eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Bordeaux Nantes Toulouse Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Le Marais > Les incontournables dans le Marais, Paris 3e et 4e > Bienvenue au Pavillon de l’Arsenal > Histoire de la Bibliothèque de l’Arsenal

Histoire de la Bibliothèque de l’Arsenal

Dernière mise à jour : mardi 8 mars 2016, par Flavien

Paris manquait d’un grand arsenal, centralisant les dépôts de poudre et de munitions ; Louis XII, préparant la guerre d’Italie, décide en 1512 en accord avec la ville de Paris de construire, le long de la Seine, l’Arsenal et une fonderie de canons. L’Arsenal est modernisé sous Henri II mais connaît surtout un grand éclat au moment où le duc de Sully, nommé Grand Maître de l’Artillerie, s’y installe en 1599. Sous Louis XIII, de beaux appartements (certains encore visibles), aménagés pour le maréchal de la Meilleraye viennent compléter le luxe de ce lieu, perdant progressivement sa fonction militaire. Au XVIIIème siècle, l’Arsenal s’agrandit pour le duc du Maine, bâtard de Louis XIV, sous la direction de Germain Boffrand, travaux que l’on peut encore admirer boulevard Morland. Le destin de l’Arsenal change en 1755 quand l’érudit Voyer d’Argenson est nommé « bailli ayant la garde de l’Arsenal » qui y installe son extraordinaire bibliothèque. Achetée et enrichie par le frère de Louis XVI, le comte d’Artois, confisquée à la Révolution, la bibliothèque ouvre pour la première fois au public le 28 avril 1797. La bibliothèque de l’Arsenal est pendant tout le XIXème grâce à ses célèbres bibliothécaires comme Charles Nodier un foyer intellectuel, un salon littéraire très célèbre. Partiellement incendié pendant la Commune, l’Arsenal était déjà profondément modifié par les différentes campagnes de travaux du XIXème siècle qui ne permettent plus de comprendre l’éclat de ce lieu mais la bibliothèque de l’Arsenal reste une des bibliothèques les plus riches de Paris.

Anécdote : Deux grands procès se sont déroulés à l’Arsenal pendant le règne de Louis XIV : celui du surintendant Fouquet de 1661 à 1664 et celui de l’affaire des poisons de 1680 à 1683, affaire qui fit grand bruit puisque 367 personnes furent arrêtées, 34 personnes exécutées et de nombreuses personnalités de la cour dont la maîtresse du roi Madame de Montespan furent soupçonnées.

Quiz 1- question : quel bâtiment du boulevard Morland porte le nom de « Louviers », conservant ainsi le souvenir de l’île disparue ? réponse : la Caserne Louviers au n°15.

2- question : que peut-on voir depuis 1988 au Pavillon de l’Arsenal, construit en 1879 au n°21 boulevard Morland pour devenir un « musée populaire » de peinture contemporaine ? réponse : le Centre d’information, de documentation et d’exposition d’urbanisme et d’architecture de la ville de Paris.

3- question : Où peut-on voir aujourd’hui les panneaux de bois peints réalisés pendant les travaux conduits à l’Arsenal par Louis le Vau pour le maréchal de la Meilleraye en 1657 ? réponse : au musée des Arts Décoratifs.

4- question : Quel poète fut aussi le bibliothécaire de l’Arsenal à la fin du XIXème siècle ? réponse : José Maria Heredia.

5- question : quel est le sujet des peintures ornant le petit cabinet de la maréchale de la Meilleraye encore visible à l’Arsenal ? réponse : Les Femmes Fortes (Judith, Lucrèce, Jeanne d’Arc…s’y côtoient.)

6- question : pourquoi parlait-on du « petit » et du « grand arsenal » ? réponse : car l’Arsenal avait été construit de part et d’autre de l’enceinte de Charles V.

7- question : qui fut le premier grand architecte de l’Arsenal au milieu du XVIème siècle ? réponse : Philibert de l’Orme.

Adresse

1 Rue de Sully 75004 Paris


Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.