eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Montpellier Shopping Visiter la France Strasbourg Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > 16e arrondissement de Paris > Lieux clés Paris 16e > Musée Dapper > Extraordinaire : le musée Dapper présente gratuitement les 5 et 6 juillet (...)

Extraordinaire : le musée Dapper présente gratuitement les 5 et 6 juillet l’exposition les Initiés du bassin du Congo...

Dernière mise à jour : lundi 6 mai 2019, par Expositions

Les samedi 5 et dimanche 6 juillet 2014, deux journées d’accès exceptionnellement gratuit au musée Dapper pour visiter cette très belle exposition.

Une dernière visite guidée gratuite aura lieu le samedi 5 juillet à 14h (dans la limite des places disponibles : réservation obligatoire au 01 45 00 91 75).

Depuis la nuit des temps, et dans toutes les civilisations, les initiations scandent les grandes étapes de la vie des êtres humains. Quelles que soient les formes qu’elles revêtent. Et nous savons que les transformations qu’elles mettent en exergue seront considérées par la suite comme irréversibles.

Lega, République démocratique du Congo. Musée royal de l’Afrique centrale, Tervuren Photo de Roger Asselberghs, MRAC Tervuren

En Afrique, ces passages obligés vers une position particulière et différente, comme vers l’âge adulte, la plus connue, mais qu’il s’agisse de la même manière de la naissance, de la mort, ou de tout autre changement de statut, étaient bien sûr tous accompagnés de rituels, notamment en Afrique centrale.

Pourtant ces rites initiatiques, qui furent à l’origine d’une si puissante créativité, résistent avec difficulté au mode de vie contemporaine, aux rythmes scolaires, aux religions importées et à la mondialisation normative.

Pour accompagner et rendre crédibles les profonds changements que les rites de passage engendraient, les différentes populations du bassin du Congo produisirent de
nombreuses pièces, et cette exposition, si elle réunit des œuvres de collections privées et publiques (musée Dapper, Wereldmuseum de Rotterdam, Museum aan de Stroom d’Anvers...), présente, fait exceptionnel, un nombre conséquent de 70 pièces majeures et objets du musée royal de l’Afrique centrale de Tervuren (Belgique), dont la fermeture pour rénovation offre cette opportunité : masques, statues, objets protecteurs, costumes, et parures de très grande qualité.

Bembe - République démocratique du Congo. Masque Collection particulière c archives musée Dapper et Hugues Dubois

Qu’il s’agisse des initiations que les jeunes devaient endurer pour être
définitivement intégrés dans leur communauté et avoir le droit de fonder une famille ou de celles qui permettaient aux adultes de parfaire un parcours complexe au sein d’associations fermées ou secrètes, toutes ont mobilisé de formidables énergies.

Par le biais des œuvres façonnées pour intervenir dans ces rituels, l’exposition "Initiés, bassin du Congo" permet de revisiter ce que furent ces rites initiatiques, parfois dangereux, souvent angoissants, que les individus devaient emprunter pour gagner identité, statut, ou place dans leur société.

Pende, République démocratique du Congo, Masque mbuya jia kifutshi de type pumbu. Bois, raphia, fibres végétales, fragments de miroirs et pigments H. 55 cm. Musée royal de l’Afrique centrale, Tervuren. Hughes Dubois (Bruxelles-Paris), MRAC Tervuren

Cet engagement collectif auquel ils participaient devait laisser sur les corps et dans les esprits des traces indélébiles. Ainsi se tissait-il entre les membres d’une même classe d’âge et d’initiation des liens aussi profonds que ceux de la parenté, et qui se voulaient indestructibles, par les brimades, mutilations, et tests de résistance qu’ils avaient à subir ensemble. Douleurs, victoires remportées sur leur peur de mourir étaient susceptibles de leur permettre d’accéder à de nouvelles connaissances, pratiques et techniques.

L’autre bénéfice intemporel était que grâce à ces rituels, ils s’éloignaient davantage des non-initiés développant ainsi un délicieux sentiment de supériorité.

Dans presque toutes les initiations, le masque est présent. Il inquiète, enseigne, protège inflige des épreuves, dévoile des secrets et participe activement à la quête identitaire.

Romuald Hazoumé. Fang, 2012 c Romuald Hazoumé. Courtesy André Magnin (Magnin-A, Paris)

Dans cette exposition, prenez le temps de regarder les films projetés. Le creusement et la traversée des tunnels de transformation sont explicites et fortement symboliques des pratiques initiatiques.

Voyez également la frayeur intense que devaient engendrer les grands masques pour parvenir à imposer aux futurs ou nouveaux initiés le total respect ne souffrant aucune limitation aux règles nouvelles, devoirs et droits de leur statut.

On apprendra également qu’il y avait des maladie de la divination. Être intercesseur avait un prix fort : folie, migraines, puissants maux de dos, faiblesse générale étaient le lot de la devineresse... Souffrance, pratique violente sont les cailloux du chemin qui mène à la maîtrise du corps et du mental.

Pende. République Démocratique du Congo. Pendentifs ikhoko représentant le masque fumu ou pumbu et, à gauche, le masque muyombo Ivoire. Photos de Hughes Dubois (Bruxelles-Paris), MRAC Tervuren ©

Devenir initié était une étape importante qui devait être reconnue. Une partie passionnante de l’exposition et d’une grande esthétique au premier étage rassemble colliers, parures et objets qui signifieront le statut acquis : adulte, chef, guerrier, sorcier. On remarquera que ces parures sont davantage destinés aux hommes qu’au femmes, mais nous savons depuis Le Roi Lion que la vie est injuste.

Les masques d’un artiste béninois vivant, Romuald Hazoumé, génèreront certainement, chez les visiteurs du musée Dapper, surprises et interrogations par leur approche globale qui inclut l’Europe dans une même réflexion rituelle, un même creuset que l’Afrique elle-même. Ils puisent à un réservoir planétaire de représentations, et parviennent à la fois à faire sourire tout en éveillant de sourdes reconnaissances d’un sentiment de magie.

Initiés, bassin du Congo, du 9 octobre 2013 au 6 juillet 2014, au musée Dapper, 35bis, rue Paul Valéry 75116 Paris, 01 45 00 91 75, ouvert tous les jours, sauf les mardi et jeudi, de 11 à 19h. Plein tarif : 6€, ou 4 pour les seniors, familles nombreuses, enseignants, et demandeurs d’emploi). Gratuit pour les Amis du musée Dapper, les moins de 26 ans, les étudiants et le dernier mercredi du mois.

***

Vous retrouverez dans l’article 2014 à Paris : LES GRANDES EXPOSITIONS de A à Z les différentes expositions annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans CALENDRIER 2014 des grandes expositions à Paris, ces mêmes expositions sont classées par dates.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez être amenés à apporter à ces programmes.

Enfin, contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer. Nous avons commencé d’établir notre sélection, avec Paris 2014 : LES MEILLEURS CATALOGUES d’expositions.

N’hésitez pas à nous critiquer, corriger ou même... à compléter nos informations, si vous disposiez de plus de détails que nous !

En grande nouveauté, car Paris, sans la province, ne serait vraiment pas grand chose... et est loin de nous être suffisant, nous vous proposons dorénavant une vue panoramique des Expositions et Festivals en province ? 2014. Expositions et Festivals en PROVINCE de A à Z. Ou encore CALENDRIER 2014 des Expositions et Festivals en PROVINCE

Avec des déclinaisons présentant davantage de détails par villes. dans les villes suivantes :
Angoulême
Arles
Avignon
Bordeaux
Dijon
Grenoble
Ile-de-France
Lens
Lille
Lyon
Marseille
Metz
Montpellier
Nantes
Nice
Ornans
Rennes
Rodez
Rouen, Le Havre
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Tours

André Balbo

sources : Visite, musée Dapper