.evous
> > > >

Insolite : découvrez la cité Malesherbes

Accessible par le n° 59 de la rue des Martyrs, la cité Malesherbes est une des nombreuses cités paisibles du 9e arrondissement. Outre quelques jolis hôtels particuliers, elle abrite quelques curiosités architecturales.

Son nom évoque un hôtel particulier ayant appartenu à l’avocat Chrétien Guillaume de Lamoignon de Malesherbes. Malesherbes est resté célèbre pour avoir été l’avocat de Louis XVI à son procès. Comme lui d’ailleurs, il finit malheureusement sur l’échafaud, le 22 avril 1794. Pendant la Révolution, son hôtel fut réquisitionné par la municipalité de Montmartre. Il a été détruit pour laisser place à la cité actuelle.

Au n° 11, vous découvrirez une étonnante maison polychrome, construite en 1856 par l’architecte Anatole Jal pour le peintre Pierre-Jules Jolivet. Sa façade est décorée de terres cuites émaillées représentant des tableaux célèbres. Jollivet fut un des promoteurs de cette technique de peinture émaillée sur lave ou sur terre cuite. Sa plus belle réalisation se trouve à l’église Saint-Vincent de Paul, dans le 10e arrondissement, où de grands panneaux de lave émaillée ont été récemment remontés (après avoir été déposés en 1861 car ils choquaient les Parisiens par leur modernité !).

Au n° 17, la cité forme un coude pour rejoindre la rue Victor Massé. Un hôtel particulier fut construit à cet angle (illustration) par l’architecte Jacques Amoudru en 1857. Il présente une belle rotonde avec balcon, et sur ses façades de brique rose et de pierre se détachent deux profils dans des médaillons. Une échauguette néo-gothique a également été ajoutée à son extrémité.

Enfin, rappelons qu’au n°12 la SFIO (Section Française de l’Internationale Socialiste) avait son siège. Créée en 1905, la SFIO devint en 1969 le Parti Socialiste. C’est ici qu’en 1979 la Radio Riposte (radio-pirate du parti socialiste) émettait. C’est aujourd’hui le siège de la fondation Jean Jaurès.

La cité, bien que fermée par des grilles, reste ouverte au public en semaine en empruntant le passage piéton.

Franck Beaumont

Sources : Guide du Promeneur Paris 9e, Guide du Patrimoine Paris.

cite malesherbes

Adresse

Mots-clés