eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > 1er arrondissement de Paris > Actualités, Paris 1er > Sorties, Paris 1er > Expositions, Paris 1er > Évènements et expositions au Musée de l’Orangerie > DERNIERS JOURS à l’Orangerie : Émile Bernard, éminent critique et grand (...)

DERNIERS JOURS à l’Orangerie : Émile Bernard, éminent critique et grand artiste, peintre oublié ?

Dernière mise à jour : samedi 26 novembre 2016, par Expositions

Du 17 septembre 2014 au 5 janvier 2015, grand admirateur de Cézanne, l’inventeur du style cloisonniste, qui passionnera Gauguin et van Gogh, mais aussi les Nabis.

Émile Bernard peut être considéré comme ayant été l’un des pères de l’art moderne. Peintre, graveur, critique d’art, écrivain et poète, après une période pointilliste, il initiera avec Louis Anquetin à la fin des années 1880 le style cloisonniste, auquel Gauguin, van Gogh, et également les Nabis, accorderont une grande importance.

En juillet 1890, il est l’un des très rares à assister aux obsèques de Vincent van Gogh, avec son frère Théo bien sûr, le Docteur Gachet, le père Tanguy et Pissaro.

Après la violente controverse sur l’invention du symbolisme de Pont-Aven en peinture, qui l’oppose à Gauguin (voir le rapprochement de leurs tableaux de Pont-Aven)et les mène jusqu’à une rupture définitive en février 1891, Émile Bernard part s’installer au Caire où il reconsidère la stylisation schématique et la recherche de primitivisme symboliste.

La découverte des maîtres anciens l’incite par la suite à renouer avec la tradition.

Il éprouve un émerveillement à vivre en Égypte qui transparaît littéralement sur ses toiles (Femmes au bord du Nil, Fête arabe, Femmes puisant de l’eau), travaillant sans cesse, parcourant la ville dans tous ses quartiers et ses moindres recoins, fasciné par les Égyptiens, leur mode de vie et les innombrables surprises exotiques de la vie quotidienne qui le mettent constant éveil et en émoi.

Il réalise en Égypte des tableaux d’inspiration orientaliste, soignant sur certains de ces personnages des postures et des profils presque inspirés de l’art antique.

Émile Bernard. La Fumeuse de haschisch, 1900

De retour en France en 1904, il rencontre enfin Cézanne à Aix-en-Provence (qu’il s’était choisi comme maître dès ses débuts dans la peinture), puis publie des témoignages fondamentaux sur ce peintre et des écrits esthétiques remettant en cause les avant-gardes au nom de la tradition picturale.

Mais, loin de se définir par un traditionalisme suranné, son art porte toujours la marque d’une personnalité curieuse et tourmentée, à la recherche de l’absolu artistique.


Émile Bernard. Après-midi à Saint-Briac, 1887, Aargauer Kunsthaus, Aarau. Legs Dr. Max Fretz © Jörg Müller, Aarau

Cette exposition est la première à présenter la longue carrière de cet artiste aux multiples talents et aux expressions changeantes, puisque les mutations successives qu’il traverse participent à chaque fois d’une redéfinition de la personnalité, et remettent en cause la notion même de style.

Une découverte, très richement illustrée. En plus des tableaux, des gravures et quelques objets de décoration faits par Émile Bernard. De nombreuses citations de cet homme, également écrivain, éclairent avec lucidité et concision les attentes et les volontés de l’artiste. À voir.

Le commissariat de l’exposition est assuré par Marie-Paule Vial, Conservateur en chef du patrimoine, Rodolphe Rapetti, Conservateur général du patrimoine, et Fred Leeman, historien de l’art.

Émile Bernard (1868-1941), du 17 septembre 2014 au 5 janvier 2015, au musée de l’Orangerie, place de la Concorde, 75001 Paris, Métro Concorde, de 9h30 à 18h, jusqu’à 21h45 le jeudi et fermé le lundi. 11 et 8,50€.

Visites-guidées . Du 1er octobre au 5 janvier, lundi, mercredi, jeudi et samedi à 16h. En anglais lundis à 11h. Se présenter 15 mn avant le début de la visite :6 ou 4,50€.

Lire aussi Musée de l’Orangerie : Guide des plus belles œuvres des collections permanentes.

***

Vous retrouverez dans l’article 2014 à Paris : LES GRANDES EXPOSITIONS de A à Z les différentes expositions annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans CALENDRIER 2014 des grandes expositions à Paris, ces mêmes expositions sont classées par dates.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez apporter à ces programmes.

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences, car on ne se refait pas : LA SEMAINE des expositions, musées, et galeries : que faire à Paris du....

Enfin, contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer.

Nous établissons notre sélection, avec Paris 2014 : LES MEILLEURS CATALOGUES d’expositions de Paris.

Celui de cette exposition en fait partie.

Nous vous proposons aussi une sélection d’expositions et de festivals dans les villes françaises suivantes :

Angoulême - Arles - Avignon - Bordeaux - Dijon - Grenoble - Ile-de-France - Lens - Lille - Lyon - Marseille - Metz - Montpellier - Nantes - Nice - Ornans - Rennes - Rodez - Rouen, Le Havre - Saint-Étienne - Strasbourg - Toulouse - Tours

Et bien sûr pour Paris :

Les Grandes Expositions 2015 à Paris de A à Z
Calendrier 2015 des grandes expositions à Paris
peuvent déjà être consultés sur Évous.fr... et complétés, si vous disposez de plus d’informations que nous !

Et juste quelques expositions 2014 pour Bruxelles et Londres, Genève, Bâle, Amsterdam...

André Balbo

sources : Visite, Orsay, Orangerie

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.