evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Paris > Transports à Paris > Passe Navigo > Le Passe Navigo à tarif unique : Quand et à quel prix ?

Le Passe Navigo à tarif unique : Quand et à quel prix ?

jeudi 29 juin 2017, par Benoît, Jean

Le Passe Navigo à tarif unique est désormais effectif. Plus rien n’empêchait sa mise en œuvre pour 2015. Un accord a été entériné par l’Assemblée. Le ticket mensuel coute 73 euros... et bientôt beaucoup plus ?

Le Passe Navigo à tarif unique, c’est fait ! Manuel Valls et les députés ont approuvé le 26 novembre 2014 l’accord conclu entre le conseil régional et la chambre de commerce et d’industrie de Paris Ile-de-France. Ce dernier consiste à augmenter de 0,13% les cotisations versées par les entreprises franciliennes, permettant ainsi de couvrir les 300 à 500 millions d’euros nécessaires à la mise en place du fameux titre de transport à prix unique. Ce dernier coute alors 70 euros, soit le même montant que le passe Navigo pour les zones 1-2 qui passe de 67,10 à 70€ au 1er janvier 2015.
La tarification a été élargie à la carte Imagine R. Les plus démunis quant à eux bénéficient d’une tarification sociale du passe Navigo unique à 17€ par mois.

Les usagers des zones 1 et 2 n’ont donc pas vu la différence financièrement. En revanche, ils peuvent voyager sur les 5 zones librement, sans payer davantage.
A l’inverse, les usagers habitant en zone 5 ne gagnent pas en mobilité mais font une économie substantielle puisque leur titre de transport mensuel est passée de 113,20 à 70€ (soit 520 euros gagnés chaque année).

En 2016, une augmentation du passe à 85€ est évoquée par la présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse. Finalement, l’abonnement mensuel grimpe à 73€ au 1er août 2016, puis à 75,20€ le 1er août 2017.

A LIRE AUSSI :
- Dézonage du Navigo le week-end... et lors des vacances scolaires !
- Transports à Paris et en Ile-de-France : Les tarifs au 1er janvier
- Quel est le prix d’un ticket de métro à Paris ?
- Rechargement du Passe Navigo sur Internet
- Navigo : Le complément de parcours effectif depuis le 1er janvier 2013
- Passe Navigo Découverte : mode d’emploi


2012

Il y a un peu moins d’un an, le président de la région Ile-de-France Jean-Paul Huchon levait le voile sur une réforme de la tarification en région parisiennne... qui devait permettre de lancer le tarif unique du passe Navigo le 1er janvier 2013 (lire l’article d’archives ci-dessous). En clair : la fin des zones de 1 à 5 puisque le passe vous permettrait de voyager partout en Ile-de-France. Mais le Nouvel An 2013, c’est quasiment dans un mois... et le passe Navigo à tarif unique ne fait plus partie des bonnes résolutions de la région.

Pour faire simple : la mesure coûte cher (400 millions d’euros) et la région Ile-de-France ne veut pas faire payer la réforme aux usagers alors qu’une hausse des tarifs de 10% à 15% serait nécessaire lit-on sur le site de France 3. Conséquence : le budget n’est pas bouclé. Les élus d’EELV (Europe écologie-Les Verts), porteurs du projet, comptent sur des amendements déposés dans le cadre de la loi des finances 2013 ainsi que sur une nouvelle loi sur la décentralisation pour trouver les financements nécessaires. La loi des finances pour 2013 doit être votée dans les prochains jours mais... la loi sur la décentralisation seulement à l’approche du printemps 2013.

Quand le tarif unique pourrait-il entrer en vigueur ? Tout dépend du vote ou non des projets de loi au Parlement. Comme l’indique Pierre Serne, vice-président EELV du Conseil régional, pour le passe unique, ce n’est "techniquement" pas possible pour le 1er janvier mais "ça reste potentiellement jouable en 2013". Les élus EELV font pression pour accélérer le processus : "Maintenant que la gauche a tous les pouvoirs, les habitants ne comprendraient pas que cette promesse ne soit pas tenue", lance Mounir Satouri, président du groupe des élus EELV du Conseil régional dans un communiqué publié mercredi 21 novembre. Les élus EELV seront-ils entendus ? Suspens...

TARIF UNIQUE LE WEEK-END. En attendant le "passe unique"... vous pouvez toujours profiter du dézonage du passe Navigo le week-end ! Depuis septembre dernier, n’importe quel passe vous permet de voyager aux quatre coins de l’Ile-de-France chaque samedi et dimanche. Toutes les infos par ici.


Flash-back : quand le tarif unique du Navigo était sur les rails pour le 1er janvier 2013...

(Article du 6 décembre 2011) Jean-Paul Huchon, le président (PS) du Conseil régional d’Ile-de-France a dévoilé le 5 décembre les principes de la réforme de la tarification des transports publics de la région qui devrait lui permettre de mettre en place l’abonnement passe Navigo à tarif unique.

On se souvient qu’il s’agit là d’une promesse électorale que le groupe EELV avait obtenue de lui entre les 2 tours des élections régionales.

Concrètement, on assisterait à partir du 1er janvier 2013 à la mise en place d’un passe Navigo à un tarif unique proche de celui appliqué actuellement aux zones 1 et 2, soit de 62 à 65€ / mois… si le Stif parvenait à obtenir des ressources supplémentaires pour le financer.

La loi devrait tout d’abord être modifiée pour que le versement « transports » acquitté par les entreprises (finançant aujourd’hui 45% des transports d’IdF) puisse être relevé. L’UMP chiffre ce surcoût à 550M€, le groupe EELV à 250…

Dans une première étape, dès le 1er juillet 2012, d’une part les Parisiens auront la possibilité de voyager dans toute l’Ile-de-France avec leur passe zones 1 et 2 les week-ends et les jours fériés. Il en coûtera 29M€ à la collectivité.

D’autre part, un voyageur pourra n’acheter que le billet complémentaire pour dépasser la limite de zone de son passe Navigo, alors qu’il doit payer aujourd’hui la totalité de son trajet, donc 2 fois le trajet déjà compris par son passe Navigo (coût 14M€).

En avançant sur cette voie de l’abonnement à prix unique auquel il était initialement opposé, Jean-Paul Huchon obtient le déblocage du lancement de la profonde réforme de la tarification qu’imposent la multiplication des tramways en banlieue et le futur métro de rocade du Grand Paris.

Une sorte de tarification à l’unité de transport, un porte-monnaie électronique auquel le voyageur aura recours selon la distance qu’il aura parcourue. N’est-ce pas là l’annonce de la mort prochaine du ticket ? Et n’est-ce pas aussi une manière d’annuler à brève échéance le principe même du tarif unique ?

Si les 5 zones actuellement en vigueur venaient à disparaître et que l’abonnement mensuel à tarif unique devenait pour tous les Franciliens, Parisiens compris bien entendu, de 62 à 65€, y verriez-vous un avantage personnel ? L’application d’une justice sociale ? Cela changerait-il quelque chose dans l’usage que vous faites des transports en commun ?

André Balbo ( sources : Les Échos, BFMTV )

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.