eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Le Marais > Les incontournables dans le Marais, Paris 3e et 4e > Le Carreau du Temple, Paris 3e > Carreau du Temple 5 ans déjà !

Carreau du Temple 5 ans déjà !

Dernière mise à jour : vendredi 14 juin 2019, par Denis

Anniversaire du Carreau ! et agenda de juin 2019. Quoi faire, où sortir dans le Marais, que voir au Carreau du Temple dans le 3e arrondissement à Paris ? L’essentiel de la programmation culturelle et ensoleillée sous les verrières lumineuses du Carreau et les jours les plus longs de l’année, découvrez ce dernier agenda créatif, inventif et festif. Le Carreau du Temple fête ses 5 ans ! Samedi 15 juin.

Les essentiels du programme de juin

Soirées des chorégraphes, jeudi 6 juin à 20h

Présentation des artistes de l’incubateur, avec un extrait de chaque création. "Leurs points d’appuis chorégraphiques sont d’une diversité impressionnante, à l’image de la diversité de nos sensibilités : l’état cru, l’archaïque, le choc des cultures ancestrales et contemporaines, le lien étroit musique-danse, l’absurde, l’image sociale, la fêlure des corps, la vidéo, l’épure en toutes choses… " Christine Bastin, directrice artistique de La Fabrique de la Danse.
IDes artistes qui viennent de différents horizons : danse contemporaine, la marionnette, le hip-hop, le théâtre, la pole dance, les arts plastiques, le Butoh, la France, les boîtes de nuit…

Les artistes de l’incubateur : Thomas Ballèvre (Compagnie Notre-Dame des Vertus), Louis Barreau (Compagnie danse Louis Barreau), Tudi Deligne (Compagnie Infradanse), Simon Feltz (Compagnie Simon Feltz), Maxime Joret (Compagnie Vivants Piliers), Fu Le (Compagnie Tetrapode), David Llari (Le ballet de la danse physique contemporaine), Kadek Puspasari (Compagnie Pantcha Indra), Joséphine Tilloy (Compagnie Vibrisses).

A mon Seul Désir, Gaëlle Bourges, jeudi 13 et vendredi 14 juin à 19h30

La Dame à la licorne, célèbre tapisserie, en six panneaux, accrochée au Musée de Cluny, dépeint une jeune femme accompagnée de près par une licorne, dans un jardin foisonnant de fleurs et d’animaux. Allégorie des cinq sens, et d’un sixième, bien mystérieux... Tout est possible dans les entrelacs d’interprétations. Il y a indéniablement une clé de voûte dans cet étrange dernier tableau. Certains la cherchent en allant le voir et le revoir.
Sous les masques figurant ces animaux, quatre danseuses tissent et détissent, délient, écartent, et recomposent la fresque, traquant cette clé à pas de danse, cette « image dans le tapis ».

Virginité et désir, floraison ou défloration... S’en référant à ce chef d’œuvre du Moyen Âge "La Dame à la licorne", Gaëlle Bourges parvient, à l’appui d’une scénographie minimale, à retranscrire en danse l’ambivalence des représentations médiévales, aujourd’hui toujours éloquentes et délectables.

Le Carreau du Temple fête ses 5 ans ! Samedi 15 juin

Amateurs de sport, publics de spectacles, cinéphiles, visiteurs d’événements culturels et artistiques, ou curieux de gastronomie, toutes générations confondues, le 15 juin, la Halle ouvre ses portes pour souffler les cinq bougies !
Petits et grands, vous êtes tous conviés pour ce samedi festif, sportif, gourmand et dansant.
Au programme : des cours de yoga et de danse, un brunch grand format avec le Refugee Food Festival avec les chefs invités Mohammad Elkhaldy et Pierre Sang Boyer, des ateliers culinaires et de mise en beauté, un summertime’s bal participatif avec le chorégraphe Christian Ubl, et un bingo géant !
https://www.carreaudutemple.eu/le-carreau-fete-ses-5-ans

La Biennale PACT(e), du jeudi 27 au dimanche 30 juin

Première biennale consacrée aux résidences d’artistes en entreprises. Elle rend compte des approches multimodales de l’accompagnement d’artistes, tout en favorisant d’autres regards sur le monde du travail.
La Halle du Carreau du Temple sera envisagée comme une agora fourmillante où se mêleront exposition, tables rondes, concert, performances, vidéos, mais aussi un espace de vente de sérigraphies.
Associés au Carreau du Temple, le Comité Richelieu et Frieh décerneront un nouveau prix d’art contemporain qui récompensera l’un des artistes du programme PACT(e).

Artistes invités : Igor Antic, Florent Audoye, Taysir Batniji, Neil Beloufa, Thibaud Croisy, Nicolas Daubanes, Ymane Fakhir, Nicolas Fenouillat et Christophe Fiat, Sara Favriau, Romain Gandolphe, Mona Hatoum, Katia Kameli, Djamel Kokene-Dorléans, Delphine Mogarra et Charlotte Morabin, Julien Monnerie, Alexandre Perigot, Emmanuel Régent, Marie Reinert, Hortense Soichet

Le Carreau, c’est où, c’est qui, c’est quoi ?

Inox, bois de châtaignier gris, acier laqué gris bleu, volumes intérieurs gris et or, le travail des matériaux et des couleurs du Carreau du Temple se remarque à travers les nuances de son architecture baignée par la lumière du ciel de Paris.
C’est la révélation d’une réhabilitation épurée, minimale et multifonctions, révélant une architecture simple restituant un des rares témoins de la grande tradition des architectures métalliques parisiennes du 19ème siècle.
Un lieu composé aujourd’hui (après référendum local), d’espaces polyvalents, le Carreau du Temple se veut un lieu ouvert sur son quartier, et sur le monde.
C’est un espace aux configurations multiples, transformable automatiquement (modulable, grâce aux structures et paravents repliables).

Son organisation fonctionnelle est clairement identifiée : au rez-de-chaussée, les halles et l’Auditorium, à l’entresol, les dispositifs techniques, au sous-sol, les équipements sportifs et studios de musique. Le Carreau à découvrir.

- Pratique :
Accès :
Métros : Station Temple, ligne 3
Station République, lignes : 3, 5, 8, 9, et 11
Bus : 75, 20 Arrêt Square du Temple
Mairie du 3ème - Carreau du Temple
Vélib : Station Perrée
Autolib : Station Perrée
https://www.carreaudutemple.eu/

Accueil - Billetterie
Du lundi au vendredi de 10h à 21h
Samedi de 10h à 19h
2 rue Perrée 75003 Paris
Par téléphone e 10h à 18h. T.01 83 81 93 30
billetterie@carreaudutemple.org

A LIRE AUSSI

Le nouveau Carreau du Temple, les travaux, le chantier, le projet.
Petite histoire du Carreau du Temple depuis le Moyen Âge
Prochaines sorties dans le Marais à Paris, votre agenda du mois
Beaubourg, les Halles, visite de Paris Centre
Le Louvre, Palais Royal, le guide du centre de Paris
Iles Saint-Louis, la Cité, Lutèce, visiter le coeur de Paris
Super balade à Montmartre, les lieux célèbres
Saint-Germain-des-Prés à Paris : Visite guidée, circuit
Promenade, les 25 lieux à visiter dans le Marais à Paris
Guide touristique des Champs-Elysées
Quartier Latin à Paris, les beaux lieux à visiter
Balade des Buttes-Chaumont à Belleville, belles vues de Paris
Guide du Bassin de la Villette à la Cité des science
Canal Saint Martin au Canal de l’Ourcq
Paris, la Seine, bateaux mouches, monuments, croisières et balades
Les meilleurs restaurants japonais de Paris
Les Ponts de Paris
Meilleurs restaurants ouverts de nuit à Paris
Les meilleures pâtisseries à Paris
Top 15 meilleurs restaurants italiens à Paris

En images

Adresse

4 rue Eugène Spuller 75003 Paris

Horaires

Accueil - billetterie du lundi au vendredi de 10h à 22h et le samedi de 9h à 22h.


Messages

  • Bonjour,
    Voici les horaires du Carreau du Temple :
    Accueil / Billetterie
    2 rue Perrée 75003 Paris, du lundi au vendredi de 10h à 22h et le samedi de 9h à 22h.
    Vous pouvez nous contacter également par téléphone de 10h à 18h au 01 83 81 93 30
    billetterie@carreaudutemple.org

    Et concernant le Bar/Restaurant Le Jules, celui-ci est fermé pour le moment. Nous accueillons sur certains événements des bars éphémères comme par exemple lors de notre prochain rendez-vous musical Carré-Concert du Faubourg le vendredi 11 mars. Plus d’infos ici

    Bonne journée,

  • nous sommes le carreau....
    Les Anglophones sont majoritaires ?
    pourquoi pas en Italien ?

  • Je suis allé visiter ce superbe bâtiment lors des portes ouvertes il y a quelques semaines. Plus par nostalgie qu’autre chose, car petit garçon, ma mère m’y emmenait pour m’habiller auprès des marchands de vêtements qui s’y trouvaient encore à cette époque. Je vous parle d’un temps que les moins de 50 ans ne peuvent pas connaître..... Maintenant c’est devenu un temple de la culture ouvert à ceux qui ont les moyens de se la payer, moi je ne peux pas. Pourtant je donne ma part dans mes impôts. La culture, tout le monde la paye, mais ce sont toujours les mêmes qui en profitent.
    Merci à evous.fr d’avoir eu « la décence » ne pas avoir mis les tarifs des spectacles. Sinon, je le répète, c’est un superbe bâtiment. Félicitation à l’architecte.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.