eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Montpellier Shopping Visiter la France Strasbourg Bruxelles Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 9e > Guide Paris 9e > Apprendre et se divertir, Paris 9e > Clubs, Discothèques, Paris 9e > Le Dandy, nouveau bar-club à Pigalle

Le Dandy, nouveau bar-club à Pigalle

Dernière mise à jour : mardi 20 novembre 2012, par Franck Beaumont

Situé juste en face du café le Mansart, le Dandy est le tout dernier né des bars-clubs de Pigalle.

Lové dans une ancienne maison close, Le Dandy a l’allure d’un lupanard chic sur deux étages, aménagé comme un appartement : bar spacieux, chambre avec piano et lit, salon privé tenant lieu de fumoir.

Les soirées électro "Delirium Trémens" y ont fait leur pendaison de crémaillère le 27 octobre dernier et auront lieu tous les samedis. Des "papas" de la scène techno - SAN PROPER, MARC SCHNEIDER & MASTER SEB - y ont été tout dernièrement invités.

Un nouveau club à découvrir pour les amateurs d’électro.

Adresse

26 rue Pierre Fontaine

Horaires

ouvert de 22h à 6h, uniquement les vendredis et samedis.

Messages

  • Gestion déplorable, à éviter à tout prix !

    Je souhaite porter à votre connaissance la gestion déplorable de la boite de nuit du Dandy.
    Dans la nuit du 26 au 27 octobre 2013, je me suis fait agresser dans le club le Dandy. Puis sortir de l’établissement deux heures plus tard alors que mon agresseur est resté au sein de l’établissement. Je n’ai à aucun moment présenté de signe de violence / menace orale ou physique ni pour le staff, ni pour les clients de l’établissement.

    Si j’avais été une menace pour le staff ou les clients de l’établissement pourquoi attendre deux heures pour me faire sortir.

    Les faits se sont déroulés de la manière suivante :
    -  Alors que j’étais en train de danser à l’étage, un jeune homme (qui se trouvait à ma gauche assis avec une jeune fille) m’agrippe violemment le bras et me menace pour que j’arrête de de danser à côté d’eux. Le jeune homme n’avait pas essayé de montrer son mécontentement avant.
    -  Terrifiée par la violence de son acte et de ses paroles je cherche à lâcher prise sans y parvenir, sa compagne se met aussi à me menacer oralement.
    -  N’arrivant pas à me défaire du jeune homme, n’ayant pas assez de force, j’attrape les cheveux de la jeune fille, ce qui est suffisamment efficace pour que le jeune homme me lâche le bras.
    -  Mes amis nombreux à être présents s’interposent et nous séparent très rapidement.
    -  Pour calmer le couple mes amis leur demandent de quitter la salle à l’étage où nous nous trouvions.
    -  En sortant de la salle le jeune qui m’avait agressée se rapproche de moi et me menace par 3 fois de coups de boule auxquels je ne réponds pas ni oralement ni physiquement. Pouvez-vous imaginer la violence de son acte ?
    -  Deux heures plus tard, un membre du staff est venu me chercher pour me faire sortir. Cet incident est arrivé alors que je dansais toujours sans présenter aucune menace ni pour le staff, ni pour les clients, que j’ai par ailleurs été très polie comme à mon habitude avec le staff et que j’ai recroisé le couple sans jamais chercher à les provoquer ni oralement ni physiquement.
    Non seulement j’ai été victime d’une agression pour laquelle je vais aller porter plainte au commissariat, j’ai eu peur, mais en plus on m’humilie en me sortant de l’établissement sans raison valable. J’ai par deux fois essayer de parler avec le gérant de l’établissement qui bien que présent ne m’a pas laissée une seule fois m’exprimer.
    La gestion de votre établissement est déplorable.

  • ici on vous refuse l’entrée parce que vous osez porter une paire de basket... ils se prennent pour qui au juste ? Lieu à éviter absolument !

    • Je souscrit entièrement à ce refus, messieurs les basketteurs au regard du nom du bar-club, vous devriez vous en doutez quand même. Ce genre d’endroit sont très rare pour nous autres éternels élégants, tellement la banalité vestimentaire a envahi tous les coins chics. Laissez nous le peu de bar qui nous reste, vous les basketteurs vous n’êtes pas en reste. La devise de ce bar devait être : No basket, no jean’s, élégance only. comme dans certains clubs très strict à Londres. De l’autre côté de la manche, le mot Dandy accolé a un Bar, prend toute sa dimension dans tous les sens du terme. Kiss