Paris eVous
Accueil Concerts Expositions Salons Enfants Sports Visiter Paris Fooding Shopping Loisirs Sortir à Paris

Accueil > Paris > Visiter Paris > Histoire de Paris : quelles visites ? > Du "ventre" de Paris à Rungis : toute une histoire !

Du "ventre" de Paris à Rungis : toute une histoire !

Dernière mise à jour : samedi 19 décembre 2015, par Adele

Le 3 mars 1969, après huit siècles de présence au coeur de Paris, le Marché s’installait au sud de Paris, à Rungis.

Le « déménagement du siècle »
Le transfert, décidé en 1959 par le général de Gaulle, se fit en l’espace d’un week-end : 20 000 personnes, 1 000 entreprises de gros, 10 000 m3 de matériel, 5 000 tonnes de marchandises, à bord de 1 500 camions.

Un peu d’histoire
Au Ve siècle, il existait un marché parisien, le "marché Palud", installé sur l’Ile de la Cité. Il est transféré sur la rive droite de la Seine, place de Grève (place de l’Hôtel de Ville maintenant), mieux protégée des inondations.

Les Halles de Paris
1135 : alors que Paris s’agrandit et voit ses besoins en ravitaillement augmenter, Louis VI le Gros fait transférer le vieux marché de la place de Grève au lieu-dit des Champeaux ("campelli" - les petits champs) qui rassemblait des terres marécageuses plus ou moins cultivées.
Les Halles y resteront plus de 8 siècles jusqu’au transfert à Rungis.
1183 - 1269 : premiers pavillons abrités et bâtiments réservés aux poissons sous Philippe-Auguste et Saint Louis. Deux grandes charpentes destinées à abriter le marché que les Parisiens appelleront aussitôt les Halles ("halla" - vaste lieu couvert). Saint-Louis y fera installer la foire qui était implantée près de la léproserie Saint-Lazare.
1543 : 29 ans de travaux décidés par François 1er.
1789 : le cimetière des Innocents est à son tour aménagé en marché aux fleurs, fruits et légumes. Des problèmes d’hygiène et de circulation surgissent.
Les Halles de Paris prennent forme.
1811 - 1853 : refonte complète décidée par Napoléon 1er et confiée à l’architecte Baltard. Un ensemble de dix pavillons en métal. "Du fer, rien que du fer !"- "Faites-moi des parapluies " avait-il exigé, après avoir admiré la nouvelle Gare de l’Est.
1873 : Zola, Le Ventre de Paris.
1953 : création du réseau des MIN. Marché d’Intérêt National.
1959 : le quartier devient de plus en plus encombré. Le Premier ministre de l’époque Michel Debré décide alors de transférer le Marché.
1962 : annonce officielle du transfert à Rungis.
La décision prise de déplacer les Halles hors de Paris, restait à trouver où les implanter. Il fallait trouver un site comportant de vastes espaces libres facilement constructibles, au carrefour de grandes voies routières, ferroviaires et aériennes. Facile d’accès pour les vendeurs et les acheteurs parisiens et provinciaux. Pratique pour l’arrivée des marchandises.
1964 : les travaux commencent à Rungis

Le marché de Rungis est le plus grand marché de produits frais au monde.
Sur quelque 232 hectares de superficie, le marché est organisé par secteurs, avec des pavillons spécialisés pour chaque type de produits.

Il est le seul marché au monde à proposer une telle diversité de produits frais, pour le plus grand bonheur des commerçants et des restaurateurs de la capitale qui s’y approvisionnent.

Visite du marché
L’accès au marché de Rungis est libre. C’est vers 4-5 heures du matin que l’activité bat son plein ! Par contre, seuls les professionnels peuvent acheter des produits.

Des visites spécifiques aux "Particuliers" sont organisées le deuxième vendredi de chaque mois.
Départ de la Place Denfert Rochereau en car jusqu’à Rungis. Départ du car à 05h00.
Prix de la visite : 65€ par Personne
Ce prix comprend : Le transport aller-retour, la visite guidée de 5h00 à 8H00 des 5 plus grands pavillons suivants : (Marée, Boucherie, Produits laitiers, Fruits et légumes et pour terminer la fabuleuse Halle aux Fleurs) et un Petit déjeuner « Rungissois » dans l’un des meilleurs restaurants du marché.