eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Bordeaux Lyon Marseille Nantes Toulouse Guides France Musique Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Cinéma > Personnalités du cinéma > Acteurs & Actrices > Eva Green : De l’insoumise à la sorcière folle de ’Dark Shadows’

Eva Green : De l’insoumise à la sorcière folle de ’Dark Shadows’

Dernière mise à jour : dimanche 6 mai 2012, par Morgan

- Née le 5 juillet 1980 à Paris

Plutôt rare sur grand écrans, Eva Green sera en mai 2012 à l’affiche du dernier Tim Burton, Dark Shadows. Elle y incarne Angelique Bouchard, une sorcière follement amoureuse de Barnabas Collins (Johnny Depp), au point de le changer en vampire.

Biographie - Filmographie

La Biographie

Derrière son accent aristocratique, ses formes pulpeuses et son regard puissant, Eva Green est une insoumise. En lutte constante contre un physique qu’elle craint d’être uniquement destiné à des rôles de femmes fatales dans l’esprit des studios Hollywoodiens, la fille de Marlène Jobert a passé sa jeune carrière à prendre des risques, aller contre l’avis de ses proches, quitte à se tromper, parfois, ou à remporter des victoires éclatantes.

Après des débuts remarqués au théâtre, notamment dans la pièce Jalousie en 3 fax qui lui vaut d’être nominée au Molière de la révélation théâtrale féminine de l’année en 2002, Eva Green fait ses débuts au cinéma dans un film sulfureux, Innocents de Bernardo Bertolucci (2003). Contre l’avis de ses proches et de son agent, elle accepte le rôle d’Isabelle, une étudiante embarquée dans un trio amoureux avec son frère jumeau et un ami américain. Crânement et avec une grâce délicieuse, l’actrice assume son choix et effectue une prestation superbe, acclamée par les critiques. Souvent dénudée dans le film, son port altier lui permet cependant de rendre une copie nuancée, entre le chaud brûlant et le glacial.

C’est cette tête toujours fièrement levée qui lui permettra d’obtenir ses rôles suivants. Femme de la noblesse dans Arsène Lupin (2004), puis sœur du roi Baudoin dans Kingdom of Heaven (2005) et reine des sorcières dans À la croisée des mondes : La Boussole d’or (2007), elle incarne la femme qui a brisé James Bond dans Casino Royal (2006) pour lequel elle obtient un BAFTA.

Alors que sa carrière semble lancée sur de bons rails, la belle Eva Green, comme pour contrarier ses fans, continue de ne jouer qu’au rythme d’un film par an. Jusqu’en 2012, ce seront des films mineurs, qui passeront souvent inaperçus. Mais à l’aube d’une nouvelle décennie, l’actrice semble à nouveau vouloir revenir sous les projecteurs. Après avoir tenu avec succès le rôle de la sorcière Morgane dans la série Camelot (2011), elle incarne pour la troisième fois une sorcière, cette fois pour Tim Burton dans Dark Shadows. Dire qu’elle ne voulait pas être cataloguée comme une femme fatale... Demandez à Barnabas Collins (Johnny Depp) ce qu’il en pense !


La Filmographie

- 2013 : 300 : Battle of Artemisia de Noam Murro
- 2012 : Dark Shadows de Tim Burton
- 2011 : Perfect Sense de David Mackenzie
- 2010 : Womb de Benedek Fliegauf
- 2009 : Cracks de Jordan Scott
- 2008 : Franklyn de Gerald McMorrow
- 2007 : À la croisée des mondes : La Boussole d’or de Chris Weitz
- 2006 : Casino Royale de Martin Campbell
- 2005 : Kingdom of Heaven de Ridley Scott
- 2004 : Arsène Lupin de Jean-Paul Salomé
- 2003 : Innocents - The Dreamers de Bernardo Bertolucci

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.