eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 8e > Les incontournables du 8e arrondissement de Paris > La Pinacothèque de Paris > DERNIERS JOURS de l’exposition des tableaux de la dynastie Brueghel, à la (...)

DERNIERS JOURS de l’exposition des tableaux de la dynastie Brueghel, à la Pinacothèque

Dernière mise à jour : lundi 6 mai 2019, par Expositions

La Pinacothèque 2 présente, jusqu’au 16 mars 2014, dans sa série "Les peintres, témoins de leur temps", l’exposition "La Dynastie Brueghel" : une centaine d’œuvres venant de musées ou de collections particulières.

Témoins pouvant être truculents et pittoresques de la vie quotidienne de leurs contemporains, la famille Brueghel et ceux des autres peintres flamands qui leur furent proches au moins artistiquement (dont surtout Bosch, Patinir, et Cornelis van Cleve), dépeignent les kermesses, les fêtes campagnardes et les saisons. Leur nom et leur réputation furent longtemps, sur 4 générations, synonymes, pour les œuvres qui sortaient de leur atelier, de la garantie d’un travail de peinture consciencieux et de qualité.

Les Brueghel sont considérés, avec Bosch, van Eyck, Rubens et Jordaens, comme faisant partie des plus hautes figures de la peinture flamande.

Pieter Brueghel le Jeune Les Flatteurs c. 1592 Huile sur tondo de bois ⌀ 18,5cm Collection privée, Maastricht

Pieter Brueghel l’Ancien, dit aussi le Rustique, le Drôle et le Vieux, premier de la lignée, serait né entre 1520 et 1525. Il mourut en 1569. Il fit le traditionnel voyage en Italie et s’établit à son retour à Anvers. Il y épousa... la fille de Pieter Coeck d’Alost, le peintre le plus reconnu de son époque, ce qui ne dut pas lui nuire.

Bien que faisant plutôt partie de la classe des lettrés et des intellectuels (éditeurs, artistes, érudits), il se laissait volontiers et fréquemment inviter à des noces et des foires paysannes, observant à ces occasions attentivement les comportements et mœurs des convives afin de les mieux croquer. Et sur ses tableaux, on y mange, boit, aime, pisse, dort et embrasse.

Pieter Brueghel le Jeune. Danse de mariage en extérieur, c. 1610. (Détail) Huile sur bois, collection privée, EU.

L’un de ses fils, Pieter Brueghel le Jeune (1564-1636), surnommé d’Enfer pour son goût à représenter sur ses toiles les incendies, fut longtemps dans la droite ligne de la peinture de son père, dont il réalisait dans son atelier de nombreuses copies pour des collectionneurs. Ses scènes se situent fréquemment dans des décors champêtres.

Jan Brueghel le Jeune, Village et paysans près d’une rivière... Détail, c. 1635-1640. Encre brune sur papier brun clair. Collection Comte du Parc Locmaria, Bruxelles.

Dans cette exposition, mon plaisir et ma surprise sont davantage venus de la finesse et de la qualité des dessins que de celles des tableaux, sensible à cette économie de traits qui rend, par la justesse de l’observation, le personnage, même aperçu de loin, si humain dans son action, et vrai.

La dynastie des Brueghel (car il y en eut quelques autres...) traduit aussi, en plus des scènes campagnardes, les goûts de leurs époques respectives pour les scènes mythologiques ou religieuses, voire bibliques, ainsi que pour les représentations de la faune sauvage ou domestique, et de la flore, des légumes et des fruits. Ces représentations peuvent même nous paraître parfois de visée encyclopédique tant elles multiplient les genres et les espèces, en privilégiant même celles qui proviennent de régions tropicales : perroquets, singes, dromadaires, éléphants, fleurs et fruits exotiques. Anvers est alors le centre du monde, et du commerce maritime. Tout y arrive.

Les tableaux qui sont exposés dans le cadre de "la Dynastie Brueghel" illustrent le développement prospère d’Anvers et des Flandres à ces époques, bien que déjà sur le déclin, comme un certain art simple du bien vivre, du bien boire et de bien manger. Ensemble.

Et la vision des peintres de cette lignée, haute en couleur, souvent idéalisée et toujours amusée, voire chaleureusement ironique, reflète une foi en l’homme et en Dieu propre à l’esprit des XVIe et XVIIe siècles.

La Dynastie Brueghel, du 11 octobre 2013 au 16 mars 2014, à la Pinacothèque 2, 8, rue Vignon 75009 Paris, rez-de-chaussée, 01 44 56 88 80. Métro Madeleine (8, 12 et 14), bus 42, 52, 24, 84 et 94. Tlj de 10h30 à 18h30. Nocturnes mercredi et vendredi jusqu’à 21h. Entrée à partir de 10h15 pour les billets Internet. Billet « 3 expos quand je veux », pour la découverte des 3 expositions du 11 octobre 2013 au 16 mars 2014. 23 ou 18€ ; billet découverte 3 expos en 1 journée (vendu jusqu’à 14h30, les mercredi et vendredi jusqu’à 16h30) 18 ou 15€.

***

Vous retrouverez dans l’article 2014 à Paris : LES GRANDES EXPOSITIONS de A à Z les différentes expositions annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans CALENDRIER 2014 des grandes expositions à Paris, ces mêmes expositions sont classées par dates.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez apporter à ces programmes.

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences, car on ne se refait pas : LA SEMAINE des expositions, musées, et galeries : que faire à Paris du....

Enfin, contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer.

Nous avons établi notre sélection, avec Paris 2014 : LES MEILLEURS CATALOGUES d’expositions de Paris.

En grande nouveauté, car Paris, sans la province, ne serait vraiment pas grand chose... et est loin de nous être suffisant, nous vous proposons dorénavant une vue panoramique des Expositions et Festivals en province ? 2014. Expositions et Festivals en PROVINCE de A à Z. Ou encore CALENDRIER 2014 des Expositions et Festivals en PROVINCE

Avec des déclinaisons présentant davantage de détails par villes. dans les villes suivantes :
Angoulême
Arles
Avignon
Bordeaux
Dijon
Grenoble
Ile-de-France
Lens
Lille
Lyon
Marseille
Metz
Montpellier
Nantes
Nice
Ornans
Rennes
Rodez
Rouen, Le Havre
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Tours

Et juste quelques expositions 2014 pour Bruxelles et Londres, Genève, Bâle...

André Balbo

sources : Visite, Pinacothèque, Wikipédia

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.