eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Bordeaux Lyon Marseille Nantes Toulouse Guides France Musique Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Cinéma > Personnalités du cinéma > Acteurs & Actrices > Guy Pearce : ’Lockout’ en attendant mieux

Guy Pearce : ’Lockout’ en attendant mieux

Dernière mise à jour : mercredi 25 avril 2012, par Morgan

Né le 5 octobre 1967 à Ely (Angleterre)

La Bio

A l’affiche du film de science-fiction Lockout en avril 2012, Guy Pearce est un acteur trop rare en regard de son immense talent. Même si Lockout n’est pas le film de l’année, on lui en est gré de le mettre au premier plan

Biographie - Filmographie Sélective

Né en Angleterre, mais élevé en Australie, de parents anglo-néo-zélandais, Guy Pearce acquiert très vite une faculté certaine à imiter les accents et fait ses premiers pas au théâtre durant son adolescence. En 1985, il se fait un nom en Australie en participant à la série très populaire Neighbours. Tout en poursuivant une carrière prolifique au théâtre, il rejoint au début des années 1990 une autre série à succès, Home and Away en 1991.

Ses premiers pas au cinéma sont fracassants. Dans Priscilla, folle du désert (1994), un road-movie déjanté au cœur du désert australien, il incarne une drag-queen inoubliable, Felicia Jollygoodfellow, et se fait avec l’ensemble du casting à ses côtés (Terence Stamp, Hugo Weaving) une jolie réputation. Dans les années 1990 cependant, il reste rare au cinéma. On peut notamment le voir avec son compatriote Russell Crowe dans le film noir L.A. Confidential de Curtis Hanson dans lequel il obtient le premier rôle.

Les années 2000 vont être pour lui bien plus prolifiques. Sans oublier de monter sur les planches australiennes, il participe à quelques uns des films les plus excitants de la décennie, comme Memento de Christopher Nolan, Démineurs de Kathryn Bigelow ou encore La Route de John Hillcoat.

En 2011, il est le Prince de Galles dans l’acclamé Discours d’un Roi, et l’inspecteur Leckie dans le tout aussi acclamé Animal Kingdom. L’un est un grand succès populaire américain et l’autre un film australien plus confidentiel, mais qui a marqué les critiques. Capable de jouer presque tous les rôles pour tous les publics, sa polyvalence semble parfois lui jouer un mauvais tour car on le retrouve régulièrement dans des films plus qu’oubliables. En 2012 toutefois, il sera du casting de deux des films les plus attendus, Prometheus de Ridley Scott, puis Lawless de John Hillcoat, qu’il retrouvera pour la troisième fois.


La Filmo

- 2012 : Lawless de John Hillcoat
- 2012 : Prometheus de Ridley Scott
- 2012 : Lockout de James Mather
- 2012 : Le Pacte de Roger Donaldson
- 2011 : Le Discours d’un roi, de Tom Hooper
- 2011 : Animal Kingdom, de David Michôd
- 2011 : Don’t Be Afraid of the Dark, de Troy Nixey
- 2009 : La Route de John Hillcoat
- 2008 : Fragments de Rowan Woods
- 2008 : Trahison de Jeffrey Nachmanoff
- 2008 : Démineurs de Kathryn Bigelow
- 2008 : Histoires enchantées, d’Adam Shankman
- 2007 : Au-delà de l’illusion de Gillian Armstrong
- 2006 : Factory Girl de George Hickenlooper
- 2006 : First Snow de Mark Fergus
- 2005 : The Proposition de John Hillcoat
- 2004 : Deux Frères de Jean-Jacques Annaud
- 2002 : Till Human Voices Wake Us
- 2002 : La Machine à explorer le temps de Simon Wells et Gore Verbinski
- 2002 : La Vengeance de Monte-Cristo de Kevin Reynolds
- 2000 : Memento de Christopher Nolan
- 2000 : L’Enfer du devoir de William Friedkin
- 1999 : Vorace de Antonia Bird
- 1997 : L.A. Confidential de Curtis Hanson
- 1996 : Dating the Enemy de Megan Simpson Huberman
- 1994 : Priscilla, folle du désert de Stephan Elliott

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.