eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Bordeaux Nantes Toulouse Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > 16e arrondissement de Paris > Lieux clés Paris 16e > Cité de l’Architecture et du Patrimoine > À la Cité de l’architecture, exposition Architecture en uniforme : projeter et (...)

À la Cité de l’architecture, exposition Architecture en uniforme : projeter et construire pour la Seconde Guerre mondiale

Dernière mise à jour : mardi 23 octobre 2018, par André Balbo

Du 24 avril au 8 septembre 2014, les conséquences et effets de ce conflit mondial sur l’architecture et l’environnement bâti

Cette exposition, créée par le Centre canadien d’architecture de Montréal et adaptée par la Cité, tente d’évaluer et de restituer la dynamique, l’innovation et les effets de ce conflit sur les constructions réalisées par les architectes durant les années de guerre, et sur la discipline elle-même.

Par l’examen des réalisations des architectes et des concepteurs actifs dans les pays engagés dans la guerre, elle montre comment celle-ci a à la fois accéléré les processus d’innovation technologique et provoqué un changement des mentalités, conduisant après 1945 à une suprématie incontestée de l’architecture
moderne.

De la destruction de Guernica par l’aviation nazie en 1937 à l’anéantissement par l’usage de bombes atomiques des villes japonaises d’Hiroshima et de Nagasaki en 1945 par les États-Unis, les modalités de la rencontre entre les architectes et la guerre sont analysées... sur une base comparative.

En effet, nombreux furent les architectes mobilisés pour participer au combat en poursuivant leur activité professionnelle au service d’une production industrielle d’une
intensité sans précédent, la guerre faisant appel à l’expertise architecturale, suscitant
d’importantes innovations et percées en matière de conception et de construction. Ainsi les architectes se sont-ils avérés presque aussi indispensables du point de
vue stratégique que les ingénieurs et les scientifiques dans les efforts de guerre de leurs pays respectifs.

Chrysler Tank Arsenal, Warren township, par Albert Kahn Associates et Chrysler Corporation, 1941. Photographie par Hedrich-Blessing. © Chicago History Museum, HB-06539-C

La guerre a induit des innovations radicales grâce à des nouveaux matériaux et à de nouvelles manières de produire. Son extension aérienne a contribué à la rapprocher des villes et à l’éloigner du front. Les architectes, participant à l’élaboration de nouvelles stratégies d’attaque et de défense, ont conçu et construit des usines en réponse aux besoins pressants de production, comme des habitations ouvrières.

Des comparatifs sont proposés entre les projets architecturaux et urbanistes entrepris en France, au Canada, en Allemagne, en Italie, au Japon, en Espagne, aux États-Unis et en URSS, tant pour le front proprement dit, avec les risques propres aux zones exposées, que pour l’arrière.

Dessins, maquettes, objets, photographies, ouvrages imprimés et documents d’archives rendent compte de trajectoires allant de la simple mobilisation des professionnels dans l’Armée à l’action criminelle de responsables politiques comme Albert Speer et de leurs complices comme Ernst Neufert dans la construction des camps de concentration. Les expériences des témoins, des résistants et des prisonniers sont restituées avec des documents émouvants.

Usine de bombardiers Ford Motors, Willow Run, Michigan, par Albert Kahn Associates, vue du bureau d’études, 1942. Photographie by Hedrich-Blessing. Collection CCA PH2000:0393. Don de Federico Bucci. © Chicago History Museum, HB-07074-G

La mobilisation de l’ensemble des ressources de l’architecture est ainsi révélée, de la conception des usines et des logements ouvriers à l’invention de systèmes préfabriqués, et de la construction des abris antiaériens au camouflage de territoires entiers, sans oublier les recherches pionnières sur l’économie des matériaux.

Le changement d’échelle des projets apparait aussi, au travers d’ensembles géants comme le Pentagone (devant abriter des dizaines de milliers d’officiers), Auschwitz et le projet d’extermination, Peenemünde (et sa base de fusées) ou Oak Ridge (l’usine atomique américaine).

Connaissant des modes d’engagement extraordinairement divers et parfois provocants, l’architecture franchit à l’occasion de la guerre et de la reconstruction un seuil décisif vers la modernisation de ses procédures et de ses formes.

Architecture en uniforme. Projeter et construire pour la Seconde Guerre mondiale. Du 24 avril au 8 septembre 2014, à la Cité de l’Architecture et du Patrimoine, 1 place du Trocadéro 75016 Paris. Ouvert tous les jours de 11 à 19h, le jeudi jusquʼà 21h. Fermé le mardi. 8 ou 6€. Entrée gratuite pour les moins de 18 ans, les 18/25 ans ressortissants et étudiants de l’UE, les enseignants des 1er et 2nd degré de l’Éducation Nationale, les porteurs du Paris Museum Pass et pour tous le 1er dimanche du mois. Collections permanentes & expositions 12 ou 8€.

***

Vous retrouverez dans l’article 2014 à Paris : LES GRANDES EXPOSITIONS de A à Z les différentes expositions annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans CALENDRIER 2014 des grandes expositions à Paris, ces mêmes expositions sont classées par dates.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez apporter à ces programmes.

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences, car on ne se refait pas : LA SEMAINE des expositions, musées, et galeries : que faire à Paris du....

Enfin, contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer.

Nous avons établi notre sélection, avec Paris 2014 : LES MEILLEURS CATALOGUES d’expositions de Paris.

En grande nouveauté, car Paris, sans la province, ne serait vraiment pas grand chose... et est loin de nous être suffisant, nous vous proposons dorénavant une vue panoramique des Expositions et Festivals en province ? 2014. Expositions et Festivals en PROVINCE de A à Z. Ou encore CALENDRIER 2014 des Expositions et Festivals en PROVINCE

Avec des déclinaisons présentant davantage de détails par villes. dans les villes suivantes :
Angoulême
Arles
Avignon
Bordeaux
Dijon
Grenoble
Ile-de-France
Lens
Lille
Lyon
Marseille
Metz
Montpellier
Nantes
Nice
Ornans
Rennes
Rodez
Rouen, Le Havre
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Tours

Et juste quelques expositions 2014 pour Bruxelles et Londres, Genève, Bâle...

André Balbo

sources : Cité de l’architecture

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.