.evous
> > >

Clara Nahmias - Le baiser de l’ange

Clara Nahmias est une femme moderne, divorcée, chercheuse au CNRS, deux enfants, elle mène une vie tout à fait normale quand un jour de l’an 2000, elle entre dans le coma sans que l’on sache vraiment pourquoi. Après quinze jours de coma elle se réveille brutalement et se retrouve paralysée des deux jambes et amnésique.

L’année dernière elle s’est souvenue de toutes les émotions ressenties à sa sortie de coma et décide de décrire la violence de ce qu’elle a éprouvé. Au départ elle écrit plutôt comme une thérapie pour témoigner puis elle pousse plus loin et veut transmettre à ceux qu’elle connait son expérience pour "qu’ils la sentent dans leurs tripes". Et cela a donné un livre, écrit en trois mois, qu’elle fait lire à ses amis dont une critique littéraire qui a adoré et a présenté le manuscrit à Buchet/Chastel qui l’a accepté à l’unanimité. "C’était très rapide et très chouette".

Le "baiser de l’ange" c’est le coma. Le livre s’articule autour de ce moment particulier car Clara y est restée 15 jours. "C’est un voyage lumineux où on est libéré de tout. C’est le nirvana et j’étais accompagnée par un ange. C’était absolu, magnifique, lumineux et blanc". Par contre le réveil était violent et douloureux. Le corps que l’on retrouve fait mal. Et Clara se retrouve très vite face à la réalité du handicap. On la met à une place dont elle ne veut pas, et elle doit réapprendre à vivre, un an d’hôpital et de rééducation. C’était très dévalorisant et difficile pendant des années. Son psy l’aide à passer un cap, "à s’en foutre de tout" et cette distance lui a permis d’écrire.
Son amnésie lui permet une interprétation très romanesque de sa vie passée. Elle a oublié énormément de souvenirs qu’elle se réapproprie à sa manière. Ça ne l’a pas empêché de passer le concours de directeur de recherche en 2005 et de le réussir brillamment.

Aujourd’hui Clara va bien. Elle est toujours directrice de recherche en biologie moléculaire. Elle travaille à son labo ou chez elle. Elle retourne aussi à l’hôpital. Son récit est émouvant et drôle à la fois, car elle a un humour féroce sur ce qu’il lui est arrivé et ne perd pas l’espoir de remarcher un jour.

"Le baiser de l’ange" aux éditions Buchet/Chastel est sorti le 8 octobre 2007

Mots-clés