.evous
> > >

Un tiers de Paris limité à 30km/h : votez !

La mairie de Paris a annoncé ce lundi 3 juin 2013, par la voix de l’adjoint chargé des transports et de l’espace public Julien Bargeton, que les "zones 30" doivent être étendues. A la rentrée, 560 km de voies seront limitées à 30 km/h, soit 37% de l’ensemble des voies parisiennes ! Dès le mois de juin, cette limitation sera effective sur plusieurs grands axes et elle s’étendra à tous les abords d’établissements scolaires en septembre 2013. S’ajoutent ainsi aux actuelles "zones 30" des voies très empruntées comme les avenues de Clichy et de St-Ouen ou la rue Guy Môquet (17e). Par ailleurs, de nouvelles "zones de rencontre", où la vitesse est limitée à 20 km/h et où les piétons sont prioritaires, vont être crées.

Faut-il limiter la vitesse à 30 km/h dans Paris ?

VOS QUESTIONS-VOTRE AVIS. Vous avez une question sur le sujet ? Posez-la en commentaire. Si nous recevons suffisamment de questions pertinentes, nous nous ferons votre porte-parole auprès de la mairie de Paris. N’hésitez pas non plus à exprimer votre avis dans ces mêmes commentaires.

LA CARTE

Retrouvez ci-dessous la carte des futures "zones 30" de la capitale. Le rose clair symbolise les zones déjà limitées à 30 km/h, le rose foncé les nouvelles zones. Le bleu ? Les "zones de rencontre" qui seront limitées à 20 km/h. En jaune ? L’aire piétonne déjà existante.

RÉACTIONS

Julien Bargeton, adjoint au maire chargé des déplacements, des transports et de l’espace public (sur le site de la Ville de Paris). "Conformément aux engagements de Bertrand Delanoë et de l’équipe municipale, il s’agit de proposer aux parisiens et aux habitants de la métropole un meilleur aménagement de l’espace public favorisant un "vivre ensemble" respectueux de la place de chacun dans la ville. En limitant à 30 km/h la vitesse de circulation dans ces espaces, la Ville de Paris entend poursuivre les actions déjà engagées à la fois en matière de lutte contre la pollution et d’amélioration de la sécurité routière annoncées lors du Conseil de novembre 2012." Afin de motiver sa réforme, la mairie met en avant une donnée du Ceesar (Centre européen d’études de sécurité et d’analyse des risques) : une diminution de 40% des gaz à effet de serre est espérée sur les axes en zone 30.

Robert Palluat de Besset, président délégué Ile-de-France de l’Automobile club association (ACA) (via un communiqué de presse). "Aménagées au bon endroit et bien conçues, ces zones à vitesse limitée constituent une mesure positive. Or, généraliser une zone 30, sans mettre en œuvre les aménagements de voirie nécessaires à ces zones, peut clairement aboutir à un effet contraire à celui recherché, notamment en matière de sécurité routière. L’enjeu consiste à trouver un équilibre permettant de répondre à l’ensemble des besoins urbains tout en préservant la fluidité de la mobilité nécessaire pour répondre à ces besoins." L’ACA milite pour une limitation à 30 km/h dans les zones résidentielles et pour un maintien d’une circulation à 50 km/h "sans obstacle artificiel ni de réduction de voie", afin de favoriser l’écoulement des flux sur les avenues et boulevards.

Mots-clés