eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Le Marais > Les incontournables dans le Marais, Paris 3e et 4e > Bienvenue au Passage de Retz > DERNIERS JOURS : François Dufrêne et Raymond Hains s’affichent ensemble (...)

DERNIERS JOURS : François Dufrêne et Raymond Hains s’affichent ensemble Passage de Retz jusqu’au 15 janvier !

Dernière mise à jour : lundi 6 mai 2019, par Expositions

Raymond Hains et François Dufrêne au Jardin du Luxembourg Devant le monument à José-Maria de Heredia, Paris, 1954
Collection Archives Ginette Dufrêne, Paris © DR

Attention, cette exposition est rare et donc particulièrement précieuse pour tous les esthètes, les amateurs, historiens de l’art et histrions, qui se feront une obligation de s’y rendre illico presto. « François Dufrêne/Raymond Hains, une amitié entre l’art et les mots » met l’accent sur les premières affiches réalisées dans les années 1950 par l’un et l’autre, mais aussi sur le développement théorique du travail de chacun.

Auteur de nombreux textes polémiques, prophétiques et parfois même rigolos, François Dufrêne a amplifié ses recherches plastiques au fil de travaux qui, de 1946 à sa disparition, constituent des étapes importantes de son travail. Son œuvre, fondée sur la notion de « crirythme », a magistralement contribué à l’émancipation d’une poésie sonore où le souffle se mêle à la voix et où la bonne humeur est toujours fort heureusement une vraie menace. Ses nombreux enregistrements sont la trace sensible de sa pensée, iconoclaste et érudite, en prise directe avec l’histoire sociale et culturelle de son temps.

François Dufrêne Hains Honore 1958 Affiches lacérées marouflées sur toile 73x50cm collection privée © DR

Les œuvres de Raymond Hains réunies dans cette exposition couvrent le champ étendu de ses recherches. Véritable mythologue, il n’a cessé d’éclater forme et langage en une suite d’associations dans lesquelles images et discours interfèrent pour constituer le récit parallèle d’une histoire dont il est le témoin fascinant comme le narrateur impénitent.

Les œuvres de Raymond Hains et de François Dufrêne sont parallèles. Sans se ressembler. Si l’un et l’autre sont connus comme deux protagonistes essentiels de ceux qu’on appelle communément « les affichistes », ils sont également les auteurs d’œuvres où le langage et son expression orale occupent une place cruciale, réinventant et rejouant l’un et l’autre à la fois les avant-gardes historiques mais puisant au plus profond d’une tradition poétique archaïque, émancipée du seul livre.

Raymond Hains Perroquet 1972 Affiches lacérées marouflées sur toile 79 x 69 cm Collection privée Courtesy Galerie Lara Vincy, Paris © DR

Inventives et expérimentales, les œuvres de Raymond Hains et de François Dufrêne sont des contributions majeures à l’histoire de la pensée de l’après-guerre. Ouvertes à toutes les disciplines, elles sont à la recherche d’une émancipation ouverte à tous les territoires de la pensée. Profondément ludiques et visant à déconstruire l’autorité du discours pour lui assigner une dimension nouvelle, les œuvres de Raymond Hains et de François Dufrêne expriment de façon radicale la volonté d’une redéfinition de la fonction de l’art et de l’artiste dans la société de la seconde moitié du XXe siècle.

Cette exposition a bénéficié du concours de Bernard Blistène, assisté de Nicolas Liucci-Goutnikov, ainsi que de nombreux prêteurs dont Ginette Dufrêne et la galerie Lara Vincy. Elle tente d’approfondir la connaissance des œuvres de deux acteurs majeurs de la scène artistique...

Vous retrouverez dans l’article « 2012 à Paris : les grandes expositions de A à Z » les différentes expositions 2012 déjà annoncées, et dans l’article « Calendrier 2012 des grandes expositions à Paris », ces mêmes expositions classées par dates.

Passage de Retz
Jusqu’au 15 janvier 2012, et seulement !
Tous les jours de 10 à 19h, sauf le lundi, 10 et 5 €

sources : visite, Passage de Retz, Bernard Blistène

Adresse

9, rue Charlot 75003 Paris

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.