.evous
> > >

Roissy, l’aéroport que l’on déteste le plus au monde !

L’information n’a pas dû vous échapper. Radio, presse, télés ont claqué la nouvelle, sollicité des témoignages, dont il ressortait en général que "ben voui, mais bon, la situation évoluerait dans le bon sens, peut-être pas suffisamment vite, mais c’est pas nouveau, et on va y veiller !"

Mais d’où était venue l’attaque ? Du site de la chaîne d’informations américaine consacrée aux voyages CNNGo.com. Sondage international, donc, dont il ressort que l’aéroport de Roissy serait celui de la planète toute entière que les voyageurs détesteraient le plus au monde !

Commentaire du Magazine du Monde : " Ce n’est, hélas, pas vraiment une révélation, car la cote de CDG n’a jamais été au zénith, malgré les efforts de Aéroport de Paris".

Parmi les pires aéroports du monde, Roissy se distingue donc, grillant dans la détestation à ceux de Los Angeles et de Heathrow, près de Londres.

Ceux de Nairobi, au Kenya, ou celui de Toncontin au Honduras, sont mieux classés que celui de Paris.

C’est une véritable gifle, une humiliation pour la France, championne du monde des pays visités, et leader du tourisme, et pour sa capitale.

Les critiques des voyageurs ne sont pas restées cantonnées à des critiques générales. Ainsi parmi les griefs, le cauchemar de la signalétique arrive en tête. "Manque général de signalisation, d’information aux portes d’embarquement (...), organisation circulaire déroutante, rendue pire par des labyrinthes de tunnels." Très Années 70, un plaisir d’architecte, et une conception à la Jacques Tati ?

Mais le détail qui tue, c’est que les touristes, après avoir longtemps agoni les garçons de café et les chauffeurs de taxis, s’en prennent maintenant au personnel au sol de l’aéroport, qu’ils jugent "méprisants". Mais pourquoi sommes-nous donc si grognons ?

Enfin, notre susceptibilité dusse-t-elle en prendre un coup fatal, sur ce point essentiel de notre fierté nationale, les bars et restaurants sur place sont "indignes de Paris, et les toilettes sont "crasseuses et sans cuvette".

Rien à ajouter ?

Si, bien sûr. Et dans ce désastre plébiscité, le Terminal 3 de Roissy mérite, et de loin, le pompon. A votre avis, un distributeur automatique bancaire y serait utile ?

On pourrait aussi s’alourdir un peu sur le cas des aéroports low cost, ceux où l’on a tout loisir de constater que le voyage ne fait pas que former la jeunesse... Ne généralisons pas, mais citons Beauvais en région parisienne !

André Balbo

sources : CNNGo.com, Le Monde

Mots-clés