eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Cinéma > Festivals de cinéma > Festival International du film de Cannes > Festival de Cannes - les archives > Holy Motors, le Paris de Leos Carax

Holy Motors, le Paris de Leos Carax

Dernière mise à jour : vendredi 6 mars 2015, par Charles Martin

Présenté le 23 mai à Cannes, Holy Motors, le dernier film de Leos Carax est l’un des plus attendus du Festival. Chant d’amour au cinéma, il magnifie aussi la capitale.

Leos Carax aime tellement Paris qu’il était allé jusqu’à reconstruire un Pont-Neuf près de Montpellier pour les décors de son film, Les Amants du Pont-Neuf, sorti en 1991.

Pour Holy Motors, il a préféré tourner en décors réels dans la capitale, même si sa mise en scène, les interprètes, le cadre et la lumière contribuent à rendre les lieux familiers définitivement étranges.

Ainsi de la formidable scène au cimetière du Père Lachaise avec Eva Mendes.
On y retrouve Denis Lavant en Merde, l’effrayant et désopilant personnage habitant les égouts, que Carax avait inventé pour le film collectif Tokyo !(2008) et qui s’attaque à Eva Mendes posant pour un photographe dans une improbable tenue (très légère) de Diane Chasseresse.

Ou encore l’intérieur sombre et en travaux de l’immeuble de la Samaritaine, où l’on découvre Lavant méconnaissable et Kylie Minogue qui passait par là.

Le Paris de Carax, hanté de fantômes, mélancolique et scintillant, est, dans Holy Motors, traversé par une limousine blanche conduite par Edith Scob. Elle a été l’interprète de l’inquiétant film de Georges Franju, Les Yeux sans visage. C’est elle qui conduit le personnage d’Oscar que joue Denis Lavant, à travers ses aventures et ses métamorphoses, et à travers une ville qui semble, plus que jamais, la capitale du cinéma, belle, triste, irréelle, n’ayant d’autre géographie que celle des sentiments.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.