☰ Menu
.evous
> > > >

Insolite : découvrez la villa Poissonnière

Blottie au fond du quartier de la Goutte d’or, la villa Poissonnière est une des ruelles les plus pittoresques du 18e arrondissement, souvent méconnue.

Son nom, de même que celui de la rue des Poissonniers, du boulevard Poissonnière, évoque le fait que depuis le Moyen-Age, le poisson était quotidiennement acheminé depuis Dieppe et empruntait ce chemin pour être vendu aux Halles.

On accède à la villa Poissonnière par le n° 42 de la rue de la Goutte d’or ou par la sortie rue Polonceau. Elle est composée d’une vingtaine de maisons à l’anglaise, mitoyennes et élevées de 3 étages. Ces maisons datent de la première moitié du XIXe siècle. Certaines ont été embellies comme celle du n°15 qui a reçu un décor floral 1900 en céramique. Au milieu de cette villa, une petite place a même été aménagée. C’est un des lieux les mieux conservés du quartier, la Goutte d’Or ayant rapidement changé de physionomie, avec des projets immobiliers souvent regrettables et manquants d’ambition.

La villa connut un habitant célèbre, le chanteur Alain Bashung, disparu en 2009, qui habitait au n° 8. Cet immense artiste était très impliqué dans la vie du quartier et très attaché à Montmartre.

La villa est fermée par des grilles mais en demandant poliment à un résident, il est possible de l’emprunter pour l’admirer.

Franck Beaumont

Source : Guide du promeneur Paris 18e

villa Poissonnière

Adresse

Mots-clés

A découvrir

Pour recevoir les actualités de .evous