Orsay, au Louvre, aux Arts décoratifs, à la Cité de la Céramique, aux Arts et Métiers, au château de Compiègne et aux musées de Nancy.

De nombreux dessins et documents d’archives inédits permettent de retracer la genèse des créations exposées et de dévoiler les sources d’inspiration de ces artisans d’exception.

Vous pourrez contempler le monumental « Vase Négus », « la Toilette de la duchesse de Berry », ou les « Vases Simon », créés pour l’exposition universelle de 1867 à Paris.

Paire de vases Simon. Allégorie de l’Eau, 1867 et Allégorie de la Terre, datés et signés Jean-Baptiste Simon. Exposition universelle. Cristal clair doublé de cristal rouge rubis, décor gravé à la roue. Baccarat. Collection patrimoniale.

Des pièces de services issues de grandes commandes royales ou conçus pour les puissants du monde entier comme le tsar Nicolas II, l’empereur du Japon, ou encore des Maharadjas témoignent de l’excellence du savoir-faire de Baccarat.

Une table sème un peu la confusion en mettant bout à bout et en scène certaines commandes de services de table prestigieux. Le mélange des genres est rarement plaisant ni pédagogique. Mais la diversité de ces commandes souligne les triomphes remportés par la manufacture dans le domaine de l’art de vivre.

Un autre reproche pourrait être fait à cette exposition. Visiblement tout est fait chez Baccarat pour que la science de chacun de ces modèles exceptionnels puisse être reproduit. Ces pièce n’ont, dit-on, pas de prix. Est-ce une raison pour ne pas nous les communiquer ? Il m’aurait intéresser de savoir à combien revient ces aspects et atours de l’excellence. De combien se pare les tables de nos palais privés ou public. Silence. Secret défense !

Sachez encore que la cristallerie Baccarat est aujourd’hui américaine et appartient à Starwood Capital Group, par sa filiale Société du Louvre, auquel le groupe Taittinger l’a cédé en 2007. Sic Gloria Transit...

Vase. Exposition universelle Paris 1855. Cristal doublé, décor émaillé et doré. Paris Musée d’Orsay.

Un espace dédié de l’exposition retrace l’histoire légendaire du verre Harcourt, pièce iconique, inspiré du calice d’apparat et gravé du monogramme royal commandé par le Roi Louis-Philippe en 1840.

L’exposition s’achève de manière éblouissante par une galerie où sont accrochés des lustres en majesté, s’allumant alternativement, et dont le plus monumental resplendit de 250 lumières .

Les commissaires sont Michaela Lerch-Moulin, conservatrice américaine de la Collection patrimoniale, Baccarat, et Dominique Morel, conservateur en chef au Petit Palais.

Baccarat. La légende du cristal, du 15 octobre 2014 au 4 janvier 2015 au Petit Palais, Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, avenue Winston Churchill 75008 Paris, 01 53 43 40 00, petitpalais.paris.fr, métro Champs-Élysées Clemenceau, bus 28, 42, 72, 73, 83, 93. Ouvert du mardi au dimanche de 10 à 18h, nocturne le jeudi jusqu’à 20h. 11€. Gratuit jusqu’à 17 ans inclus. Fermé le lundi, le 25 décembre et le 1er janvier.

Lire aussi : Musée du Petit Palais : Guide des plus belles œuvres des collections permanentes. Gratuit.

***

Vous retrouverez dans l’article 2014 à Paris : LES GRANDES EXPOSITIONS de A à Z les différentes expositions annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans CALENDRIER 2014 des grandes expositions à Paris, ces mêmes expositions sont classées par dates.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez apporter à ces programmes.

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences, car on ne se refait pas : LA SEMAINE des expositions, musées, et galeries : que faire à Paris du....

Enfin, contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer.

Nous avons établi notre sélection, avec Paris 2014 : LES MEILLEURS CATALOGUES d’expositions de Paris.

Celui de cette exposition en fait partie.

Nous vous proposons aussi une sélection d’expositions et de festivals dans les villes françaises suivantes :

Angoulême - Arles - Avignon - Bordeaux - Dijon - Grenoble - Ile-de-France - Lens - Lille - Lyon - Marseille - Metz - Montpellier - Nantes - Nice - Ornans - Rennes - Rodez - Rouen, Le Havre - Saint-Étienne - Strasbourg - Toulouse - Tours

Et bien sûr pour Paris :

Les Grandes Expositions 2015 à Paris de A à Z
Calendrier 2015 des grandes expositions à Paris
peuvent déjà être consultés sur Évous.fr... et complétés, si vous disposez de plus d’informations que nous !

Et juste quelques expositions 2014 pour Bruxelles et Londres, Genève, Bâle, Amsterdam...

André Balbo

sources : Visite, Petit Palais

Messages