eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 7e > Actualités, Paris 7e > Sorties, Paris 7e > Expositions, Paris 7e > Évènements au Musée du Quai Branly > DERNIERS JOURS de l’Exposition sur l’initiation dans les forêts guinéennes, au (...)

DERNIERS JOURS de l’Exposition sur l’initiation dans les forêts guinéennes, au Quai Branly

Dernière mise à jour : samedi 15 décembre 2018, par Expositions

Du 4 mars au 18 mai 2014, le musée du Quai Branly présente l’exposition Bois sacré. Initiation dans les forêts guinéennes, mezzanine Est.

Il s’agit de la première exposition sur l’art des Toma, dont le Quai Branly conserve un exceptionnel ensemble de masques.

Sur le continent africain, l’initiation est un moment extrêmement important, pour les individus comme pour les sociétés.

Le Poro, qui structure et contrôle la communauté, est le système initiatique de la majorité des populations établies en forêts guinéennes (Liberia, Guinée, Côte-d’Ivoire). Secret, savoirs, connaissances. Il fut instauré dès le XVIe siècle par les Toma, avant d’être adopté plus largement par d’autres populations d’Afrique de l’Ouest, dont les Kouranko, les Kissi, les Maou, plus loin au Liberia les Bassa et les Mende, et jusqu’aux Sénoufo de Côte-d’Ivoire.

Il est célébré chaque 7 ans, mais malgré son ancienneté, il reste peu connu... du fait du secret qui l’entoure. Au cours des étapes de l’initiation, les masques se manifestent de manière plus ou moins visible. Le plus connu des masques des Toma est Angbaï, qui n’a pas de bouche, et qui apparait lors des cérémonies qui rassemblent la communauté : fêtes, deuils, et bien sûr initiation.

Notons aussi que le masque est la manifestation visible d’un esprit. Seuls les membres importants du Poro en sont détenteurs.

Cette cérémonie d’initiation raconte aussi l’histoire et la collecte même, et le secret aussi, qui entourent ces objets et leur confère une force si redoutée.

Masque senoufo

L’exposition montre les très rares masques Toma, les statuettes et d’autres objets, et des photographies contextuelles sur les mystères de ces sociétés.

Les rituels et croyances qui enveloppent le système initiatique du Poro, initialement partant du tronc commun des Toma, finiront par se différencier au fil du temps : Poro des Sénoufo (Côte-d’Ivoire et Mali) ; des Toma (Guinée et Libéria) ; ou des Bassa (Libéria).

Toute initiation comporte une période de réclusion dans un lieu tenu secret, souvent au sein de la forêt. Retirés du milieu familial, les jeunes gens, dans leur isolement acquièrent des connaissances pour devenir des adultes à part entière, avant de revenir intégrer la communauté.

Certains d’entre eux, initiés, peuvent par la suite intégrer la hiérarchie du Poro qu’il faut comprendre comme une organisation politique, commerciale, militaire, omniprésente dans la vie des Toma.

Le Poro c’est, avant tout, former les personnes à savoir garder un secret, tisser des liens invisibles, même au regard de certains initiés, entre les différents membres du Poro, et au-delà, avec d’autres communautés. Connaître un secret, c’est avoir le pouvoir. Le conserver est indispensable. On a dit que les Toma punissaient de mort ceux qui ne gardaient pas le secret, et ils étaient craints pour cela. Et c’est ainsi qu’ils purent se développer, et dresser un réseau économique, militaire et judiciaire avant la colonisation...

Bien que la plupart des pièces montrées dans l’exposition soient des masques en bois datés de la fin du XIXe et du début du XXe siècle, Aurélien Gaborit, responsable des collections Afrique du musée du Quai Branly et commissaire de l’exposition, a tenu à placer en début de parcours quelques sculptures de pierre qui dateraient du XVIe siècle pour ancrer chez le visiteur l’idée même d’ancienneté du Poro.

C’était d’ailleurs une époque qui connut de vastes mouvements de populations en Afrique de l’Ouest, quand les grands empires médiévaux et de la renaissance se disloquaient. Période troublée, pendant laquelle les Toma se fixent, ils n’en bougeront plus, dans une région de montagnes et de forêts au cœur de l’Afrique de l’Ouest. Peu de temps après allaient commencer les échanges et l’installation des comptoirs portugais sur les cotes...

Les masques Sénoufo de Côte-d’Ivoire, les Bassa du Liberia, Mendé de Guinée et de Sierra Leone forment le cœur de l’exposition et indiquent fortement l’adoption et l’adaptation du Poro par ces populations.

Bois sacré. Initiation dans les forêts guinéennes, du 4 mars au 18 mai 2014, au Quai Branly, mezzanine Est. 37 quai Branly ou 218 rue de l’Université 75007 Paris. 01 56 61 70 00, et www.quaibranly.fr. Ouvert les mardi, mercredi et dimanche de 11 à 19h, les jeudi, vendredi et samedi de 11 à 21h. Fermé le lundi. Métro Alma-Marceau, Iéna, École militaire.

Voir aussi aux mêmes dates au Quai Branly : Atlantique noir, de Nancy Cunard. Negro Anthologie (1931-1934), et Modestes Tropiques.

***

Vous retrouverez dans l’article 2014 à Paris : LES GRANDES EXPOSITIONS de A à Z les différentes expositions annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans CALENDRIER 2014 des grandes expositions à Paris, ces mêmes expositions sont classées par dates.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez apporter à ces programmes.

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences, car on ne se refait pas : LA SEMAINE des expositions, musées, et galeries : que faire à Paris du....

Enfin, contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer.

Nous avons établi notre sélection, avec Paris 2014 : LES MEILLEURS CATALOGUES d’expositions de Paris.

En grande nouveauté, car Paris, sans la province, ne serait vraiment pas grand chose... et est loin de nous être suffisant, nous vous proposons dorénavant une vue panoramique des Expositions et Festivals en province ? 2014. Expositions et Festivals en PROVINCE de A à Z. Ou encore CALENDRIER 2014 des Expositions et Festivals en PROVINCE

Avec des déclinaisons présentant davantage de détails par villes. dans les villes suivantes :
Angoulême
Arles
Avignon
Bordeaux
Dijon
Grenoble
Ile-de-France
Lens
Lille
Lyon
Marseille
Metz
Montpellier
Nantes
Nice
Ornans
Rennes
Rodez
Rouen, Le Havre
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Tours

Et juste quelques expositions 2014 pour Bruxelles et Londres, Genève, Bâle...

André Balbo

sources : Visite, musée du Quai Branly

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.