.evous
> > >

Municipales dans le 3e arrondissement à Paris : les résultats

Pierre Aidenbaum a été réélu avec plus de 60% des voix au second tour. Largement en tête dès le 1er tour, il avait manqué de peu la réélection directe.

Retrouvez ici les résultats du 1er tour à Paris et dans tous les arrondissements de la ville.

RÉSULTATS DÉFINITIFS DU 2nd TOUR

Pierre Aidenbaum - liste PS-EELV-PC-PRG : 60,4%
Marie-Laure Harel - liste UMP-UDI-Modem : 39,6%

RÉSULTATS DÉFINITIFS DU 1er TOUR

Selon les résultats publiés sur le site Web de la mairie de Paris, la liste PS du maire sortant Pierre Aidenbaum est largement en tête mais l’UMP est en mesure de se maintenir au 2nd tour, tout comme la liste écologiste de Laurence Hugues.

Pierre Aidenbaum - liste PS-PC-PRG : 47,3%
Marie-Laure Harel - liste UMP-UDI-Modem : 29,1%
Laurence Hugues - liste EELV : 10,8%

Bruno Clavet - liste FN : 5%
Hugues Reiner - liste Front de gauche : 4%
Jacky Majda - liste Paris Libéré (dissident UMP) : 2,4%
Isabelle Foucher - liste Paris Anticapitaliste : 0,9%
Jean-Pierre Luciano - liste Lutte ouvrière : 0,5%

LES PRINCIPAUX CANDIDATS

Au rayon des maires d’arrondissements (quasi) inamovibles, on peut bien entendu citer le très controversé Jean Tiberi, dans le 5e, mais le très discret Pierre Aidenbaum n’en reste pas moins maire du 3e arrondissement depuis près de 20 ans ! Ancien chef d’entreprise, celui qui a désormais 71 ans est à nouveau candidat, comme il l’avait annoncé dans Le Parisien dès janvier 2013 : "J’ai beaucoup réfléchi. Je suis dans un état d’esprit très enthousiaste à l’idée de participer à la victoire d’Anne Hidalgo en 2014. Quel symbole de voir la plus belle ville du monde dirigée par une femme brillante et intelligente qui, en tant que première adjointe, a su imposer rigueur, compétence et disponibilité ! (...) En 2008, j’ai été le maire le mieux élu de tous les arrondissements, avec 56% des voix au 1er tour. Pour ces raisons, j’ai décidé de me représenter."

En effet, avec 55,83% des voix au 1er tour, la liste socialiste menée par Pierre Aidenbaum a écrasé ses concurrents de l’UMP (20,53%), du centre (9,28 pour le Modem) et de gauche (10,33 pour les Verts) en 2008. La preuve que le 3e est sa chasse gardée. Conseiller du 3e en 1983, conseiller de Paris en 1989, Pierre Aidenbaum a été élu maire du 3e en 1995, un poste qu’il n’a plus quitté depuis.

Qui va se présenter à droite en 2014 ? En 2008, c’est Martine Weill-Raynal qui avait mené le combat. Seule élue d’opposition à la mairie du 3e, elle a l’avantage de connaître les dossiers... mais l’UMP présente finalement l’actuelle benjamine du Conseil de Paris, Marie-Laure Harel, 29 ans. Les outsiders ? Le "Paris Libéré" Jacky Majda, le candidat FN Bruno Clavet, la conseillère EELV Laurence Hugues ou le Front de gauche Hugues Reiner.

DOSSIERS SENSIBLES ET PROJETS EN COURS

Travaux. L’inauguration du nouveau Carreau du Temple, ancien marché couvert, est prévue pour 2013. Idem pour le musée Picasso. Mais le plus gros chantier, est probablement celui de la place de la République, à cheval sur le 3e, le 10e et le 11e. La fin des travaux est annoncée pour l’été 2013. Si tout se passe comme prévu, ces dossiers seront bouclés pour les municipales 2014.

Sécurité. S’il existe peu de statistiques sur la délinquance dans le 3e arrondissement de Paris, des faits marquants sont parfois relayés dans les médias ou sur les forums (retrouvez ici notre article-débat dédié à la délinquance dans le 3e arrondissement) : braquages, incendies de deux-roues... Mais cet arrondissement du Marais n’est a priori pas le plus touché par la délinquance dans Paris.

Aidez-nous à enrichir cette rubrique en évoquant dans les commentaires ci-dessous les thèmes qui doivent selon vous être abordés lors des débats en vue des élections de 2014.

À savoir : la mairie du 3e gère un site Web dédié à la démocratie participative.

Mots-clés