Paris eVous
Accueil Concerts Expositions Salons Enfants Sports Visiter Paris Fooding Shopping Loisirs Sortir à Paris

Accueil > Paris > Se déplacer à Paris > Piétons à Paris > Potelet, inutile de croire que tu nous plais

Potelet, inutile de croire que tu nous plais

Dernière mise à jour : jeudi 11 février 2010, par Adele

Potelets ? Ce sont ces fameux poteaux qui empêchent les poussettes de circuler sur les trottoirs. Vous ne voyez toujours pas. Ces maudits piliers que l’on se prend dans les c... à chaque fois que l’on est pressé ! Plus besoin de faire un dessin !

À la base, ces piliers sont destinés à éviter le stationnement sur les trottoirs et à sécuriser le cheminement des piétons.
En réalité, ils nous empêchent de marcher, de se croiser, de circuler en fauteuil roulant, ..., et lorsqu’on est pressé, on se jette dans la rue pour doubler.

La forme idéale pour ...
La forme du potelet (et de ses déclinaisons) a été normée en 1807 afin de permettre aux forces de l’ordre de faire prisonnier un contrevenant sur la voie publique, en le menottant à ce poteau (la boule empêchant de se défaire du poteau), sur ordre de Napoléon Bonaparte. Le ratio entre le diamètre de la boule et le disque en dessous a été modifié depuis, pour s’adapter aux nouvelles menottes !

Il y aurait 335 000 potelets dans la capitale.
Rien qu’entre 2001 et 2008, ce n’est pas moins de 270 000 potelets qui ont été installés.
La Ville a investit une fortune pour planter cette armée de piquet en acier. La mise en place des nouveaux potelets a coûté 15 M€ à la mairie de Paris depuis 2001. Les pylônes coûtent entre 24 € et 38 € pièce (selon les modèles) et il faut ajouter 30 € en moyenne pour la pose.

L’installation de potelets dans les rues de Paris s’est développée depuis le début des années 1990, et elle s’est accélérée depuis l’élection de Bertrand Delanoë, pour accompagner "la mise en place des modes de circulation doux" !

"Ces poteaux qui nous empoisonnent l’existence !" en image : ici