.evous
> > >

Objets trouvés : Hauts-de-Seine, Seine St. Denis et Yvelines

Le Service des objets trouvés, installé depuis 1939 au 36, rue des Morillons, à Paris dans le XVe, a en fait plus de 2 siècles d’existence, puisque ce fut le 13 octobre 1893 que le préfet de police Louis Lépine demanda aux commissaires de police de faire porter dans ses locaux les objets trouvés déposés dans leurs bureaux. Et cela quelle que soit la provenance ou le lieu de dépôt, afin de les centraliser, et de regrouper les opérations de restitution aux perdants.

Ainsi en avions-nous fini de cette époque où tous les objets trouvés devenaient automatiquement propriété du prince ou du seigneur.

Le Service des objets trouvés rassemble les quelque 140 000 à 180 000 objets perdus, et retrouvés chaque année, à Paris, et dans les 3 départements limitrophes : les 92, 93, et 94, que ces objets proviennent de la RATP, des commissariats, de La Poste, des grands magasins, des musées, des foires et expositions, des taxis, des aéroports, de la Tour Eiffel, et de tout autre lieu recevant du public, et dieu sait que les objets sont parfois capables d’une grande imagination !

36 agents répertorient avec méthode, classent et restituent dès qu’ils le peuvent, ce qui aura échoué dans leurs murs.

Dans cet inventaire systématiquement plus complet et plus original que celui de Prévert, on trouvera absolument tout : des papiers d’identité au fauteuil roulant, des sacs, valises et parapluies, portes monnaie et smart phones, viendront s’échouer aussi ici tous les articles imaginables en provenance de tous les recoins et de tous les magasins de la planète.

Ces objets devront s’efforcer de tenir ensemble dans les rayonnages couvrant les 530m2 du service. Parmi vos interlocuteurs lorsque vous vous y présenterez, parmi les 300 visiteurs quotidiens, sachez que vous pourrez converser au guichet en 8 langues : anglais, espagnol, italien, allemand, russe, roumain, chinois et portugais.

Bien que le Service privilégie la restitution des objets à leur conservation, un véritable petit musée de l’absurde s’y est fatalement constitué au fil du temps rassemblant, en plus du tout venant, une cornemuse, un coucou suisse, un coffret contenant des morceaux des tours jumelles de New York, un accordéon, une batte de cricket, une collection de sabres japonais, deux ou trois vierges, des papillons exotiques, des crânes humains, des robes de mariées, et quelques urnes funéraires.

Service des objets trouvés, 36 rue des Morillons 75732Paris Cedex 15, Métro Convention, du lundi au jeudi de 8h30 à 17h, le vendredi de 8h30 à 16h30, 0821 00 25 25 (0,12€ la minute) servicedesobjetstrouves@interieur.gouv.fr

André Balbo

sources : Service des objets trouvés, Préfecture, Liaisons

Mots-clés