evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Paris > Sortir à Paris > Expositions à Paris > Paris plus attentif aux cultures arabes en 2012 ?

Paris plus attentif aux cultures arabes en 2012 ?

mardi 14 novembre 2017, par André Balbo

L’IMA (l’Institut du Monde arabe) paraît dorénavant décidé à s’ouvrir davantage aux artistes contemporains du monde arabe. Dès le 17 janvier (et jusqu’au 1er avril 2012), une exposition a célébré le premier anniversaire de la révolution tunisienne : « Dégagements... la Tunisie un an après ».

Dès ses premières étincelles, les artistes tunisiens ont accompagné la "Révolution du Jasmin". Ils se sont interrogés et exprimés sur les grandes questions qu’elle faisait surgir : la liberté d’expression, la laïcité, le respect des religions, le droit des femmes, la mise en marche du processus démocratique, le choix de société, et bien d’autres… L’exposition « Dégagements… » a rendu compte du cheminement des idées et des échanges d’une vingtaine d’artistes essentiellement tunisiens, mais aussi étrangers sensibilisés à ces événements, et les ayant vécus. Implications, interrogations, interprétations sont restituées, presque « à chaud », sous différentes formes artistiques : photographies, peinture, sculpture, vidéo, mais aussi caricature et tag.

La réouverture en février 2012 du musée de l’Institut du Monde arabe, pour son 25e anniversaire, a étrenné sur 4 étages ses nouvelles salles, profondément remodelées par deux années de travaux. La « civilisation arabo-musulmane » y a été mise en majesté par près de 600 pièces, qui en ont révélé l’immense richesse en en montrant les dimensions tant artistiques, culturelles et religieuses que sociales.

L’IMA prépare aussi l’exposition Vingt-cinq ans de créativité arabe, qui se tiendra du 16 octobre 2012 au 3 février 2013. 25 ans d’art contemporain. 1 rue des Fossés-Saint-Bernard 75005 Paris 01 40 51 38 38. www.imarabe.org

Au Louvre, inauguration très attendue le 26 septembre 2012, dans la Cour Visconti, d’un 8e département, entièrement dédié aux « arts de l’Islam ». Par un accès « tapis volant », une collection exceptionnelle de 2 000 pièces, jusqu’à présent mêlées en grande partie aux Antiquités orientales du musée, seront bientôt enfin valorisées à leur juste mesure. Toutes les précisions et nouveautés vous seront bientôt communiquées sur ce site.

Selon l’hebdomadaire L’Express, le Centre Pompidou aurait lancé avec Catherine Grenier, directrice adjointe chargée de la mondialisation, une recherche visant à approfondir ses connaissances en matière d’art arabe, moderne et contemporain, qui viserait à rafraîchir les perspectives : « L’histoire de l’art moderne a été écrite sous le prisme de l’Occident, constate-t-elle. La recherche entreprise contribuera à sa relecture. »

Et puis l’Institut des cultures d’islam (ICI), 55 rue Polonceau et 56 rue Stephenson dans le XVIIIe, lancé il y a 6 ans à l’initiative de la Ville de Paris (20M€) et qui devrait bientôt voir le jour sous sa forme définitive, propose déjà à la Goutte-d’Or une programmation de plus en plus ambitieuse : spectacles, expositions, cours de langues, ateliers… http://www.paris.fr/ici/institut-des-cultures-d-islam/p8711

André Balbo

sources : L’Express, Ville de Paris, IMA

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.