eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 7e > Actualités, Paris 7e > Sorties, Paris 7e > Expositions, Paris 7e > Évènements au Musée d’Orsay > Derniers jours et nocturnes exceptionnelles : Manet, inventeur du Moderne, (...)

Derniers jours et nocturnes exceptionnelles : Manet, inventeur du Moderne, à Orsay

Dernière mise à jour : lundi 6 mai 2019, par Expositions

Dans quelques jours, la Chanteuse de rue repartira à Boston, L’amazone sera de retour à Madrid, L’enfant à l’épée aura retrouvé les murs du Metropolitan Museum de New York... Les chefs-d’oeuvre de Manet prêtés à l’occasion de Manet, inventeur du moderne retournent dans leurs musées et nul ne sait quand nous aurons la chance de pouvoir les admirer ensemble, rassemblés en un même lieu. Ne manquez pas les derniers jours de l’exposition qui est prolongée jusqu’au 17 juillet avec, à partir du 12 juillet, des nocturnes exceptionnelles chaque soir jusqu’à 21h45.

Manet est un peintre enjoué, sympathique, sensuel, attentif à son monde, aux changements qu’il traverse, et à ses contemporains.

L’exposition « Manet, inventeur du Moderne », à Orsay, présente, à quelques rares exceptions, des œuvres du fonds de ce musée. Son ordonnancement est parfois un peu surprenant. Pourquoi rassembler ainsi les natures mortes, avec leurs différences de sujets, ou les tableaux « politiques » qui sautent allègrement d’une époque ou d’un pays à l’autre ?

En revanche, je ne connaissais pas, ou n’avais peut-être pas retenu ou remarqué suffisamment, les étonnantes œuvres religieuses d’Édouard Manet (1832-1883), originales et fortes mais solidement campées sur les grands maîtres d’Italie et d’Espagne. Force du recueillement du Moine en prière notamment, mais surtout cruauté croquée du Christ moqué, ou classique de la palette de Jésus aux anges.

C’est un grand plaisir aussi que d’y retrouver certaines des grandes œuvres du peintre :
- Le Balcon, où parmi les 3 visages des personnages présents, celui de Berthe Morisot éclate par sa densité et sa détermination séduisante.
- Olympia, les fleurs, la servante et le chat noir.
- Cette incroyable galerie de portraits qu’il fit de Berthe Morisot. Isabelle Adjani eut la riche idée d’acheter les droits cinématographiques de la très belle biographie d’elle, écrite par Dominique Bona : « Berthe Morisot, le secret de la femme en noir », Grasset, 2000. À lire.
- Le Joueur de fifres.
- L’Homme mort, ou le Toréador.
- Et bien sûr ce Déjeuner sur l’herbe, qui à lui seul fit de Manet cet inventeur du moderne.

Cette exposition tresse bien les fils qui relient Manet à la sphère publique et politique. On y voit la trace, un peu trop insistante de Thomas Couture, mais aussi la présence de Baudelaire, dont Manet peignit la compagne, et son rapport à la peinture féminine (avec encore Berthe Morisot, Eva Gonzalès, et Mary Cassatt).

Saviez-vous également que Manet redécoupait parfois ses tableaux, et sélectionnait ainsi certains de ses cadrages ?

Cette manifestation d’ensemble consacrée à Manet est la première en France depuis l’exposition de 1983 au Grand Palais. Ne la ratez pas, et consacrez-lui deux bonnes heures.

Mais pourquoi tant de gens vont-ils écouter des expositions avec des audioguides et ne regardent-ils même plus les tableaux ?

Manet, inventeur du Moderne, jusqu’au 17 juillet 2011, de 9h30 à18h, et jusqu’à 21h45 le jeudi ; fermé le lundi. Attention : Billet musée 8€, billet expo Manet 10€.

Et n’oubliez pas de conserver votre billet ! Dans les 8 jours qui suivent son émission, vous bénéficiez du tarif réduit pour l’achat d’un billet au musée national Gustave Moreau ou pour la visite libre du Palais Garnier (Opéra national de Paris)

André Balbo

sources : visite, Musée d’Orsay

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.